• Livraison offerte dès 49 €
  • Retour gratuit sous 30 jours
  • Plus de 8.000 articles
Ein Rettungshund beim training.

Chiens de sauvetage - races appropriées, utilisation et formation

Les chiens de sauvetage sont aujourd’hui indispensables dans de nombreuses situations de sauvetage. Ce sont des assistants infatigables lors des opérations de sauvetage et les missions de recherche de personnes ensevelies ou perdues. Souvent, les chiens de sauvetage constituent l’aide plus fiable pour sauver une victime encore en vie. Vous souhaitez en savoir plus sur les tâches passionnantes des chiens de sauvetage ? Lisez ce qui suit !

Loading...

Histoire du chien secouriste : un ancien métier pour les limiers

Le métier de chien secouriste actuel remonte à un domaine d’activité déjà ancien du chien de compagnie. Il faut remonter au 17ème siècle pour retrouver les premiers sauveteurs d’humains à quatre pattes. C’est le fameux Saint-Bernard que les moines ont élevé au Col du Grand Saint-Bernard.

 

Cette race robuste, forte et de bonne humeur aidait à l’origine les moines dans de nombreuses tâches, comme chien de travail et de berger. Il arrivait souvent que des gens soient ensevelis dans les coulées de neige lors de la traversée des Alpes ou glissent dans les fentes rocheuses par mauvaise visibilité. On rapporte que ce sont les chiens du Saint-Bernard qui emmenaient les personnes égarées à l’hospice et leur sauvaient ainsi la vie. La formation proprement dite des chiens de compagnie pour devenir chiens secouristes a commencé uniquement après leur déploiement pendant les Première et Seconde Guerres mondiales.

Le travail du chien secouriste des temps modernes

De nos jours, les chiens secouristes sont formés professionnellement pour aider les personnes accidentées ou perdues avec un maximum d’efficacité. Les appareils de géolocalisation s’avèrent inadéquats dans ces applications. En revanche, avec son nez puissant et environ 250 millions de récepteurs olfactifs (seulement environ 25 millions chez l’homme) et sa capacité étonnante à sentir dans l’espace, le chien est idéal pour cette tâche. Le chien secouriste des temps modernes ne travaille jamais seul, mais forme plutôt une équipe de chiens secouristes étroitement coordonnée avec son maître-chien de sauvetage. Si nécessaire, des équipes de chiens secouristes sont déployées en plusieurs unités, dites escadrons de chiens secouristes ou peloton de chiens secouristes.

 

Le chien secouriste s’oriente sur l’odeur prédéterminée d’une personne spécifique (mantrailing) ou selon des traces d’odeurs humaines générales provenant de l’air ou du sol. Il indique souvent sa trouvaille en aboyant ou en grattant. À distance et sur un terrain confus, il est préférable de faire des allers-retours entre le maître-chien et l’endroit de la trouvaille, ou de laisser le chien aboyant, avec la victime.

Domaines d'application pour les chiens secouristes

De nombreux chiens secouristes sont spécialisés dans les catastrophes et scénarios d’accident spécifiques. Les domaines d’application classiques pour les chiens de recherche ou de sauvetage sont les suivants :

Recherche dans les espaces libres

Recherche lors d’avalanches

Recherche dans les décombres

Sauvetage maritime

Domaines d'application particuliers : Localisation dans l'eau et recherche de cadavres

Chiens secouristes : Races et caractéristiques de ces héros à quatre pattes

En principe, presque tous les chiens peuvent être formés pour devenir des chiens secouristes, quelle que soit leur race. Le chien doit être en bonne santé, en forme, productif et fondamentalement impliqué dans cette tâche.

 

Selon le domaine d’application, des races de chiens spéciales ont fait leurs preuves. Il s’agit notamment des chiens de berger tels que les chiens de berger allemands/belges, les Border Collie, les bergers australiens, mais aussi les races Retriever. Ils sont particulièrement résistants, dociles, centrés sur les tâches et persévérants. Certaines races spéciales comme le Samyeden ou les chiens de chasse comme le pointeur ou le beagle présentent également de bonnes capacités en ce sens.

Les exigences essentielles d'un chien de sauvetage comprennent les caractéristiques suivantes :

  • Force de caractère :le chien doit avoir un équilibre mental, une confiance en lui saine et des nerfs très solides, sans agressivité ni anxiété.
  • Caractéristiques physiologiques :le chien secouriste doit au moins avoir une taille moyenne et un poids léger. Les chiens trop petits ou trop grands ne conviennent pas comme chiens secouristes. La stabilité et une bonne gestion des différentes situations au sol sont également souhaitables.
  • Âge : les chiens âgés de 6 à 12 mois sont parfaits. L’âge maximum est de deux ans.

Comment un chien de compagnie devient-il un chien secouriste ?

Avant qu’un chien de compagnie ne devienne un chien secouriste, le chien et son propriétaire doivent passer plusieurs tests exigeants. Un travail sur l’obéissance parfaitement coordonné se concluant par un contrôle de chien de compagnie est obligatoire. S’y ajoutent un large éventail de formations de base dans les domaines suivants :

Domaines de travail d'un chien secouriste

  • Travaux de terrain :exercices en terrain difficile (tuyaux, échelles, etc.)
  • Mobilité tout-terrain :exercices sur surfaces difficiles (lisses, mobiles, grilles, etc.)
  • Travail d’indication :langage d’affichage verbal (aboiement, renvoi, grattage, etc.)
  • Travail de recherche : recherche de zone et recherche de gravats.
Loading...