• Livraison offerte dès 49 €
  • Retour gratuit sous 30 jours
  • Plus de 8.000 articles
Zwei Frauen gehen mit Hund im Park spazieren

Dog-sharing : ce qu’il faut savoir avant de se partager un chien

Certaines personnes souhaitent de tout cœur avoir un chien, mais elles n’ont pas assez de temps pour s’occuper seules de l’animal. D’autres ont déjà un compagnon canin à la maison, mais ont peur de ne plus être en mesure de pouvoir répondre à 100 % à ses besoins. Le modèle du dog-sharing permet à ces deux personnes de vivre avec un chien. Une véritable situation gagnant-gagnant !

Loading...

Quelles sont les raisons de pratiquer le dog-sharing ?

Beaucoup souhaiteraient se procurer un chien mais savent qu’ils n’auront pas assez de temps à lui consacrer pour des raisons professionnelles ou privées. Il y a aussi des situations dans lesquelles les personnes possédant déjà des chiens ne peuvent plus s’occuper suffisamment de leurs quadrupèdes, par exemple à cause d’un changement fondamental dans leur situation.

 

 

  • Un changement professionnel apporte de nouveaux horaires de travail, plus longs.
  • Votre profession vous impose souvent des déplacements.
  • Alors que votre ancien poste vous permettait d’emmener le chien avec vous au bureau, cela n’est plus permis par votre nouveau travail.
  • À cause d’un accident, d’une blessure ou simplement de l’âge, une personne ne peut plus prendre en charge elle-même le besoin d’exercice du chien.
  • Une relation prend fin ou bien le partenaire meurt et l’on doit alors s’occuper seul de l’animal de compagnie commun, du jour au lendemain.
Zwei Frauen und ein Hund beim Picknick im Wald

 

 

Et naturellement, organiser le temps libre peut aussi apporter son lot de complications : les propriétaires de chien aussi aiment partir en weekend ou faire de longs voyages. Mais tous les hôtels et locations n’acceptent pas les chiens. D’autres projets, par exemple les excursions dans de grandes villes bruyantes pleines de monde, ne sont sans doute pas adaptées aux chiens.

Qu’est-ce que le dog-sharing exactement ?

Quand les chiens y sont habitués, ils peuvent très bien rester seuls pendant un temps limité. Cependant, les chiens ne devraient pas rester seuls longtemps. Aucun chien ne devrait avoir à subir cela. En effet, les chiens sont connus pour être des animaux de meute et qui ont donc besoin de compagnie et de suffisamment de contacts pour vivre – naturellement, respecter le bien-être de l’animal implique de ne pas le laisser seul trop longtemps.  Le dog-sharing peut être une solution (en français  : partage de chien). Le chien aura donc, en plus de son véritable propriétaire, un maitre ou une maitresse supplémentaire qui vit dans un autre foyer.

 

Cette personne complémentaire prend soin de l’animal à des horaires convenus. Qu’il s’agisse de quelques heures tous les jours, d’un jour fixe chaque semaine ou de manière occasionnelle quand l’humain principal voyage : les modèles de dog-sharing sont nombreux. Le plus important dans tous les cas : le bien-être du chien doit être au premier plan ! Le partage du chien est un modèle agréable pour tous les participants – humains et animaux.

Frau läuft mit vier Hunden den Strand entlang

Un chien peut-il avoir deux humains de référence ?

Peut-on partager un chien ? Cela peut fonctionner. Naturellement, il faut observer de manière très individuelle su votre toutou est compatible avec le modèle. Chaque chien peut réagir différemment à la situation.  Il est également important que l’animal connaisse très bien les deux maitresses / maitres. Pour cela, il faut du temps, de la patience pour bâtir une confiance mutuelle et une bonne relation.  Ce n’est pas une bonne idée que de donner simplement la laisse à l’autre personne et de s’en aller. Une structure fixe dans l’emploi du temps, qui se maintient malgré le changement, aide à rassurer le chien et à appréhender le dog-sharing de manière apaisée.

Zwei Frauen kuscheln mit Welpe auf Sofa

Comment savoir si le dog-sharing est la bonne solution pour mon chien ?

Se promener un jour dans les champs avec le maitre ou la maitresse 1 et rester le lendemain avec le maitre ou la maitresse 2 en télétravail ? Tous les chiens ne s’y retrouveront pas dans ce changement entre les personnes de référence. Pour savoir si le dog-sharing est adapté à votre chien, nous vous recommandons de le tester sur une période d’environ quatre semaines. Certains chiens tolèrent la nouvelle situation pendant cette période mais ne se sentent pas bien en réalité.  On ne peut constater qu’après coup si le chien se sent vraiment bien avec la deuxième personne de référence et ne souffre pas d’angoisse de séparation et de perte, ni de stress important. Lisez ici comment vous pouvez réduire le stress du chien.

Comment trouver le partenaire de dog-sharing parfait ?

« Il ne faut pas s’engager à la légère ! ». Cette phrase ne s’applique pas seulement aux relations humaines mais aussi au dog-sharing. Enfin, dans le meilleur des cas, on connaît le chien depuis toujours et on se partage la responsabilité de veiller sur un être vivant. Cela peut représenter jusqu’à 15 ans de vie commune. À cause de. À cause des divergences et en raison de la forte relation émotionnelle avec l’animal, cela peut aussi engendrer des conflits.

