Livraison offerte dès 59 €
Retour gratuit sous 30 jours
-14% pour les nouveaux clients
Livraison offerte dès 59 €
Point Relais ou à domicile
Retour gratuit sous 30 jours
02
Jour(s)
01
Heure(s)
43
Minute(s)
16
Seconde(s)

Fêtons la Fête Nationale ! 14% de réduction sur tout le site dès 59€ d’achat

Fêtons la Fête Nationale ! 14% de réduction sur tout le site dès 59€ d’achat

Castration des chats : quels en sont les effets ?

11.06.2024 - Temps de lecture: 14 minutes

Eine Katze mit Halskrause

Les associations de protection des animaux souhaitent depuis longtemps que la castration des chats devienne obligatoire pour éviter qu’ils ne se reproduisent de manière incontrôlée. Cette pratique présente aussi des avantages pour les propriétaires d’animaux. Découvrez ici tout sur l’intervention, l’âge idéal de l’animal pour y procéder, son coût et l’alimentation recommandée pour les chats castrés.

Loading...

Pourquoi castrer ses chats ?

Les chats sont les animaux préférés des Suisses. Selon une étude réalisée en 2022 par l’institut de statistiques Statista, le pays compte près d’1,8 millions de chats. Mais tous les chats ne jouissent pas d’un endroit chaud près du poêle : une importante population de chats errants pose problème et soulève un grand nombre de questions.

Les chats atteignent la maturité sexuelle vers 6 mois, parfois même 4, et se reproduisent de manière incontrôlée tout au long de leur vie. Les chatons non désirés sont tués, abandonnés ou emmenés au refuge. La castration des chats n’est malheureusement pas encore obligatoire. En l’absence de dispositions légales, vous devriez toutefois faire castrer vos chats : outre les aspects liés à la protection des animaux, cette intervention offre plusieurs avantages pour vous et comme pour vos minous.

Quelques conséquences positives de la castration :

  • la non-prolifération de chatons indésirés
  • l’absence de chaleurs chez les femelles et de comportement de marquage chez les mâles
  • moins de problèmes de santé
  • une plus grande espérance de vie de l’animal – en moyenne deux fois plus longue
  • un risque réduit de contracter des maladies infectieuses graves comme le virus de l’immunodéficience féline (FIV ou sida des chats) ou le virus de la leucémie féline (FeLV ou leucose) auprès de congénères
  • une minimisation des affections hormonales.

De plus, l’un des effets de la stérilisation est de réduire l’envie de vagabonder. Alors que les animaux non castrés peuvent souvent parcourir des kilomètres, les chats stérilisés restent volontiers dans leur environnement habituel. Il est moins fréquent qu’ils s’éloignent de leur domicile et sont donc moins souvent exposés à des accidents de la route mortels. Leur espérance de vie s’en trouve considérablement augmentée.

Quelle est la différence entre stérilisation et castration ?

Dans le langage courant, on parle généralement de « stérilisation » plus que de « castration ». Ou bien on emploie « castration » pour les mâles et « stérilisation » pour les femelles. Mais, en médecine vétérinaire, il s’agit de deux interventions complètement différentes.

Castration

Lors de la castration, le vétérinaire retire les glandes génitales des animaux. Chez les mâles, ce sont les testicules (orchidectomie), et chez les femelles, les ovaires (ovariectomie) et également l’utérus chez les femelles (ovario-hystérectomie). Sans les glandes génitales, les animaux sont définitivement stériles. Un autre effet de la castration est l’arrêt de la production des hormones sexuelles et du désir sexuel associé.

Stérilisation 

Lors d’une stérilisation, les canaux déférents chez le mâle ou les trompes de Fallope chez la femelle sont ligaturés. L’animal est alors également stérile, mais les manifestations associées au désir sexuel, telles que les chaleurs chez les femelles ou le désir de bagarre et de vagabondage chez les mâles, persistent.

C’est la raison pour laquelle la castration des chats et des chattes est une pratique courante en médecine des petits animaux. Cette mesure générale, qui empêche la reproduction et l’absence d’hormones sexuelles, améliore considérablement la coexistence entre l’homme et l’animal.

Quels sont les risques et effets secondaires de la castration ?

