Créer son bassin

Créer son bassin

Le corps ondulant d’un poisson à travers l’eau a un pouvoir apaisant et relaxant. De quoi donner envie de créer son propre bassin de jardin chez soi.

Petit ou grand bassin ?

Avant toute chose, la taille de votre bassin va déterminer quels types de poissons pourront vivre à l’intérieur.
En règle générale : chaque poisson adulte mesurant entre 30 et 50 cm de long doit disposer d’au moins 0,5 m3 d’eau. Mais certaines espèces de poissons rouges comme les comètes, les sarasas, les shubunkins, les poissons rouges et les carpes koï ont besoin de plus d’espace que les autres (minimum 1 m3 par carpe koï par exemple).
Ces grandes espèces sont particulièrement intéressantes à élever dans un bassin de jardin. Mais attention, les carpes koï et les poissons rouges par exemple, ont besoin de plus de nourriture, ainsi que d’un filtre et d’une pompe plus puissante dans leur bassin. Si vous n’avez pas la place pour un grand bassin et que l’idée d’élever des poissons colorés vous attire, jetez un œil aux variétés naines.

Sachez que capturer des poissons dans la nature est non seulement interdit, mais aussi dangereux, car des poissons infectieux et d’origine non contrôlée pourraient se retrouver dans votre bassin. Il est donc conseillé d’acheter ses poissons chez un éleveur ou dans un magasin spécialisé.

Acclimatation des nouveaux poissons

Après avoir choisi vos poissons, il vous faudra les intégrer à votre bassin. Pour cela, veillez à ce qu’ils ne soient pas confrontés à de trop gros changements d’eau ou de température.
Mettez d’abord les poissons dans un seau comportant une petite quantité d’eau provenant de votre animalerie et ajoutez-y ensuite toutes les 5 minutes environ 250 ml d’eau provenant de votre bassin, jusqu’à ce que l’eau soit composée de deux tiers d’eau du bassin et d’un tiers d’eau du magasin.
Si les poissons commencent à s’agiter, attendez 30 minutes entre chaque ajout d’eau dans le seau, afin qu’ils aient le temps de s’y habituer.

Si vous voulez ajouter de jeunes poissons à votre bassin dans lequel vivent déjà des adultes, faites-le à la tombée de la nuit, afin que les habitants du bassin ne les voient pas et ne les prennent pas pour leur repas.
Pour ne pas prendre de risque, l’idéal est d’intégrer des poissons de la même taille que ceux déjà présents dans le bassin.

Pour plus de conseils, n’hésitez pas à consulter nos experts en magasin.