• Livraison offerte dès 49 €
  • Retour gratuit sous 30 jours
  • Plus de 8.000 articles
Ein Mädchen kuschelt mit einer Katze.

Les chats pour les enfants : Amitiés pour la vie

Il est largement prouvé que cohabiter avec des animaux domestiques est une expérience captivante pour les enfants et d’une valeur inestimable pour le développement de leur personnalité. Les enfants apprennent à être responsable, à s’occuper d’un autre être vivant et à agir avec respect et considération. En retour, les enfants reçoivent de l’affection de la part de leur animal domestique ainsi qu’un retour émotionnel quand ils jouent ou font des câlins. L’animal devient un être familier qui ne pose pas de question, ne demande pas de performance et auquel on peut faire confiance pour garder ses secrets ou accourir en cas de besoin. En raison de leur empathie et de leur équilibre, les chats conviennent particulièrement bien comme animaux de compagnie des enfants.

Loading...

Pourquoi les chats sont-ils de bons animaux domestiques pour les enfants ?

Les chats sont, à leur façon, des animaux amicaux par nature et très adaptables qui « s’accordent » selon la relation avec leurs humains. Si on respecte leur caractère et leurs besoins, ils savent se montrer affectueux et aimants. Ils aiment les enfants, à condition que ceux-ci ne les harcèlent pas trop, et apprécient qu’un jeune humain leur consacre du temps, joue avec eux et les caresse. La simple présence d’un chat peut inciter les enfants timides à sortir de leur réserve et apaiser les petits turbulents. D’un autre côté, les chats sont des animaux qui fixent des frontières très nettes et exigent un traitement respectueux. Si ce n’est pas le cas, le compagnon aux pattes de velours ne jouera pas avec l’enfant. Les chats sont donc d’excellents professeurs pour apprendre aux enfants les compétences sociales que sont la considération et l’empathie ainsi qu’à traiter les autres êtres vivants avec prudence.

 

Important : consultez un allergologue pour savoir si votre enfant est allergique ou non aux chats, avant de vous procurer un animal. Une incompatibilité découverte a posteriori donne inévitablement lieu à des scènes déchirantes. Un vaccin contre le tétanos est aussi conseillé pour l’enfant.

À partir de quel âge un enfant peut-il être responsable d’un chat ?

En fin de compte, c’est toujours à vous qu’incombera la pleine responsabilité du chat. Mais les soins essentiels à prodiguer au chat (le nourrir, jouer, le brosser, nettoyer la litière) peuvent déjà être confiés à un enfant en CM1 ou CM2. Et même les plus petits peuvent participer et prendre soin du chat : un enfant en maternelle peut par exemple aider à nettoyer la gamelle. Vous pourrez progressivement élargir les tâches et déléguer les responsabilités. Les actions compliquées comme l’administration de médicaments ou le soins des griffes doivent rester l’affaire des adultes. Vérifiez toujours que l’entretien du chat se passe sans accroc.

Eine Katze streckt sich auf dem Bett aus.

À quoi devriez-vous faire attention quand des chats et des enfants se rencontrent ?

Si vous voulez adopter un nouveau chat et que les enfants sont encore petits, une certaine rigueur est conseillée des deux côtés, aussi bien au niveau du corps que du tempérament. Les enfants en bas âge ne disposent pas encore de la motricité fine et des capacités motrices pour s’approcher d’un chat de manière mesurée ou pour comprendre les signaux corporels. Ainsi, les enfants courent en criant de joie vers le chat ou bien tapent sur son pelage avec un peu trop de fermeté quand ils le caressent. Un chat qui ne se formalise pas de ces débordements d’affection et préfère s’en aller que sortir les griffes quand les choses dégénèrent, est un compagnon idéal pour les plus petits. Vous pouvez apprendre aux enfants un peu plus âgés et raisonnables à interpréter les mimiques du chat, à comprendre quand celui-ci n’a pas envie de jouer ou de faire des câlins et quand il faut mieux laisser le chat tranquille. Malgré tout, vous ne devriez jamais laisser le chat seul avec les enfants, sans surveillance.

Pour faciliter la cohabitation avec le chat, familiarisez votre enfant aux règles de base :

  • Attention : un chat n’est pas une peluche. Se retenir est très dur pour les enfants. Expliquez aux enfants, selon leur âge, qu’ils ne doivent pas courir après le chat, le manipuler sans précaution ou tirer sur sa queue, car cela lui fait mal.
  • Recul : l’enfant doit apprendre qu’il ne faut pas déranger le chat quand il dort, mange ou fait ses besoins et que certains endroits sont réservés à l’animal.
  • Observation : expliquez à l’enfant que les grognements et le dos rond, par exemple, sont des signaux montrant que le chat est de « mauvaise humeur » et qu’il convient de réagir en fonction.
  • Hygiène: après chaque contact avec le chat et avant de passer à table, il faut se laver les mains, les petits enfants ont l’interdiction de toucher la gamelle et la litière – même si la nourriture sèche paraît attirante et que creuser dans la litière est amusant. Traitez régulièrement le chat contre les parasites.
  • Nourriture : si le petit enfant veut partager ses repas avec le chat, cela part d’une bonne intention. Faites tout de même comprendre à l’enfant que les plats humains peuvent donner des maux de ventre au chat ou le rendre malade.

Existe-t-il des races particulièrement adaptées aux enfants ?

La tolérance à l’égard des enfants dépend en premier lieu du caractère du compagnon aux pattes de velours, et non de la race. Naturellement, un chat sans pédigrée peut aussi devenir le meilleur copain de votre enfant. Il existe cependant un certain nombre de races de chats dont l’une des caractéristiques est de s’entendre particulièrement bien avec les petits humains :

 

  • Les Ragdolls sont doux, sociables, très espiègles et ne griffent ni ne mordent pas souvent. La personnalité amicale des tendres Ragdolls en fait des chats de race particulièrement bien adaptés à un foyer avec enfants.
  • Les Maine Coons sont drôles, espiègles et aussi très patients et tournés vers les humains. Autre avantage des Maine Coons et des Ragdolls : leur grande taille : ils supportent ainsi mieux les caresses des petites menottes encore maladroites des enfants.
  • Les chats angoras :leur propension au jeu est intéressante pour les enfants – une race avec laquelle ceux-ci peuvent bien interagir sans que le chat ne s’ennuie trop vite. Cependant, il faut aussi se rappeler que les chats à poils longs demandent vraiment beaucoup d’entretien.
  • Les chats siamois sont de vrais fans d’action qui apprécient les moments de jeu avec leurs humains et se montrent exceptionnellement doux et affectueux. En raison de leur figure délicate, toutefois, il est important de rester prudent. Ils ne conviennent donc pas à tous les enfants.
  • Les chats Somali sont pleins de tempérament et ne dédaignent pas à se défouler largement avec les enfants. De préférence dehors : Les chats Somali ne conviennent que sous certaines conditions à la vie en appartement en raison de leur grand besoin de mouvement. Les chats Sacrés de Birmanie, les Persans et les Bleus russes sont également des races appréciées par les familles avec enfants, grâce à leur caractère joueur et affectueux.
Loading...

D’autres articles susceptibles de vous intéresser