• Livraison offerte dès 49 €
  • Retour gratuit sous 30 jours
  • Plus de 8.000 articles
Ein Nova Scotia Duck Tolling Retriever liegt im Gras.

Retriever de la Nouvelle-Écosse - un super Toller

Le Retriever de la Nouvelle-Écosse, aussi appelé Toller, était autrefois élevé pour attirer et récupérer les canards. Les Tollers sont des chiens qui conviennent à la chasse et aux sports canins. Ils aiment travailler avec les humains et sont faciles à éduquer.

Loading...

Le spécialiste de la chasse au canard

On connait peu cette race de chien. En 1956, elle était presque éteinte. Mais ce Retriever, qu’on appelle aussi Toller, a de la ressource. Il vient de la Nouvelle-Écosse au Canada. Il y a été élevé pour attirer et rapporter des canards. On appelle ce processus « tolling » : Le chasseur, depuis sa cachette dans les roseaux, lance un objet à rapporter. Le chien saute dans les roseaux, récupère l’objet et en ressort. Les canards trouvent ce spectacle si intéressant qu’ils veulent le regarder de près. Ils sont alors à portée de tir du fusil. Le chien de chasse rapporte aussi la proie.

 

La race n’a été reconnue par le Canadian Kennel Club qu’en 1945, et est enregistrée auprès de la Fédération Cynologique Internationale (FCI) depuis 1981. Le Toller est le plus petit des Retrievers, les mâles devraient mesurer 48 à 51 centimètres et les femelles 45 à 48 centimètres selon le standard. Son pelage rouge, qui peut briller dans toutes les nuances du rouge à l’orange, est caractéristique. Le sous-poil dense protège le chien de l’eau et du froid lors de la récupération.

Caractéristiques et caractère du Retriever de la Nouvelle-Écosse

Les Toller sont des chiens de travail qui veulent toujours bien faire et qui ont une forte volonté de vous faire plaisir. Ils sont intelligents et vifs. L’instinct de jeu demeure jusqu’à un âge avancé. Le Retriever de la Nouvelle-Écosse est un chien de famille qui ne sera pas heureux dans un chenil. Ayant la chasse dans le sang, il a besoin d’occuper son corps et son esprit. De par son instinct de récupération, le Toller aime particulièrement le Dummytraining. On trouve des représentants de la race dans de nombreux sports canins comme l’Obedience, le Flyball ou l’Agility.

Éducation et conditions de vie du Toller

Le Retriever de la Nouvelle-Écosse est facile à dresser, il veut faire plaisir à ses humains et travailler avec eux. Mais son obstination écossaise proverbiale vous poussera parfois à bout. Il faut de l’empathie, de la rigueur et de l’expertise pour que le Toller devienne un compagnon fidèle. Veillez à ce que ce chien vif apprenne à contrôler ses pulsions et à rester calme, et vous aurez un compagnon équilibré. Si vous encouragez et stimulez suffisamment votre Toller, il peut être vivre en appartement. Une maison avec un jardin dans une zone rurale est préférable.

Soins du retriever de la Nouvelle-Écosse

La fourrure mi-longue et douce du Toller est facile à entretenir et peu exigeante. Un brossage régulier suffit.

Santé du Toller

Le pool génétique du Toller est relativement petit. Néanmoins, la race est considérée comme robuste. Elle est toutefois sensible aux maladies auto-immunes comme le syndrome méningite-artérite répondant à l’administration de corticoïde (SRMA, steroid responsive meningitis/athritis). Il s’agit d’une inflammation des méninges ou des articulations. Achetez donc votre chiot auprès d’un éleveur responsable.

Ein Nova Scotia Duck Tolling Retriever springt hoch.

Portrait Retriever de la Nouvelle-Écosse

  • Race
    Retriever de la Nouvelle-Écosse (Toller)
  • Origines
    Nouvelle-Écosse, Canada
  • Classification
    Chien de rapport, de recherche et d’eau
  • Taille
    48 à 51 centimètres (mâles), 45 à 48 centimètres (femelles) ; écart de 2,5 centimètres toléré
  • Poids
    20 à 23 kilogrammes (mâles), 17 à 20 kilogrammes (femelles)
  • Constitution physique
    taille moyenne, puissant et bien musclé
  • Yeux
    taille moyenne et en forme d’amande ; ambre à brun
  • Oreilles
    triangulaires et de taille moyenne ; placé bien en arrière sur le crâne
  • Pelage et couleur
    poil souple semi-long avec un sous-poil souple ; roux à orange avec au moins une marque blanche au bout de la queue, des pattes, de la poitrine et de la liste
  • Particularités
    tendance prononcées à rapporter et instinct de jeu
  • Caractère
    intelligent, docile et très endurant, sensible
  • soin
    facile à soigner, brosser régulièrement
  • Santé
    pool génétique faible ; sensible à diverses maladies auto-immunes telles que le syndrome méningite-artérite répondant à l'administration de corticoïde ; chercher un éleveur responsable

Trouvez les bons produits pour votre Retriever de la Nouvelle-Écosse

Loading...

Autres sujets d’intérêt sur les chiens et profils de race