• Livraison offerte dès 49 €
  • Retour gratuit sous 30 jours
  • Plus de 8.000 articles
Eine Katze sitzt auf einem Baum.

Laisser le chat sortir : un jardin sûr et adapté au chat

Si un chat a libre accès à un jardin grâce à une chatière et a un espace confortable dans la maison, pour lui, c’est le cadre de vie idéal. Il est certes sous bonne garde humaine, mais il peut librement décider s’il veut rester à l’intérieur ou sortir, fidèle à sa nature. Afin d’éviter tout malentendu : Pour un chat qui ne dispose pas d’un espace libre mais a besoin d’être occupé en tant que félin, selon la race, rien ne vaut un jardin où il est libre d’aller et venir. Cependant, le jardin n’est pas non plus un espace sans danger. Avec un œil averti, vous découvrirez les sources de risque et pourrez sécuriser à l’extérieur pour votre chat.

Loading...

Quels sont les bienfaits d’une promenade en liberté dans le jardin pour le chat ?

Le jardin offre chaque jour au chat des stimulations variées incitant à la découverte et à l’observation. De la météo jusqu’au contact avec d’autres animaux, qui traversent le territoire du chat, il se passe toujours quelque chose d’intéressant. Le soleil sur le pelage, de l’herbe fraiche sous les pattes ou le chant des oiseaux. Tout cela est constamment redécouvert et analysé. À cela s’ajoutent des parfums variés, la visite de chats du voisinage amis ou bien de rivaux à expulser. À l’extérieur, la vigilance psychique et les capacités physiques sont stimulées, pour grimper ou pour sprinter. Les promenades dans le jardin peuvent contribuer à maintenir la vitalité du chat.

 

 

Quels sont les dangers dans le jardin ?

Cependant, il y a dans tous les jardins des choses potentiellement très dangereuses pour le chat. Avec un peu de prudence, vous pourrez cependant contourner facilement ces risques.

 

 

Les réservoirs à eau pluviale, les étangs, les piscines

Les points d’eau à ciel ouvert deviennent vite un danger pour le chat. Le tigre de salon tombe dedans par accident et ne parvient pas à sortir tout seul de l’eau.

 

Équipez impérativement vos tonneaux à eau pluviale d’un couvercle, protégez le bassin avec un filet en hiver – les surfaces glacées fines et cassantes peuvent entraîner des séances de patinage dangereuses pour les chats inexpérimentés. De plus, il ne faut en aucun cas faire pousser des plantes grimpantes ou mettre des poissons dans le bassin. Si vous avez une piscine dans votre jardin, assurez-vous qu’une sorte de « passerelle de sauvetage » dépasse toujours de l’eau.

 

 

Les engrais, herbicides, pesticides

Pour les jardins, il convient certes de renoncer le plus possible aux substances et produits chimiques toxiques, mais parfois, ceux-ci sont indispensables. Veillez à ce que le produit ne soit pas entreposé dans un endroit accessible au chat et qu’aucun résidu ne persiste dans les platebandes ou les allées. Ne combattez jamais les invités indésirables avec du poison !

 

 

Les poubelles

En tant que riverain des voies publiques et des rues principales, vous êtes sans doute parfois énervé par les déchets jetés de manière désinvolte par dessus la barrière ou amenés par le vent. Recherchez soigneusement les sacs plastiques qui peuvent se trouver dans votre jardin (risque de suffocation !), des bris de verre ou des pièces pouvant être avalées.

 

 

La circulation routière

Aménagez les clôtures du jardin donnant directement sur la rue de façon à ce que le chat ne puisse pas simplement se glisser au travers et courir directement sur la route. Un grillage supplémentaire sur l’intérieur de la clôture ou une haie épaisse empêchent le chat d’accéder à cette zone dangereuse. Le chemin menant vers les terrains de voisins moins amateurs de chats est rendu plus difficile par de tels obstacles.

 

 

Les territoires de chasse dans le voisinage

Même si vous habitez à la campagne, tout voyage d’exploration peut avoir des conséquences fatales pour le chat. Dans ces zones, il est particulièrement important d’installer une clôture sécurisée pour les chats.

 

 

Chiens des voisins et chats étrangers

Si un chien se promène librement dans un jardin voisin et ne supporte pas bien les chats, cela peut entraîner des confrontations, y compris de l’autre côté de la barrière. Les chats dominants peuvent aussi pénétrer dans le jardin et chercher la dispute.

 

 

Plantes pour aquarium

La place des plantes est dans le jardin. Mais toutes les plantes ne sont pas sans danger pour un chat qui les grignote par curiosité. Certaines plantes avec des épines ou des piquants représentent un risque de blessure pour le chat – par exemple les berbéris, les mûres, les massifs de rosiers et les cactus d’extérieur.

 

 

Quelles plantes sont dangereuses pour les chats ?

Alors que les chats évitent le contact avec les piquants pointus après les avoir touchés une fois, les plantes toxiques constituent un risque sanitaire plus répandu. Une multitude de plantes pour jardin typiques sont plus ou moins toxiques. Certes, les chats ne sont pas connus pour brouter de grands végétaux car ils sont carnivores, mais il leur arrive de grignoter une plante par-ci par-là. Par amour pour votre chat, renoncez donc dans votre jardin aux fleurs et buissons indiqués sur notre checklist.

 

Mais attention : cette liste est loin d’être exhaustive – en cas de doute, renseignez-vous sur les propriétés des plantes avant d’aménager votre jardin. L’idéal est de demander l’avis compétent de votre vétérinaire.

 

Plantes de jardin toxiques

  • Jonquilles
  • Oléandre
  • Chrysanthèmes
  • Bégonia
  • Lierre
  • Buis
  • Rhododendron
  • If
  • Aconit
  • Trompette des anges

Comment s’assurer que le jardin n’est pas toxique pour le chat ?

Pour la sécurité du chat, il faudrait si possible qu’il ne puisse pas quitter pas le terrain. Afin que le chat reste dans le jardin, et les invités indésirables dehors, cela vaut la peine d’acheter une clôture haute. Les clôtures en métal dont la partie supérieure est coudée vers l’avant sont à privilégier. L’animal ne peut pas les escalader aussi facilement que les poteaux en bois.

 

N’oubliez pas qu’un permis de construire peut être nécessaire pour monter une clôture à partir d’une certaine hauteur. Renseignez-vous auprès du service des constructions de votre commune. Vous pouvez installer des plantes décoratives sur cette clôture. Installer une ceinture anti-chats sur les arbres et les gouttières ne sert pas seulement à garder les nids d’oiseaux hors de portée du chat. Vous pouvez aussi éviter que le chat ne grimpe trop haut et n’utilise un arbre ou un poteau à proximité comme « raccourci » pour se rendre sur d’autres terrains.

 

Afin que le chat se sente en sécurité, il faut lui donner l’occasion de passer à sa guise de l’intérieur à l’extérieur. Avec une chatière, cela se fait sans problème. Certains peuvent s’intégrer dans des porte-fenêtres et être configurées de manière à ce que seul le chat de la maison puisse entrer.

 

Avec toutes ces mesures, vous pourrez aménager un « parc à ciel ouvert » parfait pour votre chat.

 

Loading...

D’autres articles susceptibles de vous intéresser