Que faut-il savoir avant de partir à l’étranger avec son chien ?

Que faut-il savoir avant de partir à l’étranger avec son chien ?

Si vous avez le projet de voyager au sein de l’Union européenne avec votre compagnon à quatre pattes, renseignez-vous au préalable sur les modalités d’entrée propres à chaque pays. Maxi Zoo vous aide à éviter les surprises de dernière minute !

Les obligations à respecter

Pour voyager avec votre chien dans l‘Union européenne, il faut que vous soyez en possession d‘un passeport européen pour animal de compagnie, que sa vaccination antirabique soit à jour et qu‘il soit identifié par une puce électronique. Le texte de référence relatif aux conditions de voyage pour les animaux de compagnie (chiens, chats, furets) est le règlement (UE) 576/2013 du Parlement européen et du Conseil de l‘Union européenne, en vigueur depuis le 29/12/2014. Son but est de lutter contre l‘introduction et la diffusion de la rage. Autre exigence : les animaux doivent être accompagnés par une personne qui assume leur responsabilité.

Passeport canin

Lors de l‘entrée sur le territoire de destination, vous devez être en possession d‘un passeport pour animal de compagnie délivré par un vétérinaire agréé de l‘Union européenne et permettant d‘établir clairement l‘identité de l‘animal.

Le but du passeport européen est de faciliter et d‘harmoniser les modalités d‘entrée entre les États membres de l‘Union européenne. L‘accent est ici placé sur la protection contre la rage. La vaccination contre la rage doit être inscrite dans le passeport et reste valable jusqu‘à trois ans selon les spécifications du fabricant. Le document doit établir clairement que, conformément aux recommandations du fabricant du vaccin, la vaccination antirabique a été effectuée avec un vaccin inactivé. La vaccination antirabique doit être renouvelée suivant les recommandations du fabricant du vaccin.

Une puce électronique à la place du tatouage

Depuis le 4 juillet 2011, les chiens doivent être identifiés par une puce électronique conforme à la norme ISO 11784 ou 11785. Si la puce de votre animal de compagnie ne satisfait pas à ces normes, le propriétaire doit mettre à disposition un appareil de lecture adapté. Le tatouage ne constitue plus depuis cette date une méthode d‘identification reconnue, sauf s‘il a été effectué avant le 4 juillet 2011 et s‘il reste lisible.

Côté chiots

Les chiens doivent être vaccinés contre la rage à partir de 12 semaines au plus tôt. La première vaccination doit être effectuée au moins 21 jours avant la traversée des frontières.

Si vous souhaitez voyager avec un chiot qui n‘a pas encore été vacciné contre la rage dans un autre pays de l‘Union européenne, vous devez préalablement vous mettre en relation avec les autorités vétérinaires compétentes, afin de vous renseigner sur les éventuelles possibilités de dérogation offertes par le pays de destination. Il est impératif de respecter cette procédure si vous prévoyez de ramener chez vous un chien issu d‘un refuge à l‘étranger.

Les spécificités de certains pays

Les réglementations spéciales de l‘Union européenne qui s‘appliquaient auparavant aux chiens pour les voyages au Royaume-Uni, en Irlande, en Suède et à Malte ont expiré fin 2011.

Depuis le 1er janvier 2012, le propriétaire de l‘animal doit seulement présenter un vaccin antirabique en cours de validité. L‘animal n‘est plus soumis à une prise de sang pour vérifier qu‘il a bien été vacciné. La mise en œuvre d‘un traitement contre les tiques n‘est plus non plus requise. Pour les pays où le ténia du renard (Echinococcus multilocularis) n‘est pas présent, à l‘instar du Royaume-Uni, de l‘Irlande, de Malte, de la Finlande et de la Norvège (non membre de l‘Union européenne), un traitement préalable contre le ténia du renard est obligatoire préalablement à l‘entrée sur le territoire.

Les chiens doivent être traités avec du praziquantel ou un médicament aux mêmes effets 1 à 5 jours avant l‘entrée sur le territoire. Pour cela, le nom, le dosage, le fabricant de la préparation, la date, l‘heure et la forme d‘administration, ainsi que le tampon et la signature du vétérinaire, doivent être attestés dans le passeport de l’animal de compagnie. Le traitement contre le ténia du renard n‘est pas obligatoire si le chien voyage depuis la Finlande, l’Irlande, Malte ou la Norvège.

Les races proscrites

Avant d’entamer votre voyage, il est important de vous renseigner sur les modalités relatives aux races de chiens interdites et propres au pays de destination.

L’entrée en Allemagne avec des races spécifiques élevées à l’étranger types pit bull terrier, american staffordshire terrier, staffordshire bull terrier, bull terrier ou de leurs croisements est interdite. En outre, l’importation d’autres races peut être interdite selon les législations du pays où le chien est destiné à vivre.

Voici quelques exemples des races de chien non autorisées en Grande- Bretagne : pit bull terrier, tosa, dogue argentin, fila brasileiro.

Si vous voyagez au Danemark en particulier, il est crucial de procéder à un examen attentif de l‘avis de préinformation. Depuis le 1er juillet 2010, 13 races de chiens y sont considérées comme dangereuses et leur détention, leur élevage et leur introduction sont strictement interdits. Parmi ces 13 races, on compte le pit bull terrier, le tosa inu, l‘american staffordshire terrier, le fila brasileiro, le dogue argentin, le bouledogue américain et le kangal.

Afin de connaître les réglementations spécifiques des « pays tiers » qui n‘appartiennent pas à l‘Union européenne, nous vous invitons à vous rendre sur www.service-public.fr

Retrouvez les autres conseils de Maxi Zoo à propos de la sécurité du chien en cliquant ici !