• Livraison offerte dès 49 €
  • Retour gratuit sous 30 jours
  • Plus de 8.000 articles
Irischer Wolfshund steht am Feldrand

Lévrier irlandais : un doux géant aux qualités familiales limitées

Il est le plus grand du genre canin et ses fans l’apprécient pour sa fidélité et son caractère égal envers les humains et les autres animaux. Lorsqu’il est bien éduqué, cet ancien et intrépide compagnon des nobles pour la chasse au cerf se montre un compagnon affectueux et, par moments, un membre très dissipé de la famille.

Loading...

Un géant précoce : bestialement attirant

Les premières mentions de très grands chiens de chasse remontent au 1er siècle après J.C. On les pense originaires de l’Ancienne Égypte. En Europe, les Celtes appréciaient son zèle lors des chasses au cerf. Au Moyen Âge et jusqu’au 17ème siécle, le Lévrier irlandais était considéré comme un cadeau de grande valeur parmi la noblesse. C’est pendant cette période qu’il commença sa carrière de lévrier proprement dit. Presque disparu entre-temps, le géant gris venu du nord a connu une renaissance au 19ème siècle et la race fut ressuscitée par des croisements entre le Barzoï et le Dogue allemand. C’est aujourd’hui un chien de compagnie rare, mais des plus appréciés.

Caractère du Lévrier irlandais

Le Lévrier irlandais passe pour être peu exigeant et équilibré, s’il est bien dressé. Il doit être mis tôt au contact des humains et d’autres animaux. Car, étonnamment, le chiot se montre parfois comme une petite chose extrêmement délicate et peureuse. C’est un piètre chien de garde, Bien que sa taille suffise à effrayer les visiteurs indésirables. Il aboie très rarement, à la plus grande satisfaction des voisins. Pourtant, au cours de son éducation et au quotidien, l’Irlandais se montre assez peu chien de famille. Contrairement au Labrador ou au Golden retriever, il ne s’insère pas toujours facilement dans le cercle des humains. Dans l’idéal, il peut avoir sa place dans la famille avant l’arrivée du premier enfant ou lorsque les enfants sont déjà grands.

Éducation et entretien

« Un agneau à la maison, un lion à la chasse » : cette citation de l’association des éleveurs de Lévriers irlandais en dit long sur cette race de chiens impressionnante. Ce puissant chasseur à vue ne peut pas chasser son naturel. C’est pourquoi une éducation rigoureuse dès le début est importante, et d’autant plus s’il y a des enfants dans la famille. Car le Lévrier irlandais, dès les premiers mois et jusqu’à son deuxième anniversaire, n’a pas toujours conscience de sa taille ni de sa force. Mais s’il est bien éduqué les premiers mois, vous pourrez lui faire confiance tout au long de sa vie. L’irlandais n’a pas davantage besoin de se dépenser que les autres chiens, mais il aime bien les promenades par tous les temps. Du fait de sa taille, un rayon d’action suffisant à la maison est absolument indispensable. Un jardin clôturé est recommandé. Prenez au sérieux toute baisse d’activité inexplicable : Son calme de stoïcien ne permet pas de déceler un problème de santé au premier coup d’œil.

Lévrier irlandais : Soin et particularités

Son poil dru nécessite un brossage régulier. Le soin des ongles doit intervenir tôt dans son éducation. Pour une croissance saine, il nécessite une alimentation de haute qualité (et abondante) au cours de ses deux premières années. Ensuite, cette race se contente d’étonnamment peu de nourriture, laquelle doit absolument être adaptée à son degré d’activité pour un bon développement musculaire. Car, du fait de sa taille, l’Irlandais a du poids à porter et son cœur est soumis à rude épreuve, ce qui ne va pas toujours sans inconvénient. Il est rare qu’un Lévrier irlandais dépasse l’âge de dix ans, comme la plupart des races de grands chiens. Par conséquent, choisissez un éleveur expérimenté et compétent qui privilégie la santé par rapport à la maximisation de la taille.

Irischer Wolfshund steht am Feldrand

Portrait Lévrier irlandais

  • Race
    Lévrier irlandais
  • Origines
    Irlande
  • Classification
    Lévriers, lévriers à poil dur
  • Taille
    76 à 86 centimètres
  • Poids
    48 à 54 kilogrammes
  • Constitution physique
    trapu, musculeux, plus long que haut, poitrail bas, queue longue et courbe
  • Yeux
    Marrons et rapprochés
  • Oreilles
    Oreilles petites et roses
  • Pelage et couleur
    Dur et rugueux, légèrement plus long au-dessus des yeux et au menton, bringé, roux, noir, blanc pur, fauve toutes les autres couleurs de robe du deerhound
  • Particularités
    Aboie très peu, nécessite relativement peu de nourriture vu sa taille et les même besoins de sorties que des chiens plus petits
  • Caractère
    Amical et peu exigeant
  • soin
    Brosser, nettoyer les oreilles et écourter les ongles
  • Santé
    Robuste et résistant aux intempéries, tendance aux problèmes cardiaques et vit rarement plus de dix ans
Loading...

D’autres articles susceptibles de vous intéresser

Nahaufnahme eines Chihuahua.
Chihuhua : un petit chien à l’égo surdimensionné
Petit, mais attention ! Le Chihuahua mexicain est la plus petite race de chien au monde. La taille du Chihuahua est comprise entre 15 et 35 centimètres hauteur d'épaule. Les max. 3 kilos du Chihuahua facilitent…
Eine Englische Bulldogge liegt in einem Wohnzimmer.
Bulldog anglais : une boue de muscles sur pattes au grand cœur
Il a l'air féroce et on dirait qu’il essaie de décider qui mordre ensuite. Le Bouledogue anglais est un chien adorable, gentil et au grand cœur.
Ein Hund schaut direkt in die Kamera.
West Highland White Terrier : charmant amateur de plein air
Le chien de chasse West Highland White Terrier est devenu un chien à la mode dans les années 1990. Cette tête blanche comme neige ébouriffée avec des yeux boutons est devenue un compagnon de famille populaire.…

Aperçu des autres sujets