Livraison offerte dès 59 €
Retour gratuit sous 30 jours
-10% nouveaux abonnés newsletter
Livraison offerte dès 59 €
Point Relais ou à domicile
Retour gratuit sous 30 jours
  • Magasins
  • Mes commandes
  • Panier

Maxi Zoo élargit son rayon basse-cour

22.06.2023 - Temps de lecture: 2 minutes

La basse-cour a la cote chez Maxi Zoo !
Son rayon s’enrichit de nouveaux produits

La tendance de consommation d’aliments plus sains, naturels et faits maison, se confirme chaque année en France. L’année 2020 avec son contexte sanitaire particulier n’a pas dérogé à la règle. Lors du premier confinement, les pénuries sur certains produits alimentaires de première nécessité ont incité les Français à s‘équiper et se fournir directement dans leur jardin, leur permettant ainsi de se libérer d’une dépendance extérieure.

C’est par exemple le cas des oeufs, dont la « production » maison a explosé. La demande de poules pondeuses a connu un engouement jamais connu jusqu’alors : on comptait ainsi 25% de nouveaux foyers propriétaires de poules en mai 2020, par rapport à mai 2019, selon l’étude Efficience3 pour Promojardin/Prom’animal. Illustration de cet engouement : le segment basse-cour est en progression de 9% en 2020 en circuit de distribution. C’est désormais le 3ème segment en terme de chiffre d’affaires, derrière le chat (45%) et le chien (36%) (Source : PROMOJARDIN-PROM’ANIMAL, 2020).

Étant à l’écoute des tendances du marché et pour répondre à la demande croissante, Maxi Zoo élargit l’offre de produits de son rayon basse-cour. Une offre enrichie en alimentation (80% des ventes de la catégorie), soins, accessoires et habitat, a fait son apparition au sein des magasins de l’enseigne ces dernières semaines. 95 références sont désormais disponibles chez Maxi Zoo. Notons par exemple l’arrivée de compléments alimentaires pour réduire le stress, ou encore de la terre de diatomée, un antiparasitaire naturel efficace pour lutter contre les puces, poux, tiques ou acariens.

Ce projet d’envergure a nécessité une refonte totale de l’assortiment et du merchandising des magasins. Une théâtralisation ludique et décalée a été mise en place, illustrée par Henriette, une mascotte dont le nom a été choisi à la suite d’un concours réalisé sur les réseaux sociaux.

Le marché de la basse-cour en France
Le marché de la basse-cour est un marché en croissance depuis plusieurs années et dépasse aujourd’hui le marché des petits mammifères (199 millions d’euros en 2019 contre 192 millions d’euros pour les petits mammifères). Les Français se sont pris d’affection pour les poules et leurs nombreux avantages comme la ponte d’oeufs et le recyclage des déchets organiques. A titre d’exemple, une poule ingurgite environ 150 kg de déchets en moyenne par an.