• Livraison offerte dès 49 €
  • Retour gratuit sous 30 jours
  • Plus de 8.000 articles
Drei spielende Welpen auf Wiese

Socialiser les chiens pour un bon départ dans la vie en commun

On ne cesse d’entendre chez les propriétaires d'animaux que le chien doit être bien socialisé. Mais qu'est-ce que cela signifie exactement et comment pouvez-vous socialiser votre propre chien ? Découvrez-en plus ici sur la phase de socialisation importante de votre chiot.

Loading...

Qu’est-ce qu’un chien bien socialisé ?

Lorsque l’on parle d’un chien bien socialisé, cela signifie que l’animal a déjà appris, en tant que chiot, à communiquer de manière appropriée avec ses congénères, mais aussi avec d’autres êtres vivants. Il sait comment interpréter les signaux de communication et adapter son comportement en conséquence. En même temps, le chien est capable d’aborder son environnement et les nouvelles situations avec confiance et de gérer celles-ci de manière calme. Peu importe qu’un bébé pleure soudainement ou que le tram passe à côté de lui, pour un chien bien socialisé, les événements inattendus, les personnes ou les bruits inconnus ne posent généralement aucun problème. Il traversera la vie avec vous sans trop avoir peur, tout en étant naturellement prudent.

 

En un mot : Un chien bien socialisé est un partenaire fiable avec lequel vous pouvez facilement faire face à la vie quotidienne. Les chiens craintifs et peu sûrs d’eux commencent à aboyer, à paniquer, à fuir ou à devenir agressifs dans les situations quotidiennes non familières, ce qui rend les routines quotidiennes normales stressantes et problématiques pour vous, ainsi que pour le chien.

Socialisation des chiens : Pourquoi est-ce si important ?

De la 4ème à la 20ème semaine de vie environ, les chiots sont particulièrement réceptifs aux nouveaux stimuli, personnes et situations. S’ils sont confrontés à quelque chose de nouveau pendant cette phase de leur vie et qu’ils le vivent comme une expérience positive, ils conserveront cette expérience comme telle. L’inverse est également vrai, bien sûr : Les expériences négatives sont mémorisées et poussent le chien à les éviter ou à y réagir avec crainte.

Comment socialiser les chiens

En général, un chiot arrive dans son nouveau foyer à partir de la huitième semaine de vie, soit environ quatre semaines après le début de la phase de socialisation, ou éventuellement une ou deux semaines plus tard. Un bon éleveur vous remettra un chien qui s’est déjà familiarisé avec des congénères, des personnes et une grande variété de stimuli environnementaux dès la quatrième semaine. Vous devez poursuivre le travail de l’éleveur à partir du moment où le chiot emménage chez vous.

 

Étant donné que les chiens connaissent une phase sensible au moment de l’emménagement, entre la huitième et la dixième semaine, au cours de laquelle ils sont plus réservés et plus prudents face aux nouveautés, vous devez organiser l’emménagement du chiot de manière particulièrement douce. Laissez à votre nouveau membre de la famille suffisamment de temps pour explorer son nouvel environnement et faire connaissance avec les personnes et les animaux qui vivent dans la maison. N’accablez pas le chien d’une attention excessive et ne le bousculez pas. Une fois que le chien est bien installé après quelques jours, vous pouvez l’initier lentement et progressivement aux choses et aux situations qu’il continuera à rencontrer dans la vie quotidienne.

Socialisation des chiens : Conseils et astuces pour la vie quotidienne

  • Réfléchissez calmement aux situations, bruits, appareils électriques, environnements et êtres vivants auxquels le chien sera confronté dans votre vie quotidienne. Il peut s’agir du bruit de l’aspirateur, du trajet en bus ou de la présence de jeunes enfants. Introduisez petit à petit ces nouvelles choses dans la vie du chien et veillez à ce que ces rencontres soient positives pour le chiot.
  • Emmenez le chiot dans diverses sorties. Il peut s’agir d’un voyage à la campagne où le chien apprend à connaître les moutons ou les vaches, ou d’un voyage en ville où il doit s’habituer à un plus grand nombre de personnes, à un ascenseur ou à un escalator. Allez-y lentement, soyez patient et évitez le surmenage.
  • Confrontez également votre petit compagnon à différents types de personnes et à la communication humaine. Il est important que l’animal n’ait pas peur des hommes de grande taille, des handicapés physiques ou des enfants par la suite.
  • Faites marcher le chien sur différentes surfaces et dans différents environnements. Il peut s’agir d’une promenade dans les bois, sur un terrain de sport ou sur un pont métallique.
  • Trouvez une bonne école pour chiots dans votre région et participez à une séance d’entraînement. Là-bas, votre petit compagnon apprendra à interagir et à communiquer avec d’autres chiens de races et de caractères différents. En outre, les exercices pratiqués ensemble renforcent le lien entre le chien et son maître. L’échange avec les éducateurs canins et les autres propriétaires de chiens vous aide à mieux interpréter et comprendre votre chien.
  • Aussi importantes que soient l’éducation et la socialisation des chiens, n’oubliez jamais que le chien et vous-même devez vous amuser dans ce processus. Ne vous mettez jamais, ni vous ni le chien, sous pression inutilement et abordez le tout de manière positive et avec joie.
Loading...

D’autres articles susceptibles de vous intéresser