Entretenir son bassin

Entretenir son bassin

Lutter contre la pousse des algues

Si l’eau de votre bassin devient trouble, il est probable que les algues en soient la cause. Il faut agir vite pour protéger la qualité de l’eau et la vie du bassin.

En été, quand le niveau de phosphate, de nitrate et la température de l’eau augmentent, les conditions sont parfaites pour que les algues se propagent. Dotées de longs et fins filaments, elles se développent sur les roches ou flottent à la surface de l’eau.

Pour éviter leur propagation,  il est impératif de garder un niveau de nutriments bas, ou de le faire baisser si nécessaire. En effet, les algues ne peuvent pas survivre si la concentration en nutriments dans l’eau est trop faible.  Les plantes, étant connues pour retenir les nutriments, nous vous conseillons d’en introduire dans votre bassin au printemps et de les tailler régulièrement. Si les plantes ne suffisent pas et que la température provoque une poussée importante d’algues, vous pouvez utiliser un absorbant de phosphate pour « absorber » plus rapidement les nutriments. Cependant, ce n’est pas une solution à long terme. Retirez les parasites à la main et nettoyez l’eau des feuilles mortes,  restes de nourriture et excréments en utilisant une épuisette. Cela permettra non seulement de retirer les algues filamenteuses, mais aussi de retirer une partie du surplus de nutriments. Nous vous conseillons également d’utiliser un stop algues que vous trouverez dans nos magasins pour l’entretien de votre bassin, avant, pendant et directement après l’hiver.

Grâce à un testeur d’eau que vous pouvez retrouver dans votre magasin Maxi Zoo, surveillez la valeur pH (idéalement entre 6,5 et 8,5°) et la teneur en calcaire de l’eau ( > à 5°KH). Si vous élevez des poissons dans votre bassin, vous devrez également vérifier de manière régulière les niveaux de nitrate et d’ammoniaque et les corriger à l’aide d’un conditionneur d’eau si besoin.

Filtres et pompes

Au fil du temps, un bassin naturel développe son propre équilibre biologique. Les plantes aident à oxygéner l’eau et la garde ainsi propre.
Cet équilibre peut être préservé, en purifiant l’eau et en faisant en sorte qu’elle reste en mouvement.
Les filtres et les pompes, particulièrement utiles pour les petits et moyens bassins, permettent d’oxygéner et de nettoyer l’eau, garantissant la survie des poissons et des plantes.

Les filtres de bassins fonctionnent généralement tous de la même manière : ils aspirent l’eau grâce à une pompe, la font passer au travers d’un filtre qui retire les impuretés. Ils gardent l’eau en mouvement et permettent de donner un coup de pouce au métabolisme naturel du bassin. De plus, les micro-organismes qui peuplent le matériel de filtration, détruisent la présence d’ammoniaque et de nitrite. Cela permet la création de nitrate, une substance non toxique pour les poissons et nécessaire à la croissance des plantes.

Il existe différentes gammes de filtres pour les bassins. Les principaux filtres sont des filtres dit biologiques, qui « digèrent » les déchets retenus dans les masses filtrantes. En règle générale,  la taille du filtre et de la pompe s’ajuste à la taille du bassin et à la quantité de poissons qu’il abrite, le mieux étant de demander conseil à votre magasin spécialisé.

Attention, il existe des races de poissons, tels que les goujons, les esturgeons et les carpes Koï, pour lesquelles un courant puissant et une grande capacité d’oxygénation est primordial.
Si vous élevez une de ces espèces, nous vous conseillons de vous procurer une pompe de brassage, afin de garantir une bonne circulation de l’eau.