• Livraison offerte dès 49 €
  • Retour gratuit sous 30 jours
  • Plus de 8.000 articles
Ein Hund gibt Pfote.

Ordres pour les chiens : Vocabulaire pour les animaux

La longue histoire de la domestication du chien remonte notamment à la « coopération » réussie avec les humains. Les chiens ont toujours été - et sont - des assistants inestimables dans la chasse, la gestion du troupeau et la protection de la maison et de la cour. Le travail d'équipe entre bipèdes et quadrupèdes n'est possible qu’a deux conditions préalables : Le chien doit accepter l’homme comme chef de meute - et comprendre ce qu'il lui demande. Il existe des commandes de chien pour cela : Lisez ici comment vous pouvez enseigner « votre » langue au limier.

Loading...

Barrière de la langue : un chien « comprend-il » les ordres ?

L’intelligence des chiens a fait l’objet de recherches minutieuses depuis longtemps. En fait, il a été prouvé que ces quadrupèdes intelligents peuvent comprendre un répertoire allant jusqu’à 250 mots humains. À cela s’ajoute la capacité à interpréter les expressions faciales, les gestes et le comportement d’un membre de la meute connu et, dans une certaine mesure, à faire preuve de pensée abstraite.

 

Un exemple classique chez le chien : Laissé sans surveillance, le chien a fait quelque chose d’interdit. Le maître arrive innocemment, et le quadrupède affiche un comportement qui pourrait être interprété comme du remords ; non pas dans le sens où l’animal a mauvaise conscience, mais dans le sens où il établit rétrospectivement un lien entre l’acte et l’interdiction connue. Donc, votre chien vous comprend vraiment : Lier des mots avec des objets ou des ordres n’est pas un grand problème pour le quadrupède intelligent, même s’il y a des génies et des représentants plutôt stupides parmi les animaux.

À quoi servent les ordres dans le dressage de chiens ?

Lors de l’éducation de votre chien, vous établissez une distinction entre différentes catégories d’ordres. D’une part, l’animal doit obéir en général (commandement d’« obéissance ») et d’autre part, mettre en œuvre des instructions (commandement de « travail »). Lors de l’éducation d’un jeune chien, les « commandements de base » constituent la base importante d’une coexistence harmonieuse. Le jeune animal doit d’abord apprendre ce qu’il est autorisé à faire et ce qu’il ne doit pas faire. Son premier « vocabulaire humain » devrait donc être « bon » ou « bien » ou « non ». La formation continue peut être basée sur ces commandements : Le comportement souhaité est récompensé, le comportement interdit est verbalement marqué comme tel.

 

Les commandements de base servent non seulement à contrôler et à faciliter la manipulation de l’animal, mais aussi à assurer sa sécurité. Vous renforcerez également votre autorité en tant que « mâle dominant ». Le chien s’oriente selon son « chef de meute » et cherche à lui plaire. Vous pouvez ensuite répéter d’autres ordres, guidant le chien pour s’asseoir, s’allonger ou marcher : Dirigez l’animal avec votre voix. Dès que les ordres de base sont assimilés, les tâches les plus complexes entrent en jeu, incitant le chien à être actif et pouvant varier en fonction de l’environnement du chien, par exemple suivre une piste, aller chercher quelque chose – ou simplement, entrer en interaction avec son maître, en donnant la patte ou en faisant le beau.

Comment puis-je enseigner des ordres à un chien ?

Vous devez en outre établir un lien entre le commandement vocal et l’action attendue. Patience et cohérence sont de mise : Certains chiens comprennent très vite ce que vous exigez d’eux, d’autres ont besoin d’un peu plus de temps.

Icon Hund spielen

 

Vous trouverez ici des accessoires pour vous entraîner aux commandements avec votre chien Accéder ici à notre boutique en ligne

Exemples pour enseigner des commandements de chien

  • « Non ! » En cas de comportement indésirable flagrant, dites « Non » au chiot d’un ton aigu et adoptez brièvement une posture sévère pour que le chien soit effrayé et arrête de faire ce qu’il fait. Il est en même temps important de distraire immédiatement l’animal et de le féliciter pour avoir arrêté afin qu’il ne se contente pas de s’arrêter un instant pour reprendre l’action interdite. C’est ainsi que le jeune quadrupède intériorise la commande et la relie à « arrêter ».
  • « Ici » :  Établissez un contact visuel avec le chien, penchez-vous ou accroupissez-vous et attirez l’animal avec le commandement. Quand le chien vient, félicitez-le et récompensez-le abondamment : « Ici » devient quelque chose d’agréable. Si le jeune chien préfère s’enfuir, ne lui courez pas après, sinon cela deviendra un jeu de chasse passionnant (du point de vue du chien). Éloignez-vous de votre côté – dès que le chien essaie de vous rattraper, donnez des ordres et félicitez. Par mesure de sécurité, tant que le « Viens ici » ne fonctionne pas encore, en plein air, il vaut mieux utiliser une laisse. Ne grondez pas le chien si celui-ci traîne : Cela peut créer exactement l’effet inverse.
  • « Assis » : Attirez le chien avec une friandise, mais tenez votre main de sorte que le chien soit obligé de vous regarder et donnez-lui l’ordre. Afin de garder un œil sur la friandise, il prend une position assise que vous devrez féliciter copieusement, et interdisez-lui de sauter ou une autre action similaire en disant « Non ». Donnez la friandise au chien pendant qu’il est réellement assis et augmentez progressivement le temps entre le moment où il s’assoit et où vous lui donnez la friandise.
  • Couché Tenez la friandise dans votre main fermée, déplacez-la devant le chien au sol ou utilisez une chaise pour vous aider. Passez la main avec la friandise sur le sol devant le chien ou sous la chaise, en donnant l’ordre : Si le chien suit son nez et se couche, félicitez-le.

Dès que les commandements sont suffisamment intégrés, les friandises peuvent lentement être utilisées avec plus de parcimonie et remplacées par des éloges ou des caresses.

Existe-t-il une liste d’ordres pour chien ?

Dans les pays francophones, une série de termes de commandement a été établie.

Les principaux commandements pour chiens sont les suivants :

  • Assis – s’asseoir
  • Couché – se coucher
  • Viens/ici – courir vers le propriétaire
  • Fini – mettre fin à une action ou remettre un objet
  • Fini – mettre fin à une action ou remettre un objet
  • Non – exiger une omission
  • Regarde – attirer l’attention
  • Continue – ne pas s’arrêter et ne pas se laisser distraire
  • Stop – met fin à l’action actuelle, par exemple un jeu
  • Cherche – demander de suivre une piste ou de trouver quelque chose
  • Apporte – demander de rapporter quelque chose

Comment rappeler correctement votre chien

 

En principe, vous pouvez choisir un commandement complètement personnalisé pour chaque situation. Même des termes fantaisistes peuvent être utilisés comme commandements, à condition que le même mot soit systématiquement utilisé pour un ordre particulier. Le chien sait alors ce que cela veut dire. Privilégier des signes audibles courts, d’une ou deux syllabes.

Loading...

D’autres articles susceptibles de vous intéresser

Aperçu des autres sujets