La castration est une intervention chirurgicale, raison pour laquelle de nombreux propriétaires se demandent si elle présente un danger pour les chats. Comme pour d’autres opérations, la castration présente un risque lors de l’anesthésie et lors de l’opération elle-même.

Pour les jeunes chats en bonne santé, cette intervention routinière entraîne généralement peu de complications. Pour s’en assurer le vétérinaire examine minutieusement les chats avant leur castration et vous expose les risques possibles.  Parfois, des contrôles supplémentaires tels que des analyses de sang, des radiographies ou une échographie sont nécessaires pour évaluer correctement les éventuels dangers liés à l’anesthésie ou à l’opération de l’animal.

Quels sont les risques liés à l’anesthésie lors de la castration ? 
Étant donné que la castration est une intervention chirurgicale, elle comporte certains risques : il peut arriver que vos chats ne tolèrent pas l’anesthésiant. Les maladies cardiaques, les maladies du foie et des reins peuvent comporter un risque potentiellement mortel lors de l’opération. Une âge avancé ou d’autres problèmes de santé augmentent également ce risque.
Les jeunes chats en bonne santé supportent généralement bien cette petite opération. Il est cependant assez rare que les risques mentionnés précédemment se présentent.

Comment surviennent ces risques opératoires ?
Pour retirer les glandes génitales des chats, il est nécessaire de faire une petite incision cutanée. Cette plaie opératoire guérit généralement sans problème. Cependant, des saignements postopératoires ou des troubles à la cicatrisation peuvent survenir dans de rares cas. Une infection par des agents pathogènes et l’inflammation qui en résulte sont également possibles.
Si vous avez des inquiétudes concernant les risques, parlez-en lors de votre visite chez le vétérinaire. Il vous prodiguera des conseils avisés et répondra à vos questions.

Quand peut-on procéder à la castration ?

La castration de vos chats doit être réalisée au plus tard au début du développement de leur activité sexuelle. Elle s’effectue généralement avant l’âge de 6 mois.

La coutume de castrer les femelles après leurs premières chaleurs ou de leur permettre de ressentir au moins une fois les joies de la maternité ne résiste pas à l’examen scientifique. D’autre part, les chaleurs ou la gestation représentent une souffrance pour un chaton tout en comportant de grands risques inutiles. Enfin, empêcher les chats de se reproduire permet d’éviter bien des malheurs à leur progéniture. Nous ne pouvons que vous conseiller d’en débattre avec votre vétérinaire et de prendre rendez-vous pour la castration.

Pour les mâles, il est préférable d’envisager une castration avant que ne débute le comportement de marquage. Une fois que vos petits félins se sont habitués à marquer leur territoire de leurs odeurs, il est probable qu’ils continuent à le faire même après l’ablation des testicules.

Combien coûte une castration ?

Le coût de la castration d’un mâle est d’environ 100 à 130 francs. Chez la chatte, l’ablation des ovaires et de l’utérus coûte entre 250 et 280 francs.

À cette intervention de base peuvent s’ajouter des soins complémentaires. Une intervention complète comprend notamment :

  • Une consultation préopératoire
  • L’administration de l’anesthésique par voie veineuse chez l’animal (injection et anesthésie par injection ou par inhalation)
  • Des coûts de fournitures tels que les gants, le matériel de suture, les compresses, les serviettes stériles ou les seringues.

En outre, le vétérinaire facture un honoraire pour les médicaments délivrés ainsi que pour les frais de suivi lors d’examens de contrôle.

Comment se déroule la castration ?

L’important est que l’animal soit à jeun le jour de l’opération. Il peut généralement manger comme d’habitude la veille au soir. N’hésitez donc pas à retirer d’éventuels restes de nourriture et assurez-vous qu’il ne consomme rien d’autre que de l’eau. Ces six à huit heures de jeûne sont indispensables pour éviter que des résidus alimentaires n’entrent dans sa trachée, si l’animal vomit pendant l’induction de l’anesthésie.

Voici comment se déroule généralement l’intervention :

  • Le matin même, vous déposez votre animal à la clinique vétérinaire.
  • Le vétérinaire examine à nouveau l’animal.
  • Ensuite, le minou reçoit l’injection anesthésique et s’endort.
  • Les assistants vétérinaires rasent la zone opératoire, puis procèdent au lavage, à la désinfection et au recouvrement stérile.
  • Le vétérinaire réalise une petite incision cutanée et retire les testicules ou les ovaires et l’utérus.
  • La castration est suivie du traitement de la plaie et de la surveillance de l’animal en salle de réveil.
  • L’après-midi, vous pouvez venir récupérer votre petit félin.

