• Livraison offerte dès 49 €
  • Retour gratuit sous 30 jours
  • Plus de 8.000 articles
Ein Hund zieht an seiner Leine.

Au secours, mon chien tire sur la laisse !

Votre chien tire sur la laisse ? Rien d’exceptionnel. Beaucoup d’autres propriétaires de chiens rencontrent ce problème. Mais tirer sur la laisse n'est pas seulement ennuyeux pour les maîtres, les chiens en souffrent également. Les deux sont généralement responsables. Informez-vous ici sur les contextes et les exercices utiles pour votre prochaine ballade. Vous résoudrez ainsi le problème de manière appropriée.

Loading...

Pourquoi le chien tire-t-il sur la laisse ?

Vous vous êtes certainement souvent posé cette question. Elle est justifiée, mais la réponse est complexe.

 

Tout d’abord, vous devez savoir que faire une promenade attaché à une laisse n’est pas un processus naturel pour le chien. Les chiens sont des animaux territoriaux et sociaux qui ont besoin de se mouvoir librement. Ils veulent apprendre à connaître les autres membres de leur espèce, renouveler leur marquage olfactif, rencontrer d’autres chiens et, surtout, suivre leurs pulsions naturelles : Ils veulent bouger, s’ébattre, jouer librement et ils seront heureux de le faire avec vous. Cependant, ce n’est pas seulement la laisse, mais souvent le propriétaire qui empêche les chiens de suivre leur comportement naturel.

 

En fait, la réalité des promenades est souvent triste. De nombreux propriétaires de chiens assimilent la promenade à une simple corvée, surtout lorsque le chien puissant tire constamment sur la laisse, ce qui rend la promenade peu agréable. Les chiens passent donc à côté de l’essentiel : une interaction harmonieuse entre le chien et l’homme.

 

Le chien comprend rapidement que le fait de tirer sur la laisse peut mener au succès. « Son humain » marche désormais plus vite ou le chien atteint des marques olfactives intéressantes ou d’autres cibles sans en être empêché. Avec le temps, tirer devient une situation normale pour le chien, voire une nécessité. Le propriétaire du chien, quant à lui, se transforme en un « rabat-joie » qui a juste besoin d’être « emmené » quelque part et qui, sinon, ne joue pas un grand rôle.

Des avis curieux et des méthodes douteuses - faites le tri !

Des points de vue curieux sur la nature du chien ont conduit à des méthodes douteuses voire douloureuses pour les chiens. Heureusement, elles sont de plus en plus réfutées par les cynologues. Pourtant, les idées fausses suivantes persistent obstinément :

  • « Les chiens veulent prendre la position alpha dans la meute homme-chien et essaient de dominer, par exemple, lorsqu’ils tirent sur la laisse ou vont de l’avant. »

Pas tout-à-fait ! Le chien est naturellement prêt à être commandé. Mais si l’homme ne le fait pas, le chien le fera. Le chien ne fait aucune distinction entre une meute d’humains et une meute de chiens. S’il tire sur la laisse, cela témoigne d’une relation chien-homme déséquilibrée.

  • « Le chien doit toujours marcher derrière moi ou au pied. »

Non, cela n’a pas toujours de sens. En fait, de nombreux propriétaires de chiens trouvent la position du chien à l’avant plus agréable, car elle leur donne une bonne vue sur leur chien et aussi plus d’espace pour leur sac ou d’autres personnes sur le trottoir. Vous devez initier la marche à l’avant du chien comme la marche au pied et le faire avec une laisse détendue.

  • « Les colliers à piques ou les colliers étrangleurs font perdre au chien l’habitude de tirer sur la laisse. »

Faux. Un chien qui s’est déjà habitué à tirer sur une laisse acceptera l’étouffement et le piquage comme un « mal nécessaire. » Malgré quelque énervement dans les premiers temps, il reprendra son habitude.

