• Livraison offerte dès 49 €
  • Retour gratuit sous 30 jours
  • Paiement sécurisé (SSL)
Einer Katze werden die Zähne geputzt.

Lutte contre la parodontite : soins dentaires pour les chats

Vous avez certainement déjà eu l’occasion d’observer la denture de votre chat. Même lorsqu’il bâille tranquillement, ses crocs pointus nous rappellent qu’il s’agit d’un prédateur qui s’étire sur le canapé. Une denture saine est élémentaire pour la survie du chat, même s’il n’a plus besoin de capturer activement sa nourriture lorsqu’il est pris en charge par l’être humain. Inversement, l’état des dents est un indicateur de l’état de santé du chat. Une chose est sûre : pour qu’il puisse bien s’en servir, il faut prendre soin de ses dents.

Loading...

Comment la denture des chats est-elle constituée ?

Jetons d’abord un coup d’œil à la bouche du chat. La denture du chat se compose de trente dents : dans chaque demi-mâchoire, trois incisives, une canine, deux (en bas) ou trois (en haut) prémolaires et une molaire. Ces molaires n’apparaissent qu’au moment du changement de denture. Les chatons n’ont que 26 dents de lait, qui cèdent la place à la denture adulte lorsqu’ils ont entre trois et six mois. Les canines forment ensemble les crocs typiques des prédateurs. L’animal utilise ces crocs pour saisir et tuer sa proie. Avec les prémolaires, le chat coupe la viande et avale la bouchée sans la mâcher.

Comment reconnaître une gingivite chez le chat ?

Un nombre effrayant de chats a des problèmes de denture : environ trois quarts des animaux souffrent de troubles buccaux. Dans la plupart des cas, le signe avant-coureur est le tartre, dont le développement se déroule exactement comme chez les humains : les restes d’aliments se logent entre les dents et forment de la plaque qui, grâce aux minéraux contenus dans la salive, se durcit en tartre et déclenche des gingivites et des parodontites. Les dents se déchaussent, il y a un risque de malocclusion et de perte de fonction de la denture.

Dans d’autres cas, plus rares, la gencive peut toutefois être attaquée par une maladie immunitaire ou des virus. La gingivite n’est pas seulement dangereuse pour la denture. Les bactéries des foyers d’inflammation peuvent être transportées par la circulation sanguine vers d’autres parties du corps et y déclencher à leur tour des inflammations que le propriétaire n’associerait pas de prime abord à la denture. Des problèmes rénaux ou une maladie cardiaque peuvent donc – de manière détournée – trouver leur origine dans le tartre. Vous pouvez ouvrir la bouche du chat en exerçant une légère pression sur les coins de la bouche, de manière à pouvoir l’inspecter.

Symptômes permettant de reconnaître une gingivite chez le chat :

  • mauvaise haleine
  • hypersalivation
  • salive sanglante
  • coloration brunâtre des dents
  • plaque dentaire solide, surtout sur les prémolaires et molaires
  • refus de manger des croquettes
  • gencives rougies

Même si les chats consomment relativement peu de sucre cristallisé, il existe une forme particulière de carie féline, connue sous le nom de LROF ou lésion de résorption odontoclastique féline. Il s’agit d’une maladie féline très désagréable, qui est certes très répandue – jusqu’à 40 % des chats seraient touchés selon des études – mais qui n’a pas encore fait l’objet de beaucoup de recherches. La maladie provoque un dysfonctionnement de l’organisme, dans lequel la substance dentaire se dissout quasiment d’elle-même, à partir du collet ou de la racine. Les dents qui se fendent, avec leurs arêtes et pointes acérées, entraînent des blessures dans la bouche qui peuvent s’enflammer douloureusement. Contrairement au cas de la carie humaine, ce ne sont donc pas des bactéries qui en sont la cause, mais plutôt une mystérieuse maladie auto-immune.

La LROF ne concerne pas seulement les chats domestiques modernes : les grands félins sauvages et, comme l’attestent les découvertes archéologiques, les ancêtres de nos chats domestiqués ont également été confrontés à la carie féline.

Comment fonctionne le détartrage chez les chats ?

Le tartre dentaire chez les chats est donc un problème sérieux. Si les dents sont déjà fortement atteintes, le vétérinaire doit intervenir. Sous anesthésie, il peut détartrer les dents du chat et en profiter pour évaluer l’état de la denture. En cas de problèmes dentaires plus complexes, comme une inflammation des racines, il peut être nécessaire d’extraire des dents. Pour éviter d’en arriver là, il faut prévenir le tartre autant que possible avec des soins appropriés et faire contrôler la denture lors de l’examen annuel de routine.

Une personne cure les dents d'un chat

 

Trouvez les produits de soins dentaires qui vous conviennent dans la boutique en ligne.

Accéder maintenant à la boutique en ligne

Comment prendre soin des dents de son chat ?

Dès que les chatons se mettent à mordiller de leurs petites dents tout ce qu’ils découvrent en jouant, l’hygiène dentaire commence. Les chats devraient toujours avoir des croquettes à disposition en plus de la nourriture humide : le grignotement des croquettes nettoie mécaniquement les dents de la plaque dentaire et prévient la formation de tartre. À cela s’ajoute un massage des gencives qui renforce le parodonte. Les muscles masticateurs sont également renforcés. Il existe des croquettes spécialement conçues pour le nettoyage des dents. Si le chat refuse strictement les aliments durs, qu’il s’agisse de croquettes ou de friandises, cela peut indiquer que l’animal a mal aux dents. Les magasins spécialisés proposent des brosses à dents spéciales pour chats ou des doigtiers et du dentifrice – pas à la menthe, bien sûr, mais avec des saveurs attrayantes pour les chats.

Brosser les dents d’un chat n’est toutefois pas une tâche facile. Il vaut la peine d’y habituer un chaton de manière ludique, afin qu’il accepte plus tard cette procédure. Le nettoyage des dents à l’aide d’une brosse n’est en principe indispensable qu’en cas de problèmes dentaires très particuliers tels que des malpositions ou si la méthode des croquettes n’est pas praticable pour une raison ou une autre. En règle générale, la formation de tartre chez les chats ne peut jamais être totalement exclue – cela est également dû à la prédisposition individuelle de certains animaux.

 

Loading...

D'autres articles qui pourraient également t'intéresser