• Livraison offerte dès 49 €
  • Retour gratuit sous 30 jours
  • Plus de 8.000 articles
Ein Hund kuschelt mit einem Baby.

Chien et bébé : mise en place d’une équipe de rêve étape par étape

La préparation d’un chien à l’arrivée d’un bébé doit également se faire étape par étape, bien avant la naissance. Car l’arrivée d’un bébé est un bouleversement non seulement pour les futurs parents, mais aussi pour votre chien. Par conséquent, l’ami quadrupède devrait idéalement être préparé à son nouveau rôle de « baby-sitter » dès la grossesse.

Loading...

Commencez l’entraînement pendant la grossesse

En fait, les chiens, en tant qu’animaux de meute, prennent, l’arrivée d’un nouveau membre dans la famille de manière naturellement positive. Commencer l’entraînement pendant la grossesse est judicieux pour deux raisons :

 

  • Un bébé est très exigeant pour ses parents, surtout les premiers mois. Vous aurez moins de temps à consacrer à votre chien et, par conséquent, vous n’aurez probablement pas la possibilité de suivre une formation supplémentaire avec lui.
  • Votre chien ne doit pas associer le changement de circonstances – comme le fait que vous ayez moins de temps à lui consacrer – à l’arrivée du bébé. La clé est donc d’introduire progressivement votre chien à la nouvelle situation.

 

En fait, ce n’est pas si difficile. Il suffit d’habituer lentement le chien aux nouveaux bruits, aux nouvelles règles et aux nouvelles routines quotidiennes.

 

Faites participer votre chien au développement du bébé en lui permettant de se blottir contre votre ventre. Ainsi, il peut entendre les battements de cœur du bébé, sentir ses mouvements et aussi percevoir l’odeur changeante de la future maman. Complétez ce moment par des câlins, des grattouilles et des mots tendres pour que le chien associe ce moment à quelque chose de positif.

 

Préparer le chien à l’arrivée d’un bébé

Il y a des choses de base qu’un chien doit déjà être capable de faire à l’arrivée du bébé, comme venir de manière docile et se rendre à son lieu de retraite sur commande. N’oubliez pas non plus de l’entraîner régulièrement à laisser l’enfant emporter ses jouets. Les bébés et les jeunes enfants, en particulier, n’hésitent pas à s’emparer de ces objets, et le chien doit pouvoir le supporter sans grogner.

 

Procurez-vous un CD sonore sur lequel figurent des cris et des babillages de bébé. De nombreux propriétaires de chiens sous-estiment le fait que le chien doit également s’habituer aux nouveaux sons. Lancez le CD doucement au début, puis un peu plus fort chaque jour jusqu’à ce que vous arriviez au volume normal des pleurs du bébé. Aidez votre chien à réagir de manière positive face aux sons :

 

  • Chaque fois que vous mettez les pleurs du bébé, montrez-vous particulièrement détendu et de bonne humeur.
  • Souriez, caressez le chien, donnez-lui une friandise ou jouez avec lui pendant une minute.
  • Le chien fera cette association : Les bruits de bébé ne sont pas seulement normaux, ils sont même plutôt géniaux.

 

Après avoir effectué cet entraînement pendant deux à trois semaines, vous devriez commencer à réduire l’attention portée au chien dès que le CD démarre. Attachez une poupée ou un paquet sur votre ventre et faites comme si le bébé était déjà là. Renvoyez votre chien à sa place s’il s’approche de manière trop intrusive. Après tout, non seulement il doit s’habituer au bruit, mais il doit aussi s’habituer à ne pas recevoir d’attention lorsque le bébé vous réclame. Désormais il recevra des câlins et des friandises uniquement lorsque vous avez fini de vous occuper du « bébé ».

 

Faites une promenade avec la poussette vide (même si cela vous vaut des regards étranges de la part des passants) pour habituer votre chien à l’accessoire et au nouveau rythme. Pendant ces promenades, entraînez votre chien à l’obéissance de base et surtout au rappel. De cette façon, il comprendra rapidement qu’il doit être très docile, surtout lors des promenades avec bébé. Et n’oubliez pas de programmer vos promenades matinales un peu plus tard et parfois plus tôt.

„Votre chien doit apprendre le plus tôt possible que de nombreuses habitudes vont changer.”

Planifier à temps la vie quotidienne avec l’enfant et le chien

Si vous n’êtes pas sûr de ce à quoi vous devez faire attention : Laissez des parents et des propriétaires de chiens expérimentés vous expliquer à quoi ressemblera votre quotidien en tant que mère/père avec un chien à l’avenir. Les périodes d’allaitement, les changements de couches, les moments de câlins avec le bébé, les changements d’heure de réveil, les promenades en poussette – tout cela peut être anticipé, au moins en partie. Il devient rapidement évident que le chien devra passer au second plan à l’avenir, et cela doit devenir normal, voire agréable, pour lui.

