• Livraison offerte dès 49 €
  • Retour gratuit sous 30 jours
  • Plus de 8.000 articles
Ein Junge streichelt einen Hund, sie sitzen auf einer Wiese.

Conseils et règles pour que le chien et l’enfant développent une amitié étroite

Presque tous les enfants veulent un chien, idéalement, bien sûr, un chiot mignon et câlin avec qui jouer. Les psychologues pour enfants soulignent même que les tout-petits ayant un contact étroit avec les chiens ont, de façon générale, une croissance plus stable émotionnellement et une meilleure santé. Un chien n'est toutefois pas un jouet, mais un être vivant qui a ses propres besoins. Des explications et une supervision sont absolument nécessaires si un nouveau membre de la famille a quatre pattes emménage. Découvrez ici comment un enfant et un chien peuvent devenir une belle équipe !

Loading...

Lorsque la queue pointe vers le bas... Apprenez le langage corporel et les manières des chiens.

Ni les enfants ni les chiens ne veulent être traités sans ménagement. Mais malheureusement, le chien ne peut pas dire « Arrête ! » et réagit très différemment au stress ou à la menace. L’un préfère battre en retraite, l’autre montre les dents. Avec un chien bien socialisé, ces signaux ne sont pas (encore) menaçants, mais l’enfant doit rapidement apprendre le langage canin et comment traiter le chien d’une manière appropriée. C’est la seule façon de s’assurer que le chien n’est pas torturé et que les enfants ne sont pas blessés.

 

La queue du chien est un bon point de départ pour l’apprentissage car elle est un baromètre visible de l’humeur : Si le chien est mal à l’aise ou effrayé, il rétracte sa queue. S’il est particulièrement heureux, il s’agite. Mais attention : Au départ, une queue qui remue ne montre que le degré d’excitation et ne signifie pas forcément la joie. Votre enfant doit également savoir qu’un chien se sent menacé si vous le fixez ou si vous lui attrapez brusquement la tête par le haut. Apprenez à l’enfant à respecter le fait que les yeux, le nez, les oreilles et la queue sont des parties particulièrement sensibles du corps du chien et non des poignées ou même des jouets. Et si votre enfant comprend qu’il ne faut pas déranger un chien qui mange ou qui dort, rien ne s’opposera à leur amitié.

L’attention et la responsabilité renforcent l’amitié

Un chien a besoin de nourriture, d’eau, d’exercice, d’activité, de soins et de beaucoup de repos. Un enfant ne peut et ne doit pas en assumer seul la responsabilité – cela reste votre tâche. Mais un enfant plus âgé devrait donner un coup de main dès le plus jeune âge et assumer progressivement davantage de tâches liées aux soins du chien. Il peut brosser le chien sous votre direction, nettoyer et remplir les gamelles, cacher les objets à trouver lors des jeux de recherche, lancer des balles et faire bien d’autres choses avec lui, ce qui renforcera l’amitié entre le chien et l’enfant. Restez toujours à proximité afin de pouvoir répondre aux questions, fournir une assistance et intervenir en cas d’urgence.

 

N’oubliez pas que les enfants ne doivent jamais promener le chien seuls. Il peut également être dangereux pour toutes les personnes concernées qu’un petit chien se retrouve dans la circulation routière ou que le duo jeune chien-enfant rencontre un autre chien agressif. Ces situations dépassent tous les enfants (et les chiens) et les mettent en danger.

Faire attention à la sécurité et à la santé, notamment avec les chiens et les jeunes enfants.

En principe : La plupart des chiens n’acceptent pas les tout-petits comme partenaires sociaux et sont très sensibles aux morsures et aux coups de dents. Lorsque les enfants et les chiens s’amusent, les choses peuvent parfois devenir agitées. Veillez à ce que la situation reste confortable pour les deux compagnons de jeu. En cas de petite mésaventure, ne grondez ni le chien ni l’enfant, mais gardez du désinfectant et des pansements à portée de main, puis discutez de la situation avec l’enfant.

 

Les chiots et les petits enfants sont des cas très particuliers. Jouer avec un jeune chien, qui est une créature extrêmement sensible, ne doit se faire que sous la surveillance d’un adulte. En outre, les chiots n’ont jamais leur place entre les mains inexpérimentées de jeunes enfants. Après tout, les petits chiens eux-mêmes sont encore nouveaux dans le monde et ont beaucoup à apprendre. Sous votre surveillance, les jeux et les câlins avec le chien ou le chiot doivent toujours être autorisés.

 

Expliquez à votre enfant pourquoi votre animal de compagnie aime tant lécher les visages et pourquoi il est préférable pour les humains d’éviter cela sans être brutal avec le chien. N’en faites pas tout un plat si cela arrive à votre propre enfant de temps en temps. Prenez plutôt soin de la santé de votre chien. La vermifugation, la propreté et le contrôle régulier du pelage (puces, tiques, poux) sont indispensables pour le bien du chien et des enfants.

Pour la protection de l’enfant, une mise au point des règles est nécessaire.

Les enfants ne doivent jamais toucher un chien étranger sans en demander la permission à son propriétaire, car il y a aussi des chiens qui répondent aux enfants par la défensive. Les chiens sont très sensibles au bruit et peuvent réagir à un mouvement agité et soudain par des aboiements, des grognements ou même des sauts. Les enfants doivent donc apprendre à se comporter avec prudence en présence d’un chien et à adapter leur tempérament au chien (et non l’inverse). C’est particulièrement vrai dans les lieux publics où les chiens sont autorisés à courir. Les enfants doivent absolument éviter de coincer le chien, lui donner des coups de pied ou lui lancer des objets !

La liste de vérifications suivante s’adresse spécifiquement aux enfants. Lisez les différents points à haute voix ou imprimez une copie pour les enfants qui savent déjà lire.

Check-list : 10 règles pour que vous et votre chien deveniez les meilleurs amis du monde !

  • Faites toujours attention au langage corporel du chien et laissez-le tranquille s’il ne veut pas jouer avec vous.
  • Ne fixez jamais le chien dans les yeux.
  • Ne dérangez jamais un chien lorsqu’il mange ! Ne retirez jamais votre main lorsque vous offrez de la nourriture au chien.
  • Ne dérangez pas le chien dans son panier ou lorsqu’il se repose.
  • Ne faites pas de bruit, ne lancez rien au chien et ne lui donnez pas de coup de pied.
  • Ne tirez jamais sur la queue, les oreilles ou la fourrure du chien.
  • Si un chien vous tiraille ou vous effraie, restez immobile et ne vous enfuyez jamais en hurlant. Détournez-vous de lui.
  • Ne promenez jamais le chien sans surveillance.
  • Les chiens étrangers sont tabous. Demandez d’abord au propriétaire si vous pouvez toucher le chien, car certains chiens ont peur des enfants.
  • Restez à l’écart des chiens qui s’affrontent et n’intervenez jamais.
Loading...

D’autres articles susceptibles de vous intéresser