• Livraison offerte dès 49 €
  • Retour gratuit sous 30 jours
  • Plus de 8.000 articles
Ein Junge guckt auf Huhn und hält es dabei fest.

Les maladies courantes des poules : prévention, symptômes et traitement

Les poules sont des animaux actifs et pleins de vie. S’il leur manque quelque chose, vous le remarquerez rapidement. Découvrez dans cet article ce qui peut se cacher derrière des symptômes tels que l’apathie, le refus de s’alimenter ou les problèmes respiratoires et comment vous pouvez éviter les maladies typiques des poules.

Loading...

Les maladies de poules – diarrhée, coryza et autres

L’hygiène et un environnement conforme aux besoins de l’espèce sont des éléments essentiels de l’élevage de poules. Il se peut cependant que les poules tombent malades. Les poussins, les poulettes et les vieilles poules sont particulièrement concernés. Les causes courantes des maladies des poules sont les parasites, les virus ou les bactéries. Si vous connaissez bien vos volailles, vous remarquerez probablement rapidement si quelque chose ne va pas avec une ou plusieurs d’entre elles. Si les poules éternuent, se comportent différemment ou souffrent de diarrhée, vous devez les isoler immédiatement du groupe et – selon la gravité des symptômes – observer les animaux un jour de plus ou consulter au plus vite le vétérinaire. En cas de doute, il est préférable de consulter directement le vétérinaire.

Ein stehendes Huhn

Comment puis-je empêcher que mes poules tombent malades ?

Les conditions de détention ont une grande influence sur la santé de vos poules. Vous devez donc tenir compte des aspects suivants :

  • Veillez à ce que vos volailles offrent suffisamment d’espace.
  • Concevez le poulailler et le parcours en fonction des besoins de l’espèce et nettoyez-les régulièrement et soigneusement.
  • Les poules ont besoin de beaucoup de lumière et doivent être protégées des courants d’air. En hiver, vous devriez équiper le poulailler d’un éclairage.
  • Donnez à vos poules une nourriture variée et de qualité.

Protégez vos poules des maladies en les vermifugeant et en les faisant vacciner régulièrement.
Vous ne pouvez pas éviter complètement les maladies des poules, mais vous pouvez réduire considérablement la probabilité qu’elles tombent malades.

Les maladies des poules : les symptômes

Les symptômes des maladies des poules les plus courantes sont naturellement très différents les uns des autres. Toutefois, certains changements sont observés chez la plupart des poules, qu’elles soient atteintes de maladies des yeux, des intestins ou des voies respiratoires. Il s’agit de symptômes généraux tels que :

  • Manque d’appétit ou refus de s’alimenter
  • Apathie
  • Isolement du groupe
  • Plumage ébouriffé
  • Une poule se fait piquer par les autres
  • Plumage terne et yeux vitreux

Observez donc quotidiennement votre basse-cour et soyez attentif aux moindres changements de comportement. Plus vous identifiez rapidement une poule malade, plus les chances de guérison sont grandes. Vous pouvez également ainsi éviter la contamination d’autres poules.

Il s’agit de symptômes généraux tels que :

  • Manque d’appétit ou refus de s’alimenter
  • Apathie
  • Isolement du groupe
  • Plumage ébouriffé
  • Une poule se fait piquer par les autres
  • Plumage terne et yeux vitreux

Observez donc quotidiennement votre basse-cour et soyez attentif aux moindres changements de comportement. Plus vous identifiez rapidement une poule malade, plus les chances de guérison sont grandes. Vous pouvez également ainsi éviter la contamination d’autres poules.

Quelles sont les maladies courantes des poules ?

Les maladies infectieuses des poules sont transmises par des agents pathogènes tels que des parasites, des virus ou des bactéries.

Ein geschecktes Huhn sitzt mit einem anderen Huhn auf einer Wiese.

Symptôme : coryza

Chez les poules, le coryza se manifeste par un écoulement nasal, des yeux larmoyants et des éternuements typiques. Il arrive souvent que la poule malade secoue la tête. En cas de détresse respiratoire, le bec est ouvert en permanence.
Les causes : les courants d’air (surtout par temps froid et humide), trop de poussière, les rhinovirus ou les adénovirus, mais aussi les infestations de vers ou les maladies infectieuses, comme la maladie de Newcastle.

Symptôme : diarrhée

À quoi ressemble la diarrhée ? Les fientes normales se composent d’une partie liquide et d’une partie solide. Dans la diarrhée, les deux sont mélangées et ont une consistance pâteuse.
Les causes : erreurs d’alimentation, vers et parasites unicellulaires (par exemple coccidiose), maladies infectieuses comme la maladie de Newcastle.

Küken sitzen auf Streu unter einer Lampe

Les maladies suivantes, transmissibles par des agents pathogènes sont particulièrement fréquentes :

Parasites

Le pou rouge (Dermanyssus gallinae)

La gale des pattes

Les poux broyeurs

Les vers

La coccidiose

Virus

La maladie de Newcastle

La maladie de Newcastle (ND) est une maladie animale à déclaration obligatoire, également connue sous le nom de pseudo-peste aviaire. Les symptômes vont d’une forte diarrhée aux infections des voies respiratoires ou aux troubles du système nerveux central dans la forme légère de l’évolution. Des mesures d’hygiène strictes et la vaccination peuvent prévenir l’apparition de cette maladie des poules habituellement mortelle.

La peste aviaire, grippe aviaire (influenza aviaire)

La grippe aviaire est une épizootie à déclaration obligatoire pour les oiseaux d’élevage. Pour les oiseaux sauvages, il existe une obligation d’informer. Si une seule poule de votre poulailler est infectée, tout le poulailler doit être abattu conformément à la loi. Il existe différents types de virus. Les plus importants et les plus dangereux sont les types hautement pathogènes H5 ou H7, qui conduisent aussi au confinement des volailles, actuellement surtout pendant la saison froide. Les problèmes respiratoires, l’apathie et une réduction drastique des performances de ponte font partie des symptômes caractéristiques de la grippe aviaire. Cette maladie animale extrêmement contagieuse se propage par les fientes et les gouttelettes.

Ein Mensch nimmt ein Ei aus einem Hühnernest.

Bactéries: La mycoplasmose

La mycoplasmose est une maladie bactérienne qui affecte principalement les animaux affaiblis. Elle est principalement déclenchée par le stress provenant d’une infection à E. coli, du surpeuplement du poulailler, de mauvaises conditions d’élevage, d’erreurs d’alimentation et d’autres influences négatives sur le bien-être des poules.

Loading...

D'autres articles qui pourraient également vous intéresser