Les intoxications

Les intoxications

En cas de vomissements, paralysie, perte de conscience ou détresse respiratoire, votre chien est peut être victime d’une intoxication. Pas de panique, vous trouverez dans cet article les premiers gestes de secours et surtout, les erreurs à ne pas faire.

Quelques mesures de prévention

Une substance, qui à première vue semble bénigne, peut être dangereuse en grande quantité. Pensez que ce qui est valable pour l’homme, ne s’applique pas forcément au chien. Leurs métabolismes étant différents.

Ainsi, ne donnez jamais de médicament à votre chien sans avoir consulté un vétérinaire au préalable. L’aspirine, par exemple, est bénéfique pour l’homme mais peut être fatale pour le chien. Prenons le chocolat, qui ne semble pas toxique au premier abord, mais déclenche crampes, troubles respiratoires, voire défaillance cardiaque. Les oignons sont aussi toxiques pour le chien, car ils détruisent ses globules rouges. Une mention « naturel » ou « 100% végétal » ne signifie pas « sans danger ».  Soyez vigilants.

Les premiers secours

Pour 90% des intoxications suspectées, ce n’est qu’une fausse alerte. Il est alors primordial d’être prudent lorsque sont dispensés les premiers secours, afin de ne pas aggraver la situation. Si vous craignez une intoxication, réagissez uniquement aux symptômes.

Portez des gants pour manipuler l’animal. Evitez qu’il n’absorbe davantage de substance toxique.

Les poisons en contact avec la peau peuvent se laver à l’eau claire. Veillez à ne pas frictionner le pelage, et surtout n’utilisez pas de détergent.

En cas de gaz toxique, aérez la pièce avant d’entrer et sortez le chien afin qu’il respire de l’air frais.

Proposez de l’eau au chien (sauf en cas de produit moussant). Ne le forcez pas à boire contre son gré. Ne faites boire ni lait ni huile car ces fluides peuvent favoriser l’assimilation de certains poisons par l’organisme.

Pensez à conserver tous les échantillons tels que les restes, excréments ou emballages. Ne provoquez jamais de vomissements, qui peuvent faire plus de mal que de bien.