• Livraison offerte dès 49 €
  • Retour gratuit sous 30 jours
  • Paiement sécurisé (SSL)
Eine Aufnahme eines Aquariums mit vielen Fischen.

Installer un aquarium : instructions en dix étapes

Comment installer mon aquarium ? C’est sans doute la question que se pose tout nouvel aquariophile, car l’aménagement d’un aquarium laisse une grande place à la créativité. La décoration avec des pierres, des coraux et des plantes fait de l’aquarium un point de mire unique. Vous pouvez laisser libre cours à votre imagination pour l’aménagement et créer un petit paradis dont la vue vous permettra de vous ressourcer.

Loading...

1re étape : trouver un emplacement

Un aquarium a besoin de lumière. Cependant, trop de lumière solaire favorise la croissance des algues. C’est pourquoi l’aquarium doit être placé de sorte qu’il ne soit pas exposé plus de deux à trois heures au soleil. Pour les aquariums de plus de 300 litres, il est conseillé de se renseigner pour savoir si le sol est suffisamment stable. Car 400 kilos, c’est à peu près le poids qu’il pèse lorsqu’il est plein, c’est un sacré poids. En cas de doute, il est judicieux de faire appel à un ingénieur structures. En raison du poids, il est en principe préférable d’utiliser des meubles bas ou des supports spécialement conçus pour les aquariums.

2e étape : acheter un aquarium

Plus un aquarium est grand, plus les paramètres de l’eau sont stables et moins il demande de travail. Pour les débutants, un aquarium d’au moins 80 centimètres de long (environ 100 litres de contenance) est parfaitement adapté. Il existe également des modèles pour débutants d’une capacité d’environ 54 litres seulement.

3e étape : trouver un support approprié

Lors de l’installation d’un aquarium, vous devez veiller à ce que le support soit solide. Qu’il s’agisse d’un système complet ou d’un simple meuble bas, l’essentiel est qu’il soit stable !
Dans le cas d’un meuble en bois, il est très important que la surface soit étanche. Sinon, elle gonflerait rapidement au contact répété de l’eau. Placez un tapis en caoutchouc ou en polystyrène entre l’aquarium et le meuble. Celui-ci stabilise davantage en compensant les petites irrégularités. Les débordements d’eau qui ne sont pas éliminés rendent à la longue même les surfaces de haute qualité poreuses. De plus, il faut veiller à ce qu’il n’y ait pas sous la cuve de flaque d’eau, qui se transformerait à long terme en son propre biotope.
La plupart des meubles bas disposent d’un grand espace de rangement pour les accessoires d’aquariophilie (par exemple, la nourriture pour poissons, les épuisettes et les filets). Des parties de la technique, des câbles gênants et éventuellement même un filtre extérieur peuvent également être facilement dissimulés dans le meuble bas fermé.

4e étape : choisir le sol

Le revêtement de sol le plus approprié dépend des futurs habitants.

• Le gravier est un bon substrat universel pour les plantes comme pour les poissons. Il faut veiller à ce que le gravier pour aquarium soit arrondi, afin que les animaux ne se blessent pas sur des arrêtes tranchantes. La granulation est déterminante – du gravier grossier au gravier pour crevettes le plus fin, il existe de nombreuses possibilités d’adapter le bac de manière optimale aux besoins des habitants. De nombreuses espèces aiment creuser ou fouiller – dans ce cas, la granulation devrait être nettement plus petite, allant jusqu’au sable.

• Le sable convient aux poissons qui aiment creuser, comme les corydoras, ou s’enfouir, comme les kuhlis ou les poissons-chats. Le quartz pur est le plus approprié, car il ne pourrit pas rapidement et ne pollue pas la qualité de l’eau. Certaines plantes ne peuvent toutefois pas bien s’ancrer dans le substrat meuble. Pour satisfaire à la fois ces plantes et les poissons qui ont besoin de sable, il est bien sûr possible d’utiliser différents types de substrat. Une barrière sous forme de pierres ou de racines permet d’éviter que tout ne soit mélangé peu de temps après par les creuseurs.
Dans les deux cas, le substrat doit être préalablement rincé à l’eau claire jusqu’à ce qu’il ne trouble plus l’eau.

