• Livraison offerte dès 49 €
  • Retour gratuit sous 30 jours
  • Paiement sécurisé (SSL)
Un chien bâtard allongé, détendu au soleil, à côté d'un vélo

Comment bien faire du vélo avec son chien ?

Faire du vélo avec son chien est un agréable passe-temps, à condition bien évidemment, que celui-ci en ait les capacités physiques. Cela permettra au chien d'être stimulé et de se dépenser. Cependant, il faut également apprendre à monter correctement à vélo avec un quadrupède. Il y a quelques éléments à prendre en compte. Vous trouverez ici des conseils pour bien faire du vélo avec votre chien.

Loading...

Faire du vélo avec son chien : ce qu'il faut garder à l'esprit

Votre chien peut vous accompagner lorsque vous êtes à vélo. En priorité, il faut veiller à ce que le trafic routier ou les autres usagers de la route ne vous mettent pas en danger. Promenez toujours votre chien sur votre droite pour le protéger des voitures qui passent ! Il est aussi préférable que votre chien soit tenu en laisse dans la circulation.

 

Attention, il vaut mieux éviter d’attacher la laisse au guidon, car cela vous expose à un risque important de chute. Les mouvements saccadés de votre chien peuvent vous déséquilibrer, vous faire tomber et ainsi vous mettre en danger, ainsi que le chien et les autres usagers de la route. Pour faire du vélo avec un chien, il est préférable d’utiliser une laisse spéciale et un écarteur pour vélo, ou, si nécessaire, de tenir la laisse à la main. En forêt ou le long des chemins de campagne, votre compagnon à quatre pattes est le bienvenu pour courir à côté de votre vélo sans laisse, à condition, bien sûr, qu’il puisse être rappelé.

Quelques questions que vous pouvez vous posez

Combien de temps mon chien est-il capable de courir ? À quelle vitesse puis-je aller ?
Les réponses doivent tenir compte de plusieurs facteurs.

Quelques questions que vous pouvez vous posez

  • En principe, la règle suivante s’applique : seuls les chiens adultes et en bonne santé sont autorisés à vous accompagner lors de vos balades à vélo. Les animaux souffrant de maladies articulaires ou cardiovasculaires ne doivent, eux, jamais être emmenés.
  • Les chiots et les jeunes chiens jusqu’à l’âge de 15 à 18 mois ne doivent pas être emmenés non plus. Toutefois vous pouvez commencer à les habituer à fort futur promenade grâce à quelques exercices (voir ci-dessous).
  • Les chiens âgées et les chiens de race lourde ne doivent pas courir à côté de votre vélo car cela solliciterait des articulations déjà très chargées.
  • Pour les chiens de petite taille, la question se pose de savoir s’ils peuvent suivre votre vitesse. N’oubliez pas que le risque de coup de chaleur est très élevé chez ces chiens.
  • Certaines races de chiens, comme les bulldogs, ne sont pas adaptées aux balades à vélo. En cas de doute, il ne faut surtout pas hésiter à consulter votre vétérinaire.

 

La condition physique de votre chien et le temps jouent également un rôle. Tout comme il nous est difficile de faire un jogging par une très chaude journée d’été, votre chien n’appréciera pas de courir à côté de votre vélo sous la chaleur.
Si votre chien est en surpoids, vous devez absolument éviter de le laisser courir à côté du vélo. Il y a un risque de collapsus circulatoire et d’insuffisance cardiaque (coup de chaleur) !
Enfin, lors de longues promenades à vélo (par tous les temps), veillez à fournir à votre chien des pauses et de l’eau fraîche en abondance.

Entrainer votre chien à vous accompagner

Prenez une laisse de trois à cinq mètres de long et entraînez-vous à marcher avec votre chien. S’il essaie de courir devant, changez de direction jusqu’à ce qu’il marche à nouveau à côté de vous. Félicitez votre chien pour ce comportement. Une fois que votre chien a maîtrisé la marche à côté de vous, incorporez des ordres comme “Stop !” et “Continue !” à l’exercice. Cela permettra à votre chien d’être dirigé sans laisse par la suite.

Habituer votre chien à votre vélo

Maintenant, habituez votre chien au vélo. Certains chiens réagissent par un comportement d’évitement : ils évitent le vélo lorsqu’ils le voient pour la première fois ou lorsqu’il s’approche d’eux. Répétez maintenant le premier exercice en poussant le vélo et en laissant le chien courir à vos côtés. Vous pouvez également commencer à l’habituer aux accessoires spécifiques que vous pouvez utiliser à vélo. Si cela fonctionne également très bien, effectuez les premiers tours d’essai sur un parking sans circulation. Ensuite, vous pourrez commencer les balades à vélo ensemble. Pour que votre animal devienne un pro, indiquer-lui toujours les changements de direction en lui ordonnant “Droite !” ou “Gauche !”.

Faites attention à ses pattes

À long terme, l’asphalte et les routes de gravier exercent une forte pression sur les articulations et les coussinets de votre chien. En été, l’asphalte chauffe beaucoup et votre chien peut se brûler les coussinets. Les pierres pointues, le verre brisé et le gravier peuvent aussi créer des fissures dans les coussinets de votre chien. Vérifiez ses pattes après chaque sortie à vélo et prenez soin de ses coussinets pour qu’ils restent bien souples et ne se fissurent pas. Ceci est particulièrement important pour les chiens “cyclistes”.

Panier et remorque pour vélo : des variantes pour chaque taille

Pour les petits chiens pesant jusqu’à environ cinq kilos, il existe des paniers spéciaux pour vélos. Il n’est guère possible pour les petits chiens de suivre votre rythme à vélo sur la durée. Si vous souhaitez tout de même l’emmener lors d’une promenade à vélo, un panier est une très bonne option. Il existe des paniers pour les guidons ou les porte-bagages. Un panier pour guidon présente l’avantage de vous permettre de toujours garder un œil sur votre chien. Le panier doit être verrouillable et muni d’une grille afin que seule la tête du chien puisse en sortir. Cela empêche le chien de sauter. Pour les balades pluvieuses, il existe des paniers pour chiens avec des couvertures de pluie. Une variante pour les chiens plus grands, lourds ou handicapés est la remorque à vélo. Il convient ici de tenir compte avant tout de sa propre condition. Un dogue allemand peut peser une bonne centaine de kilos avec la remorque.

Loading...