• Livraison offerte dès 49 €
  • Retour gratuit sous 30 jours
  • Plus de 8.000 articles
Hund schaut alleine aus dem Fenster, Unbeaufsichtigter Hund

Laisser son chien seul : maîtriser l’anxiété de séparation et la perte de contrôle

Les chiens sont des animaux de meute. Ils n’aiment pas rester seuls. La peur d’être abandonné fait partie de leur nature et elle est plus ou moins présente selon les individus. Cependant, les chiens peuvent apprendre à rester seuls, même à un âge avancé. C’est peu compliqué chez les chiots, mais pour les chiens âgés, ça demande du travail, et éventuellement un peu de patience. Découvrez ici comment apprendre à votre chien à rester quelques heures seul, et d’autres choses à savoir à ce sujet !

Loading...

Les chiens n’aiment pas rester seuls. La peur d’être abandonné fait partie de la nature du chien en tant qu’animal de meute et son intensité varie selon les individus. Mais, parfois, il n’est pas possible de faire autrement : que vous deviez aller au travail, vous rendre dans un lieu où les chiens ne sont pas admis ou que vous deviez laisser votre animal quelques minutes dans la voiture, dans certaines situations votre compagnon doit rester un moment seul.

 

La bonne nouvelle : les chiens peuvent apprendre à rester seuls, même à un âge avancé. C’est peu compliqué chez les chiots, mais pour les chiens âgés, ça demande du travail, et éventuellement un peu de patience. Découvrez ici comment votre chien peut apprendre à rester seul quelques heures.

Pourquoi les chiens n’aiment pas rester seuls

La peur de rester seul et d’être abandonné est profondément ancrée chez le chien. Même s’ils ne vivent plus en bande aujourd’hui, les chiens sont des animaux de meute. Cependant, leur comportement social et le sentiment d’appartenance au groupe sont très fortement marqués. En meute, comme par exemple chez les loups ou les chiens sauvages, les animaux faibles ou malades sont abandonnés et, dans le pire des cas, peuvent mourir.

Il n’est donc pas étonnant que nos chiens s’efforcent toujours de préserver leur relation avec leur « famille ». Mais là aussi, les exceptions confirment la règle : par exemple, les chiens de travail qui remplissent une fonction précise, peuvent tout à fait rester seuls relativement longtemps. Mais pour que les besoins spécifiques à leur espèce soient vraiment respectés, il faudrait que nos chiens restent soit dans leur meute, soit auprès de leur compagnon humain.

Hund liegt auf dem Fußboden vor Terrassentür und guckt traurig

Laisser son chien seul : quelle durée est raisonnable ?

Il n’y a malheureusement aucune réponse universelle à cette question, car les chiens – tout comme les êtres humains – sont des individus uniques. Certains commencent à hurler dès que leur maître ferme la porte derrière eux, d’autres perdent patience au bout d’une heure et commencent à courir partout dans la pièce, à mordiller les meubles et les objets ou à faire leurs besoins dans l’appartement pour protester. Les chiens très sensibles peuvent même souffrir de dépression s’ils restent seuls trop souvent ou trop longtemps.

D’autres, au contraire, peuvent supporter l’absence de leur maître pendant quatre ou cinq heures, et ce, sans anxiété de séparation. Il ne faut toutefois pas dépasser ce temps, car votre chien doit se soulager !

Toute personne qui laisse son compagnon à quatre pattes seul tous les jours pour aller travailler devrait engager un dog-sitter permanent. Mais la meilleure solution serait d’emmener l’animal au travail. De nombreuses entreprises autorisent les chiens sur le lieu de travail, sous certaines conditions. N’hésitez pas à vous renseigner !

Deux types de comportement : anxiété de séparation ou perte de contrôle ?

Les chiens qui ont peur de rester seuls peuvent être divisés en deux catégories :

  • certains ressentent l’anxiété de séparation,
  • d’autres souffrent de la perte de contrôle.

En cas d’anxiété de séparation, c’est le fait d’être seul en soi qui provoque la peur chez le chien. En tant que propriétaire de chien, vous adoptez la position de l’animal alpha qui est maître de la situation, décide de ce qu’il faut faire et s’occupe de la sécurité de la meute. L’animal compte sur vous et reste détendu tant que tout est en ordre au sein de cette constellation. Pour les chiens moins sereins, la disparition – même brève – de son maître est une véritable catastrophe. L’animal alpha est parti soudainement et la confiance fondamentale du chien est ébranlée.

Les raisons les plus fréquentes de l’anxiété de séparation chez le chien

Symptômes d’anxiété de séparation et de perte de contrôle

Si l’anxiété du chien est due à de mauvaises expériences avec ses maîtres précédents ou remonte à son enfance, alors elle est fondée et compréhensible. Mais souvent, le comportement des humains joue un rôle déterminant. Inconsciemment, nous donnons à l’animal l’impression qu’une séparation est quelque chose d’important. Les nombreuses caresses et les consolations renforcent l’atmosphère d’adieu et augmentent la tension chez le chien. Quand le chef de meute quitte réellement le domicile, le chien commence à adopter les comportements décrits plus haut.