 

Cela signifie également que certaines pièces lui seront interdites d’accès à l’avenir. D’ailleurs, interdire à un chien d’entrer dans certaines zones est un excellent exercice de subordination : Vous êtes le chef et vous décidez qui peut entrer dans quelle zone. La chambre du bébé n’en fait pas partie. Faites-lui comprendre qu’il doit rester dehors ou qu’il ne peut entrer qu’avec vous. L’expérience montre que l’interdiction stricte est plus facile à comprendre pour le chien.

Installez un lieu de retraite particulièrement attrayant pour votre ami quadrupède dans le salon – une couverture super moelleuse, un panier ou un coussin particulièrement confortable, qui lui servira d’endroit pour se retirer lorsque l’agitation sera trop forte pour lui ou que vous lui demanderez de faire une pause.

 

Choisissez un coin fermé sur deux côtés, mais d’où le chien a une bonne vue d’ensemble sur son environnement. Au début, attirez-le avec une friandise, laissez-le se coucher (confortablement, pas « assis ») et confirmez avec une friandise.

 

Au début, il voudra se lever plus souvent et vous suivre. Renvoyez-le sans un mot. Faites cela aussi souvent et aussi longtemps que nécessaire jusqu’à ce qu’il reste tranquille, même si vous vous promenez dans la pièce ou si vous la quittez. N’oubliez pas de toujours dire « Couché ! ». Vous vous approchez du chien, vous le félicitez rapidement et vous le « libérez » en lui disant « viens ici ». Bientôt, votre chien aura compris le sens de l’exercice et restera détendu dans cet endroit. D’ailleurs, cet endroit doit être interdit à votre enfant dès le départ, afin que son compagnon à quatre pattes ait lui aussi un endroit où il puisse se sentir en sécurité et ne pas être dérangé.

 

La première rencontre entre le chien et le bébé

Ein Hund kuschelt mit einem Baby.

 

C’est un classique et un classique très efficace : Lorsque le bébé est là, apportez-lui une couche ou une grenouillère usagée et laissez le chien la renifler abondamment. Ainsi, lorsque le bébé rentre à la maison, l’odeur n’est plus totalement nouvelle pour lui. L’idéal serait que la mère et le bébé soient déjà dans la maison et que le chien n’entre dans la pièce qu’à ce moment-là. Saluez le chien comme vous le faites toujours et laissez-le renifler le bébé brièvement, puis votre partenaire peut le distraire à nouveau avec des câlins et des jeux. Vous devriez de toute façon prévoir un « moment pour le chien » chaque jour, afin que votre ami à quatre pattes ne soit pas négligé.

 

Si vous préparez votre chien à l’arrivée du bébé de cette manière, il acceptera très vite le bébé comme un nouveau membre de la famille – et quand il sera un peu plus grand, les deux deviendront certainement les meilleurs amis du monde.

 

Cependant : Ne laissez jamais votre enfant et votre chien sans surveillance. La confiance est une bonne chose, mais un bébé est totalement impuissant au cours des premiers mois et un chien n’est jamais prévisible à 100 %. Même le chien le plus affectueux peut réagir de manière inattendue dans une situation stressante. Pour protéger le bébé, pensez également aux soins de santé de votre chien : Des vermifuges réguliers et une vaccination à jour protègent non seulement le chien, mais empêchent également la transmission de parasites dangereux au bébé.

Liste de vérifications pour la rencontre chien-bébé :

  • Procurez-vous un CD avec des sons de bébé et passez-le plusieurs fois par jour. Donnez des friandises et de la nourriture au chien pendant cette période afin qu’il associe les sons à quelque chose de positif.
  • Prenez une peluche ou une poupée et jouez au « bébé » avec elle. Le chien s’habituera ainsi à ne pas recevoir d’attention pendant que l’on s’occupe du bébé.
  • Habituez le chien à des heures de promenade et de repas nouvelles ou flexibles.
  • Faites-lui comprendre que la chambre du bébé est une zone interdite bien avant l’arrivée du bébé à la maison.
  • Faites des promenades avec la poussette pour que le chien s’habitue au nouveau rythme et au nouvel accessoire.
  • Aménagez une zone de repos spéciale et confortable pour votre chien.
  • Veillez à vermifuger votre chien avant que le bébé n’arrive.
  • Apportez au chien quelque chose de l’hôpital qui sent comme le bébé.
  • Ne laissez jamais le chien seul avec votre bébé. Même un geste involontaire, un coup de patte spontané, peuvent causer de graves blessures aux jeunes enfants.
Loading...

D’autres articles susceptibles de vous intéresser