La propreté du chiot

Ca y est, vous avez sauté le pas : vous avez décidé d’adopter un chiot. L’idéal est d’adopter dès le début les bons réflexes car il est difficile de rééduquer un chien sale.

Combien de temps un chiot peut-il se retenir ?

Un jeune chiot ne peut pas rester 8 heures par jour en se retenant de faire ses besoins ! A 8 semaines, il élimine dans la journée environ toutes les 2 heures, et toutes les 4 heures pendant la nuit.

Un chiot devient propre vers l’âge de 4 mois. Il apprend alors à retenir ses sphincters. Mais il n’est pas rare que ce soit vers 6 à 7 mois.

Choisir le bon moment pour les sorties

Le chiot va déclencher ses envies d’élimination après certains moments : après une sieste, après les jeux, après les repas. Il faut aussi déceler les signes qui précèdent « l’accident » pour réagir au plus vite en sortant le chiot : il renifle le sol, il tourne en rond, il  s’accroupit.

L’apprentissage en plusieurs étapes

  1. Déterminer un endroit dans la maison où il pourra faire ses besoins. Situez-le à distance d’1m des lieux de couchage et d’alimentation
  2. Montrer au chiot ce lieu et y déposer des tapis absorbants. On peut aussi y  déposer un peu d’urine du chiot
  3. Observer le comportement du chiot et au moindre signe suspect, emporter le chiot à l’endroit déterminé. Le féliciter une fois l’élimination effectuée.
  4. Si le chiot élimine ailleurs, ne pas le réprimander. Ne nettoyez pas devant lui, il pourrait l’assimiler à du jeu.
  5. Une fois que le chiot a compris où est l’endroit autorisé, rapprocher le tapis de la porte qui amène à l’extérieur

Dans un premier temps, il peut faire à la maison puis il faut le sortir le plus rapidement possible, dès qu’il est complètement vacciné. En parallèle, on garde le rythme des sorties toutes les 2 heures, en félicitant à chaque bonne action.