chien_chiots_alimentation

L’alimentation du chiot

Difficile de ne pas craquer devant un chiot qui réclame de la nourriture. Mais suralimenter un chiot peut s’avérer dangereux pour sa santé.

Ne pas en faire trop

Il n’est pas rare de voir un propriétaire préparer lui-même la nourriture pour son chiot. Beaucoup ajoutent des comprimés, poudres et n’hésitent pas à prendre la seringue pour « administrer une dose supplémentaire de vitamines ». Mais certains de ces « bons produits » sont inutiles, voire nocifs. La suralimentation provoque de nombreux troubles de croissance.

En 1 an, votre chiot va grandir et se développer autant qu’un homme en 14 ans. La qualité de son alimentation est donc décisive pour sa santé.

N’ajouter pas de compléments alimentaires qui sont inutiles. Une alimentation haut de gamme contient tout ce dont votre chiot à besoin et dans les bonnes proportions.

Les éléments d’une croissance saine

Tous les nutriments sont nécessaires à la croissance du chiot : les protéines, les minéraux, les glucides, les lipides et les vitamines.

Le dosage idéal

Une fois sevré, votre chiot doit être nourri 3 fois par jour dans des proportions adaptées à sa race. A partir de 5 mois, passez à 2 repas par jour. Lorsque votre chiot passera à l’âge adulte, il est conseillé de rester sur la même marque mais avec une formule adulte.

Pourquoi mon chiot refuse-t-il de manger ?

Dans les premiers jours, il peut arriver que votre chiot ne veuille pas manger correctement. Mais la plupart du temps, cela ne tient pas à la nourriture. Il doit s’habituer progressivement à la séparation d’avec sa mère. Ou bien, il est simplement distrait par les jeux qu’il pratique avec vous. Voici quelques astuces :

  •  Humecter légèrement les croquettes avec de l’eau tiède et servez-lui immédiatement
  •  Evitez de lui donner des friandises entre les repas
  • Laissez-le dormir suffisamment