Se balader dans l’obscurité en toute sérénité

En automne et en hiver, les promenades avec votre chien se font souvent dans l’obscurité. Cela peut devenir une grande aventure et le danger n’est jamais loin. Avec nos conseils vous jouerez la carte de la sécurité

Un maître haut en couleurs
Même si les coloris hivernaux sont plutôt sombres, il faut oser les couleurs claires et vives lors des promenades avec son chien. On range dans son armoire son manteau dernier cri, et on va piocher des vêtements bien visibles au rayon sport. La palette de couleurs des vestes de randonnée ou de ski est plus étendue, et les modèles sont la plupart du temps dotés de bandes réfléchissantes intégrées. Dans le cas contraire, on peut fixer soi-même des bandes réfléchissantes… à moins, tout simplement, de porter un gilet de sécurité réfléchissant. On n’oubliera pas non plus de se munir d’une lampe de poche ou d’une lampe frontale aussi bien pour éclairer le chemin que pour attirer l’attention en cas d’urgence.

Un chien bien équipé
En matière de sécurité dans l’obscurité, une seule règle : on n’en fait jamais trop. Les accessoires les plus fiables sont aussi les plus simples : il s’agit des colliers ou harnais qui ont aussi l’avantage d’être très résistants et de fonctionner sans piles. Un problème néanmoins : ils ne réfléchissent qu’en présence d’une source de lumière externe ! En complément, et pour pouvoir repérer facilement son chien dans l’obscurité, on peut lui acheter un collier équipé de petites lampes LED clignotantes, des anneaux lumineux à mettre autour de son cou, ou encore des petits pendentifs dotés de lampes LED à fixer sur son collier. Enfin, consigne à suivre avant toute chose : un chien n’aura le droit de se promener sans laisse dans l’obscurité que s’il obéit à 100%. Sa truffe est plus puissante que les yeux de l’homme : avant que vous ayez découvert un animal sauvage ou un chat, il aura déjà filé depuis longtemps.

N’hésitez pas à demander conseils à nos experts Maxi Zoo