• Livraison offerte dès 49 €
  • Retour gratuit sous 30 jours
  • Plus de 8.000 articles
Katze trinkt Wasser vom Wasserhahn.

Insuffisance rénale chez les chats : quand l’organe d’excrétion est défaillant

Si le chat souffre d’un problème rénal et que vous le remarquez, alors il est d’ores et déjà urgent d’agir : Les symptômes d’une insuffisance rénale ne sont souvent visibles de l’extérieur que lorsque la maladie est déjà bien avancée. En plus des symptômes non spécifiques comme la fièvre, la perte de poids et la réduction des mouvements, une soif extrêmement accrue et l’augmentation correspondante des passages dans la litière sont des signaux à prendre très au sérieux qui montrent que la désintoxication corporelle de votre chat ne s’effectue pas correctement.

Loading...

Comment fonctionnent les reins de mon chat ?

Les reins des chats, entourés d’une capsule de graisse, se situent à côté de la colonne vertébrale dans la région lombaire et constituent des organes hautement efficaces. 200 000 néphrons par reins filtrent les toxines, les produits secondaires issus de la décomposition des protéines et les substances qui doivent être évacuées dans l’urine. Les néphrons sont des unités fonctionnelles à l’intérieur des reins, composés de glomérules et de tubules rénaux : Les glomérules filtrent un précurseur de l’urine du sang, absorbent l’eau et les composants importants pour le corps comme le glucose et les minéraux, et les renvoient dans l’organisme. Les toxines triées sont acheminées vers la vessie et deviennent l’urine finale qui est alors éliminée. Ces étonnantes petites stations d’épuration peuvent faire encore plus : Elles régulent l’équilibre électrolytique et hydrique, contribuent au renouvellement du sang et maintiennent la stabilité de la pression sanguine.

 

Elles produisent également des hormones et régulent l’équilibre acide-basique. Les reins sont également des éléments centraux du métabolisme. Si cet organe rencontre des difficultés, le chat est en grave danger. En cas d’insuffisance rénale, les néphrons subissent des dommages irréversibles. En conséquence, les « filtres » deviennent de plus en plus perméables et un empoisonnement par l’urine survient – le médecin parlera alors « d’urémie ». Pendant un temps, le corps peut amortir l’endommagement des glomérules en produisant des tissus. C’est d’autant plus tragique que les symptômes visibles d’une insuffisance rénale n’apparaissent que quand les organes sont déjà fortement endommagés – environ les trois quarts de la fonctionnalité d’origine sont alors déjà perdus.

Eine Katze liegt auf einem Kissen.

Comment se manifeste une maladie rénale chez les chats ?

Les déclencheurs d’un problème rénal chez les chats peuvent être des infections, une pression sanguine un peu trop forte ou une prédisposition génétique. Les substances toxiques (dont certaines plantes d’intérieur et les métaux lourds (plomb, mercure), peuvent aussi provoquer des insuffisances rénales. La plupart du temps, le déclencheur est tout simplement l’âge : Une insuffisance rénale touche majoritairement les chats âgés. On fait ainsi la différence entre une insuffisance rénale chronique (CIN), qui se forme sur une période longue, et l’insuffisance rénale aigüe (ANI), plus rare, causée par une cause externe ou un empoisonnement.

 

Une maladie des reins peut entrainer une inflammation des tubules rénaux et des tissus interstitiels. Étant donné que l’arrêt de fonctionnement des reins entraine un empoisonnement insidieux du corps, les premiers symptômes sont très peu spécifiques et indiquent d’abord dans les faits un empoisonnement par une influence externe.

 

Comme les reins malades sont douloureux, le chat est aussi gêné dans ses mouvements : Il court, grimpe et saute moins, et dans les cas extrêmes, le simple fait de monter dans les WC pour chats est une torture. Un autre effet visible est observable au plus tard au stade avancé : L’urine du chat change de couleur et d’odeur et peut contenir du sang et du pus. De plus, les chats ont des réactions de douleur quand on leur touche les reins.

Les symptômes suivants peuvent indiquer un empoisonnement :

  • Fièvre
  • Agitation
  • Fatigue
  • Besoin d’uriner plus fréquent
  • Incontinence
  • Poil hirsute, mauvaise haleine
  • Perte d’appétit, refus de manger
  • Vomissements
  • soif extrême
  • Amaigrissement

Comment les problèmes rénaux peuvent-ils être soignés chez les chats ?

Chez les chats de plus de sept ans, il faut réaliser au moins tous les six mois un examen rénal avec analyse sanguine afin d’identifier les problèmes en temps voulu. Avec le taux de créatine, un produit métabolique présent dans l’urine, le vétérinaire peut déterminer le stade d’avancement d’une maladie rénale existante et proposer une thérapie. C’est d’autant plus important car les reins ne peuvent plus se régénérer une fois endommagés. Avec un diagnostic précoce, vous pouvez cependant, en tant que propriétaire de chats, contrer la progression de la détérioration de l’organe.

 

En première ligne, le changement d’alimentation joue un rôle important. Le commerce spécialisé répond à ce besoin et propose de la nourriture pour chats pour régime rénal. Celle-ci contient des protéines de haute qualité et équilibrées et une quantité réduite en sel et en phosphore. Éventuellement, il faudra peut-être entourlouper un peu le chat pour l’habituer à une nourriture moins savoureuse. L’organisme perd beaucoup d’eau à cause de la maladie. C’est pourquoi le chat doit en permanence avoir assez d’eau à disposition afin d’éviter de se déshydrater. De nombreux chats préfèrent boire de l’eau en train de couler. Pour inciter le chat à boire par le jeu, il existe des fontaines à eau designs. Parallèlement, cela peut également être traité par médicament. La déshydratation, la pression sanguine et les éventuelles carences alimentaires ont fait l’objet d’un contrôle pharmaceutique.

Quels sont les pronostics en cas de défaillance rénale chez les chats ?

L’insuffisance rénale est certes largement répandue chez les chats âgés, mais dans des cas plus rares, de jeunes animaux peuvent souffrir de problèmes rénaux. De plus, les chats comme les chats de Birmanie, les Bleus russes, les Maine Coon, les Abyssins et les Siamois ont une prédisposition aux problèmes rénaux typique de leur race. Si la maladie est identifiée au stade précoce via le contrôle de la composition sanguine, si possible avant la survenue de symptômes cliniques, une insuffisance rénale se soigne bien, même quand le mal est incurable. Si le régime est suivi de manière stricte et que vous et le vétérinaire surveillez bien le statut de santé du chat, le chat souffrant de problèmes rénaux peut aussi très bien vieillir sans souffrances. Cependant, les maladies rénales sont tout de même l’une des causes de mortalité les plus fréquentes chez les chats seniors.

Loading...

D’autres articles susceptibles de vous intéresser