Chez les mâles, les effets de la castration sont minimes. L’incision sur le scrotum est très petite, si bien que le vétérinaire renonce souvent à suturer la plaie. Celle-ci guérit rapidement par elle-même.

Chez les femelles, une incision abdominale plus grande est nécessaire. Le vétérinaire doit la suturer. Votre animal se verra donc administrer des médicaments anti-inflammatoires ou des antibiotiques pour favoriser son rétablissement, ainsi que des analgésiques.

Que faire après une castration ?

Une fois de retour à la maison, votre chat est encore très fatigué et épuisé, car les effets post-anesthésiques se font encore sentir. Certains animaux réagissent également par la peur, des problèmes de coordination et une légère somnolence. Laissez votre minou  se reposer tranquillement, ces effets secondaires devraient bientôt s’estomper.

Après quelques jours, la plupart des chats ne ressentent plus de douleur. Néanmoins, la guérison de la plaie opératoire prend environ 10 à 14 jours. Vous devez empêcher votre animal de lécher la plaie opératoire ou de mordre les fils. Si possible, ne le laissez pas seul à la maison pendant cette période. Les chats ayant l’habitude de sortir doivent rester à l’intérieur jusqu’à ce que la plaie soit guérie.

Les fils sont généralement retirés dix jours après l’opération. Les chats qui ont l’habitude de sortir pourront de nouveau aller se promener.

Comment prévenir un comportement agressif après une castration ?

Certains chats peuvent réagir par des grognements, des griffures ou des morsures après leur castration. Ce phénomène est normal et a généralement tendance à disparaître au bout de quelques jours. Plusieurs raisons peuvent expliquer pourquoi l’agressivité de votre chat est plus élevée :

  • Le séjour chez le vétérinaire l’a stressé.
  • La plaie opératoire est douloureuse.
  • L’odeur persistante du cabinet vétérinaire le dérange.
  • Son système hormonal est perturbé.

Comment gérer le stress après la visite chez le vétérinaire ?  
Certains chats sont très affectés par les visites chez le vétérinaire. Ils se réveillent dans un environnement inconnu, entourés de personnes qu’ils n’ont jamais rencontrées auparavant. Le mieux est de leur préparer un endroit calme et isolé où ils retrouveront leur couchage habituel, un peu de nourriture et leur litière. Vos chats pourront alors se reposer tranquillement jusqu’à ce qu’ils se décident à se manifester d’eux-mêmes.

Que faire en cas de douleurs ?  
Chez les femelles en particulier, l’incision abdominale peut être douloureuse pendant quelque temps. Les analgésiques administrés par le vétérinaire agissent durant les premiers jours. Une fois leur effet dissipé, la chatte peut ressentir des douleurs au niveau de la plaie sans comprendre ce qui lui arrive et réagir par un comportement agressif. Faites attention et restez à distance si elle vous signale par des griffures ou des grognements qu’elle ne veut pas être touchée ou dérangée.

Important : si un chat adopte une posture courbée, se déplace avec hésitation ou se tapit dans un coin, c’est très probablement parce qu’il ressent de fortes douleurs. Dans ce cas, retournez sans tarder chez le vétérinaire. Il examinera la plaie pour détecter toute anomalie et pourra, le cas échéant, prescrire des analgésiques supplémentaires.

Mon chat veut lécher sa plaie – que faire ?  
Si votre chat ne laisse pas sa plaie tranquille, il lui faudra une collerette, un col ou un body pour ne pas lécher la plaie. Les mâles n’en ont pas nécessairement besoin mais si vous remarquez que le vôtre se lèche souvent la plaie, demandez tout de même au vétérinaire de lui fournir une protection.
Observez ce qui se passe sans protection. Certains chats ne touchent pas du tout à leur plaie. Si le vôtre en fait partie, il pourra se promener librement sans dispositif à condition que vous soyez dans les parages. La nuit, un dispositif de protection est toutefois recommandé dans un premier temps.