 

La condition de base est ici que les dog-sharers s’entendent bien. Il ne suffit pas que la personne soit sympathique. Il est fondamental de répondre au préalable à certaines questions et de se mettre d’accord sur ces points.  Si vous n’êtes pas d’accord à cent pour cent sur les points essentiels, les problèmes se dessinent à l’horizon et se manifesteront à terme, si pas immédiatement.

Check-list pour le dog-sharing : ces points sont à éclaircir au préalable

  • Qui est le propriétaire principal du chien ?
  • Où le chien doit-il se trouver, quand et pour combien de temps ?
  • Dans quel environnement se trouvera le chien ? Quelles sont les conditions-cadres à la maison ?
  • Que mange le chien ? Quand et à quelle fréquence ?
  • Le chien a-t-il besoin de beaucoup bouger ? À quelle fréquence doit-on emmener le chien en promenade et pour combien de temps ?
  • Est-il en bonne santé ou a-t-il des handicaps ou des problèmes de comportement ?
  • Quelles règles sont importantes pour moi en ce qui concerne le chien ? Par exemple : a-t-il le droit de mendier à table ? peut-il monter sur le canapé ? peut-il dormir dans mon lit avec moi ?
  • comment les différentes commandes sont-elles formulées ?
  • comment se déroule la garde en cas d’absence prolongée d’une des personnes ?
  • que se passe-t-il si l’un des dog-sharers ne peut plus s’occuper de l’animal ou s’il lui arrive quelque chose ?
  • qui paie les frais vétérinaires, la nourriture, l’impôt sur les chiens et l’assurance ?

« Conseil : l’idéal est de fixer tout cela par écrit dans une sorte de contrat de dog-sharing. Ainsi, il ne peut y avoir de malentendus. »

Comment habituer mon chien au dog-sharing ?

Pour commencer, vous pouvez aller vous promener ensemble avec le chien. Puis, il peut être utile de bien observer l’environnement familier de l’animal. Le partenaire de dog-sharing comprend alors très vite ce qui compte pour la personne qui a pris soin du chien jusqu’à présent, comment celle-ci traite le chien, quelles règles l’animal doit suivre et comment le langage corporel et les commandes sont utilisés.

 

Ce n’est qu’après plusieurs rencontres que vous pouvez tenter de séparer le chien et le maitre principal – d’abord pour quelques heures, puis pour une nuit, et plus tard pour quelques jours. Ce n’est que quand le chien accepte la deuxième personne étrangère comme deuxième chef de meute qu’il ressentira la sécurité nécessaire. Vous rendre ensemble au centre de dressage peut aider.

Comment trouver un prestataire de dog-sharing sérieux ?

Certains propriétaires de chiens trouvent le maitre ou la maitresse supplémentaire pour leur toutou parmi leurs connaissances. Il peut s’agir d’un voisin récemment parti à la retraite ou de la copine qui adore les chiens mais qui n’est pas toujours disponible en raison de son travail.

 

Si vous souhaitez partager votre chien – ou cherchez un chien à qui offrir votre attention – vous trouverez peut-être aussi votre bonheur sur les plateformes internet. La plus connue en Allemagne est Dogsharing.de. On peut s’y inscrire gratuitement, créer un profil, lancer une recherche ou parcourir les annonces, prendre contact avec des partenaires de dog-sharing potentiels et convenir d’un rendez-vous pour faire connaissance.

 

Le site Hundelieb.com fonctionne de manière similaire, avec actuellement plus de 60 000 membres allemands, autrichiens et suisses (état : juin 2021). Il existe aussi une application qui facilite encore la communication avec les autres amis des chiens. Cette plateforme aussi est gratuite pour les utilisateurs.

 

Attention : si vous devez payer pour recevoir des noms de partenaires de dog-sharing ou si une agence propose même des chiens contre paiement au tarif horaire, ce n’est pas sérieux. De plus, de tels prestataires ne mettent absolument pas le bien-être du chien au premier plan et il ne vaut mieux pas encourager ce genre de pratiques.

Dans quelle ville trouve-t-on des prestataires de dog-sharing ?

Munich, Hambourg, Cologne ou Berlin : le dog-sharing se pratique maintenant dans toutes les grandes villes d’Allemagne. Mais le « partage du chien » s’est aussi établi dans les campagnes. La plupart des sites de dog-sharing proposent une fonction de recherche permettant de trouver des annonces à proximité de son domicile en rentrant simplement son code postal.

Ai-je besoin d’une assurance spéciale pour le dog-sharing ?

L’assurance responsabilité civile pour le chien ne peut être signée que par une seule personne. Elle intervient quand le chien cause un dommage, de sorte que le propriétaire ne soit pas dans l’incapacité de répondre aux conséquences financières telles que les dommages et intérêts ou le pretium doloris. Et peu importe qui l’accompagnait à ce moment-là : pour la plupart des assurances, les gardiens d’animaux non commerciaux sont coassurés. Il est cependant conseillé d’obtenir l’accord exprès de l’assureur pour le modèle de dog-sharing et si besoin de faire inscrire le nom du deuxième propriétaire.

Lisez aussi ici notre article sur le thème de l’assurance maladie pour les animaux et découvrez tout ce que vous devez savoir à ce sujet !

 

Loading...

Aperçu des autres sujets