• Livraison offerte dès 49 €
  • Retour gratuit sous 30 jours
  • Plus de 8.000 articles
Ein Hund hält sein Gesicht gegen den Wind.

Mue chez les chiens - la bonne façon de prendre soin de votre chien !

Presque tous les chiens - à l’exception d’une race péruvienne ancienne et d’une race autochtone mexicaine - ont un pelage qui couvre tout leur corps. Tout comme nous, les humains, changeons régulièrement de vêtements, la plupart des chiens ont besoin de changer de pelage. Généralement deux fois par an, cela signifie non seulement qu’il faut avoir un balai et un aspirateur à portée de main, mais aussi un peigne, une brosse et une tondeuse si nécessaire. Découvrez ici comment vous pouvez aider et accompagner votre chien pendant le changement de pelage.

Loading...

Le pelage

À part quelques races, le corps entier du chien est recouvert de fourrure. Seuls le museau et les coussinets des pattes sont dépourvus de poils. Les poils poussent – de manière invisible pour nous – en touffes. Les cellules nerveuses de la peau et les fibres nerveuses de la couche la plus externe du poil transmettent des signaux que le poil capte, et de minuscules muscles font en sorte que le poil se hérisse ou se couche. Chaque poil principal est associé à deux ou trois poils secondaires. La racine du poil se trouve sous la peau. Les glandes sébacées fournissent à chaque poil des lipides et des minéraux. En outre, le sébum, particulièrement prononcé chez les races telles que le Labrador, protège le chien contre l’excès d’humidité. Un poil sain est donc brillant et souple. Le poil est également le miroir de la santé, car son état indique souvent si le chien est physiquement et mentalement en bonne santé. D’ailleurs, les ingrédients des produits spot-on sont également distribués via la couche grasse de la peau, qui est alors protégée des piqûres de puces et de tiques.

 

Chez les chiens, on distingue le poil de couverture et le poil laineux (sous-poil). Bien que chaque poil soit aussi léger qu’une plume, la quantité fait toute la différence : Pour les chiens à poil court sans sous-poil, on compte quatre grammes de poils par kilo de poids corporel ; pour les chiens à poil long avec un sous-poil dense, on compte 35 grammes de poils par kilo de poids corporel. Ainsi, un Whippet de 10 kilos porte seulement 40 grammes de poils sur son corps, tandis qu’un Golden Retriever de 35 kilos porte environ un kilo de fourrure.

Pourquoi et à quelle fréquence les chiens changent-ils de pelage ?

Le changement de pelage est souvent peu apprécié. D’épaisses boules de poils peuvent s’accumuler sur les canapés, les lits et les sols. Ensuite, l’aspirateur a du mal à les aspirer. Mais le processus de changement de pelage est naturel et sain. Il fait partie de la vie du chien et a lieu généralement deux fois par an.

 

Changement de pelage en un coup d’œil :

  • À mesure que les températures augmentent et que le temps devient plus clément au printemps, votre chien perd peu à peu son pelage d’hiver au profit d’un pelage d’été plus léger.
  • Plus tard en automne, ce n’est pas seulement le pelage d’hiver qui repousse : une fois de plus, le poil se renouvelle complètement. C’est-à-dire que : Les poils tombent à nouveau, mais moins qu’au printemps. Le pelage d’hiver est formé d’un sous-poil généralement plus épais (selon la race), qui protège le chien du froid.

 

Il existe également des chiens qui perdent leurs poils toute l’année. Mais même chez ces races, le changement de pelage est plus prononcé au printemps. L’ancien pelage épais tombe pour faire place au nouveau. Ce processus de renouvellement prend environ six à huit semaines.

 

Il existe également des particularités chez les chiens âgés, qui perdent plus de poils en raison de l’âge, et chez les femelles, qui subissent un changement de pelage surtout avant leurs chaleurs. Les chiens castrés perdent également beaucoup plus de poils. Mais les chiens ont tous un point commun : Ils ont besoin d’un soutien et d’une attention particulière pendant cette période.

Adieu la « fourrure de bébé » : Changement de pelage chez les chiots

Les chiots ont un pelage particulièrement doux et moelleux. Mais ce pelage n’est pas éternel. Arrive le moment où : votre petit compagnon doit changer de pelage pour la première fois. Il perd son « pelage de bébé » pour un pelage de chien adulte.

 

Le nouveau pelage a un aspect différent et une texture différente. Il est généralement plus robuste et plus ferme. Ce premier changement de pelage prend beaucoup plus de temps que le changement de couche régulier qui suit. Cela peut durer plusieurs semaines, voire plusieurs mois. Et là aussi, la durée varie fortement en fonction de l’individu et de la race.

 

Pendant cette période, vous pouvez habituer votre animal à être peigné et brossé. Ainsi, il assimilera cette période à quelque chose d’agréable. Il est probable que le jeune chien trouve cela ennuyeux au début et qu’il préfère jouer avec la brosse. Essayez de le calmer, puis récompensez-le avec une friandise et un moment de jeu supplémentaire.

 

Conseil : Essayez ensuite de brosser le chiot lorsqu’il est fatigué.

Aidez votre chien lors du changement de pelage

Le changement de pelage n’est pas toujours agréable pour les animaux. Notamment chez les races à sous-poil dense, le changement de pelage du chien peut entraîner des démangeaisons. En effet, si les poils tombés restent dans le pelage, ils peuvent piquer. Certains chiens se grattent alors constamment. Vous pouvez aider votre chien : Brossez-le régulièrement. Prenez une tondeuse et laissez un professionnel vous montrer comment éliminer l’excès de poils morts.

 

Un brossage régulier présente deux autres effets : Tout d’abord, l’effet massant améliore le flux sanguin vers la peau. La peau s’assouplit et se renforce en même temps. Son film protecteur peut mieux se régénérer. Deuxièmement, vous découvrirez des tiques, des puces ou un eczéma cutané lors du toilettage de routine et pourrez (faire) traiter le chien immédiatement.

 

Chaque chien est un individu. Même au sein d’une même race, le processus de changement de pelage peut être très différent. Le vétérinaire peut vous donner des conseils à ce sujet.

Outils pour le toilettage

Il existe des outils utiles et des brosses spéciales pour le toilettage :

  • Brosse à épiler : une brosse parfaite pour enlever les poils détachés et les particules de saleté. Elle est idéale pour décoller les poils.
  • Brosse en soie : convient mieux aux races à poils courts ou hérissés.
  • Peigne-démêleur
  • Étrille en caoutchouc : pour le massage de la peau et pour habituer les chiots au brossage et au peignage.
  • FURminator : avec le FURminator, vous brossez le sous-poil détaché de la fourrure.
  • Pince : une paire de ciseaux spéciaux à bords émoussés pour enlever les longs poils morts, par exemple ceux des teckels à poil dur.

Vous souhaitez obtenir de plus amples informations sur les soins du pelage ? Consultez alors les pages du guide de MaxiZoo sous Soins du pelage du chien et Tonte du chien.

Quels sont les différents types de pelage ?

 

Si vous n’avez pas pour compagnon un chien mexicain Xoloitzcuintle ou un chien péruvien Inca sans poil, le pelage de votre animal peut être l’un des types de pelage suivants :

Poil court sans ou avec peu de sous-poil

Poil long sans ou avec peu de sous-poil

Chiens à poil dur

Poil court avec sous-poil

Poil long avec beaucoup de sous-poil

Loading...

D’autres articles susceptibles de vous intéresser