 

Chez les chiens souffrant de perte de contrôle, c’est au contraire une inquiétude, voire une colère, qui s’exprime parce que vous, sa « meute », êtes parti sans lui et ne lui permettez plus de s’occuper de vous. En effet, il considère cela comme une mission qui lui incombe et qu’il ne peut plus remplir si vous partez.

 

Si votre chien entre dans cette catégorie de comportement, il faut lui montrer clairement la hiérarchie et lui faire comprendre que vous êtes le numéro 1 dans la meute. Il doit accepter que vous soyez le chef et que vous décidiez vous-même quand vous partez et revenez. Les heures d’absence doivent être quelque chose de tout à fait normal pour lui.

 

Un chien souffrant de perte de contrôle doit apprendre à ne pas se sentir responsable de son compagnon humain. À ce moment-là, il acceptera de rester seul. Pensez à vérifier où se trouve la couchette de votre chien. Est-elle directement derrière la porte d’entrée ou en hauteur sur le canapé ? Cela signifie clairement qu’il estime que sa mission est de tout avoir sous contrôle dans la maison. Changer l’emplacement de la couchette pour la placer dans un endroit moins exposé dans la maison peut parfois améliorer la situation.

Hund steht an Fenster und schaut raus

Pratiquez tôt : commencer le training quand l’animal est encore un chiot

Si vous avez adopté votre chien alors qu’il était encore chiot, il est facile de lui apprendre à rester seul. En effet, on peut exercer le chien à rester seul : les jeunes chiens peuvent adapter sans problème leur horloge interne à notre rythme de vie. Plus le petit apprend tôt que rester seul fait partie de la vie de tous les jours, plus ce sera facile de le laisser seul sans grands drames de séparation.

Pour plus d’informations, lisez le guide Maxi Zoo spécial « Laisser son chiot seul ».

Training pour apprendre à son chien à rester seul : même les chiens adultes peuvent apprendre de nouvelles choses

Il arrive que les chiens adultes doivent apprendre sur le tard à rester seuls, que ce soit parce qu’ils ont été adoptés ou parce que leur maître ou leur maîtresse font face à une nouvelle situation de vie. Bon à savoir : même les animaux adultes peuvent apprendre de nouvelles choses : on peut faire perdre au chien l’habitude de ressentir l’anxiété de séparation.

 

Le training pour un chien adulte souffrant d’anxiété de séparation consiste dans un premier temps à s’occuper de lui avec beaucoup d’attention avant de quitter le logement. Faites des jeux de recherche ou une longue promenade avec lui. Les jeux de recherche ou le training Agility sont fatigants au sens positif du terme pour les chiens et font visiblement plaisir à la plupart d’entre eux. Ainsi, vous fatiguez votre chien de façon adaptée à son espèce avant de le laisser seul.

 

Encore plus d’idées relatives aux « jeux pour chiens à la maison et en déplacement ».

Exercices judicieux : entraîner son chien à rester seul

  1. Tout d’abord, emmenez votre chien à son endroit préféré et occupez-le par exemple avec un jouet ou un os à mâcher.
  2. Quittez la pièce à un moment où il est distrait et ne fait plus attention à vous.
  3.  Ensuite, regardez s’il commence à glapir ou gémir.
  4. Au bout de quelques minutes, vous pouvez retourner dans la pièce et récompenser votre chien avec une friandise. L’objectif est que votre chien associe l’attente et votre retour à quelque chose de positif.

Travaillez tous les jours avec lui. Si vous avez l’impression que votre chien reste calme et détendu, augmentez peu à peu la durée de la séparation. Après quelques jours d’exercice, vous pourrez peut-être déjà faire quelques courses dans le quartier. Pendant la phase d’acclimatation de votre animal, pensez impérativement à lui donner une délicieuse surprise.

Cette méthode donne des résultats plus ou moins rapides, en fonction des chiens. Il faut toutefois être patient et rigoureux : ne revenez pas dans la pièce tant que votre chien gémit ou glapit. Sinon, il pourrait associer ses plaintes à votre retour et larmoiera plus longtemps et plus fort la prochaine fois.

 

Même si votre chien a besoin d’un peu plus longtemps pour s’habituer à rester seul : ne désespérez pas, ne le grondez pas, mais ne le choyez pas non plus. Avec des exercices quotidiens et beaucoup de discipline, votre chien aura de plus en plus de facilité à rester seul. Notamment parce qu’il apprend en même temps à vous faire confiance. Au lieu de gémir, il attendra joyeusement et viendra chercher sa petite récompense.

L’astuce en or : comportez-vous naturellement, sans en faire toute une histoire, lorsque vous quittez la maison. Quand vous partez, dites au revoir à votre chien avec détachement et, à votre retour, saluez-le chaleureusement mais seulement quelques minutes après être rentré !

Loading...

D’autres articles susceptibles de vous intéresser