Baisse de l’humeur due aux hormones  
Une fois les glandes génitales retirées, la production des hormones sexuelles s’arrête et l’équilibre hormonal évolue. Pendant les premiers jours ou les premières semaines suivant la castration, le chat semble plus irritable que d’habitude. Cela est dû aux fluctuations hormonales et disparaît avec le temps.

Quels sont les changements de comportement possibles après une castration ?

Outre les changements de comportement à court terme dus au stress, à la douleur ou aux changement hormonaux, certains effets de la castration sont permanents. Les chats mâles et femelles adoptent de nouvelles attitudes et présentent souvent des traits de caractère différents.

Comportement des mâles après l’intervention  
Pour les mâles, la castration affecte le comportement sexuel. Les combats de territoire et le marquage par des odeurs disparaissent complètement. Les animaux agités deviennent plus équilibrés, l’agressivité envers les congénères s’améliore et l’instinct de vagabondage à la recherche d’un partenaires s’estompe. Dans l’ensemble, votre chat est plus calme et un peu plus lent qu’auparavant. Puisqu’il bouge moins, qu’il passe beaucoup de temps allongé et qu’il somnole, il est important de le stimuler régulièrement par des jeux appropriés.

Ces activités ludiques renforcent le lien avec leur bipède, leur permettent de brûler beaucoup de calories et apportent un peu de piment dans le quotidien des chats stérilisés. Procurez-vous une canne à pêche, des souris ou des balles et découvrez ce qui motive le plus vos minous chéris.

Comportement des femelles après l’intervention 
Les femelles présentent également un caractère plus équilibré après l’intervention. L’un des effets les plus importants est la disparition des chaleurs qui réduit considérablement leur stress. L’évolution de leur caractère est variable. Certaines sont moins aventureuses qu’auparavant. Toutefois, les femelles stérilisées aiment jouer ensemble et se faire des câlins.

Quels sont les effets d’une castration sur la taille de l’animal ?

Un argument fréquemment avancé contre la castration est qu’elle peut causer des problèmes de croissance chez les chats. Toutefois, vous pouvez être totalement rassuré : la castration n’a pas d’impact significatif sur la taille des chats. Après l’opération, les jeunes animaux se développent et deviennent aussi grands que leurs congénères non castrés. Les conséquences de la castration ne concernent que le comportement lié au sexe et non leur croissance.

Mes chats peuvent-ils prendre du poids après une castration ?

Parmi les conséquences directes de la castration des chats figurent des changements dans leur métabolisme car les hormones sexuelles influencent, entre autres, leur appétit (qui augmente) et leurs besoins énergétiques (qui diminuent d’environ 30 %). C’est la raison pour laquelle les chats stérilisés ont une propension plus grande à être en surpoids.

Étant donné que les aliments habituels pour chats sont conçus pour répondre aux besoins énergétiques et en minéraux des animaux non castrés, il n’est pas judicieux de mettre des chats stérilisés à la diète en réduisant simplement la quantité de nourriture. Cela pourrait à long terme entraîner une carence en vitamines et minéraux. Il est préférable de passer à un régime spécialement conçu pour répondre aux besoins des chats stérilisés. Il existe des aliments prêts à consommer sous forme sèche ou humide.

Il est recommandé de changer progressivement l’alimentation de vos chats au cours de la semaine précédant leur stérilisation. Les deux premiers jours, remplacez un quart de la nourriture habituelle par des aliments pour chats à teneur réduite en calories. Les troisième et quatrième jour, nourrissez-les moitié-moitié. À la fin de la semaine, donnez-leur trois quarts d’aliments diététiques pour un quart de nourriture normale. Après la stérilisation continuez exclusivement avec la nouvelle nourriture pour chats. Les friandises doivent également être consommées avec modération, en privilégiant les formules pauvres en graisses et/ou en calories.

Conclusion : la castration est une petite intervention aux grandes conséquences

Une fois la plaie guérie et le stress lié à la visite chez le vétérinaire oublié, les effets de la stérilisation sont globalement positifs. Vos félins sont détendus et semblent visiblement à l’aise. Pour vous, la vie devient également plus légère, car la cohabitation avec des minous stérilisés se passe dans des conditions nettement plus sereines.

Loading...

D’autres articles susceptibles de vous intéresser