  • « Si le collier à piques n’aide pas, des méthodes plus radicales doivent être utilisées. »

Désastreux. Celui qui bat un chien, lui crie dessus ou « expérimente » sur lui des chocs électriques et des Haltis, détruit son chien aussi bien physiquement que psychologiquement.

Pas question de dresser un chien avec : un collier à pointes, un pistolet paralysant ou autres dispositifs de ce type.

  • Les colliers à piques et les colliers étrangleurs, et plus encore les pistolets paralysants ou les colliers qui émettent un son aigu, sont surtout des instruments de torture pour les chiens.
  • Les colliers à piques et les colliers étrangleurs, et plus encore les pistolets paralysants ou les colliers qui émettent un son aigu, sont surtout des instruments de torture pour les chiens.
  • Il est prouvé que les pistolets paralysants et les objets mentionnés causent des dommages psychologiques irréversibles aux chiens.
    Les haltis, quant à eux, sont courants et efficaces à des fins de dressage, mais doivent être utilisés par un dresseur expérimenté. S’il n’est pas utilisé correctement, le Haltis peut causer une détresse durable aux chiens, déclencher des crises de panique et entraîner des dommages posturaux et des tensions musculaires douloureuses.

La première étape pour empêcher votre chien de tirer : Redéfinir la promenade

La première étape de dressage pour empêcher votre chien de tirer sur la laisse consiste à rendre la promenade attrayante pour vous et votre chien. Par conséquent, prenez votre temps pour chaque promenade et montrez en même temps à votre chien que vous deux formez une équipe. Si votre chien écoute votre appel, prévoyez un arrêt avec un parcours libre. Jouez beaucoup avec lui en organisant des jeux de recherche. Renforcez le lien avec votre chien et travaillez avec le futterdummy, par exemple.

Exercices et conseils pour éviter que le chien tire sur la laisse lors des promenades

Les exercices ont pour objectif de faire comprendre à votre chien que le fait de tirer sur la laisse ne mène à rien. En même temps, votre chien doit apprendre qu’il est important de faire attention à vous.

 

Exercice 1 : Travaillez avec une récompense
Montrez à votre chien son jouet préféré ou une friandise et tenez-le/la juste devant votre menton. Donnez l’ordre « au pied » tout en faisant quelques pas. Dès que le chien lève les yeux vers vous et vous suit, récompensez-le.

 

Exercice 2 : L’obstination à tirer sur la laisse
Restez sur place dès que votre chien tire sur la laisse. Regardez dans une autre direction et ne prêtez pas du tout attention à votre chien. Si le chien cesse de tirer, appelez-le vers vous de manière amicale et récompensez-le.

 

Exercice 3 : Changement de direction. Dès que votre chien tire sur la laisse, changez de direction de façon brusque et démonstrative. Tirez clairement sur la laisse sans tirer sur le chien. Si votre chien vous dépasse et tire à nouveau sur la laisse, changez à nouveau de direction.

 

Conseils importants : Terminez chaque promenade, c’est-à-dire même une promenade qui ne s’est pas particulièrement bien passée, avec un sentiment de satisfaction envers votre chien. Utilisez un harnais pour chien qui s’adapte bien et ne pince nulle part, plutôt qu’un collier. Cependant, vous devez garder à l’esprit que les grands chiens auront encore plus de force de traction avec un harnais. Pour les petits chiens, le harnais est un bon choix. Vous pouvez lire encore plus d’exercices et d’astuces dans le guide Maniement de la laisse.

 

Et si le succès n’est toujours pas au rendez-vous après quelques phases d’entraînement, il est conseillé de faire appel à un éducateur canin. D’un point de vue objectif, les erreurs de communication ou de langage corporel peuvent être identifiées plus rapidement et des mesures appropriées peuvent être prises. Cela favorisera aussi une relation homme-chien harmonieuse.

Loading...

D’autres articles susceptibles de vous intéresser