5e étape : mise en place du substrat

Répartissez une couche d’environ deux centimètres de sol nutritif sur le fond de l’aquarium. Le substrat proprement dit est ensuite ajouté par-dessus : du gravier, du sable, du quartz ou l’une des nombreuses autres variantes. En effet, le milieu de culture ne doit pas être en contact direct avec l’eau, mais seulement plus tard avec les racines des plantes. Le substrat est placé en biais en remontant vers l’arrière. Cela donne plus tard un meilleur effet lorsqu’on regarde à l’intérieur. Selon la taille de l’aquarium, le substrat doit être rempli à une hauteur de cinq à dix centimètres au niveau de la paroi arrière. Vous pouvez y placer des racines et des pierres pour offrir aux poissons les cachettes nécessaires.

6e étape : veiller à la bonne lumière

Ein leeres beleuchtetes Aquarium.

 

Tout comme les humains, les habitants des aquariums ont besoin de lumière pour vivre. La lumière est particulièrement importante pour le développement de la flore subaquatique. Pendant sa croissance, elle produit l’oxygène vital pour le reste des habitants de l’aquarium. Les poissons ont également besoin de lumière pour le rythme jour/nuit, pour s’orienter dans l’espace et pour leur bien-être global.

Lors du choix des sources lumineuses, vous devez tenir compte des points suivants : 

Le choix de l’éclairage le mieux adapté pour votre aquarium dépend entre autres de la profondeur de l’eau. Les LED sont une solution moderne et certainement la meilleure. Cet éclairage est économe en énergie, mais très lumineux et ne réchauffe pas davantage l’eau en été. Il existe différents modèles et, en règle générale, ils sont dimmables. Les kits d’aquariums modernes sont déjà équipés de LED. Les tubes fluorescents ou les lampes halogènes sont des alternatives.

Un réflecteur répartit les rayons lumineux de manière uniforme dans tout l’aquarium et augmente le rendement lumineux jusqu’à cent pour cent. Il est déjà intégré à la grande majorité des LED.

Une minuterie permet de programmer l’éclairage. Douze heures de lumière, douze heures d’obscurité – telle est la règle de base. Une commande d’éclairage qui allume et éteint lentement la lumière et simule ainsi le lever et le coucher naturels du soleil est particulièrement adaptée aux poissons et aux plantes de l’aquarium. Vous pouvez également obtenir un effet similaire en n’allumant ou n’éteignant pas les différentes lampes en même temps.
Si vous avez des problèmes de croissance d’algues, il peut être utile de prévoir une pause de deux à trois heures à midi pour l’éclairage.

7e étape : installer la technique

Dans un aquarium, le filtre, le chauffage, le thermomètre et l’éclairage font partie de l’équipement de base. Pour les aquariums jusqu’à 100 litres environ, un bon filtre intérieur peut suffire, mais au-delà, mieux vaut opter pour un filtre extérieur. Ce dernier a l’avantage de contenir plus de matériaux filtrants différents et d’offrir ainsi plus de place aux bactéries de filtration. Il est souvent judicieux d’utiliser les deux systèmes de filtration.

8e étape : verser l’eau et mettre des plantes

Pour éviter que le substrat ne soit remué lorsque l’eau est versée, il suffit de poser une assiette dessus. Une température de l’eau de 24 à 26 °C convient à la plupart des poissons. Lorsque le niveau de l’eau atteint environ dix centimètres, les plantes sont introduites.

9e étape : attendre que les poissons puissent emménager

Sans l’aide de bactéries achetées dans le commerce spécialisé (bactéries de démarrage), il faut compter environ trois à quatre semaines avant que les poissons puissent emménager. Avec l’aide de bactéries de démarrage du commerce spécialisé, les premiers habitants peuvent s’installer après un test final des paramètres de l’eau, si notamment le taux de nitrites élevé au départ a pu être réduit à zéro grâce aux bactéries implantées.

10e étape : installation des habitants

Après la période d’attente, vous pouvez introduire vos nouveaux habitants d’aquarium – nous vous souhaitons beaucoup de plaisir avec ce monde subaquatique fascinant.

Loading...