Livraison offerte dès 59 €
Retour gratuit sous 30 jours
-14% pour les nouveaux clients
Livraison offerte dès 59 €
Point Relais ou à domicile
Retour gratuit sous 30 jours

Bénéficiez de 15% de réduction sur nos marques exclusives

Bénéficiez de 15% de réduction sur nos marques exclusives

  • Magasins
  • Mes commandes
  • Panier

Il faut combien de temps pour que 2 chats s’acceptent ?

19.12.2023 - Temps de lecture: 5 minutes

Deux chats sont assis côte à côte et l'un regarde l'autre de côté

Avoir deux chats ensemble n'est pas toujours aussi simple qu'on l'imagine. Découvrez ici ce à quoi vous devez faire attention avant d'accueillir un deuxième chat dans votre foyer.

Si vous souhaitez offrir un nouveau foyer à deux chats, c’est possible en principe. La plupart des chats d’appartement savent apprécier la compagnie d’un congénère. Les animaux familiarisés les uns avec les autres se nettoient mutuellement et (quand l’affection réciproque est particulièrement importante) se font des câlins. Avant de franchir le pas, vous vous demandez peut-être « Combien de temps faut-il pour que 2 chats s’acceptent ? ».

Loading...

À quoi ressemble la cohabitation dans un groupe de chats ?

On pense souvent que les chats sont des solitaires par nature. C’est vrai pour les chats sauvages, c’est-à-dire les chats n’ayant jamais été domestiqués et vivant sans contact avec l’être humain. Chez eux, la densité de population est minime et le mâle vit en nomade. Il ne faut pas confondre cette sous-espèce avec le chat féral, donc un chat initialement domestiqué, mais retourné à l’état sauvage. Bien que les deux craignent l’humain et ne se laissent habituellement pas approcher, le chat féral vit parfois en groupe lorsque certaines conditions sont remplies. C’est par exemple le cas, quand des humains nourrissent ces chats libres. Des études menées sur des colonies urbaines de chats dans des villes comme Rome ont montré que ces petits félins vivaient en groupes, souvent constitués de chats apparentés. Le noyau de ce groupe est formé par des femelles et leurs petits. Certains mâles impubères en font parfois partie, mais ils ne participent pas à l’élevage des chatons. Les interactions au sein d’un même groupe servent entre autres à garantir la survie de ses membres. Elles sont rares d’un groupe à l’autre et mènent souvent à des confrontations.

Deux chats mangent dans des écuelles

Quels problèmes peuvent survenir quand on fait cohabiter des chats ?

Il existe des raisons très variées de prendre un autre chat :

  • Votre chat d’appartement s’ennuie
  • Vous êtes absent pendant toute la journée et votre chat reste seul
  • L’un de vos chats est décédé
  • On vous propose d’adopter un chat ou un chaton en détresse

Dans tous les cas, cette situation est très délicate, à la fois pour le chat déjà présent et pour le nouveau chat : si les chats sont confrontés l’un à l’autre sans préparation, le nouveau venu se trouvera probablement propulsé sur un territoire inconnu – sans qu’il puisse battre en retraite de lui-même.

Le « propriétaire » du territoire, quant à lui, se voit imposer un congénère inconnu qui semble représenter un danger pour ses ressources. Afin d’éviter des bagarres et d’éventuelles blessures, ne mettez pas directement les deux chats ensemble dans une pièce.

Y a-t-il des races de chats mieux adaptées à la cohabitation ?

Certaines races de chats ont la réputation de bien s’entendre avec leurs congénères et avec d’autres animaux de compagnie. Cela ne garantit pas que la première rencontre se déroulera facilement, mais augmente les chances d’une vie harmonieuse avec plusieurs chats. Parmi ces races de chats « sociables », on compte :

  • Le Ragdoll : particulièrement calme, doux et patient, ce chat ne montre pas d’agressivité. Un autre compagnon calme lui conviendra bien.
  • Le Sacré de Birmanie : calme, affectueux et facile à vivre, il aime la compagnie d’autres animaux domestiques.
  • Le Bombay : sensible, intelligent et affectueux, il s’entend habituellement bien avec ses congénères.
  • L’Abyssin : gentil avec tous les membres de la famille, il cohabite également bien avec ses congénères.

Pour les races de chats aimant la tranquillité, l’adoption d’un chaton n’est pas la meilleure idée. Trop turbulent, il risque de déranger votre petit félin déjà bien habitué à sa vie paisible chez vous.

Faire cohabiter des chats – Astuces

Vous pouvez faire certaines choses en amont de la socialisation des chats, afin de minimiser les problèmes prévisibles. Veillez si possible à ce que les chats correspondent l’un à l’autre !

  • Tranches d’âge : Le chat nouveau venu et le propriétaire du territoire doivent être d’âges similaires. Un senior bien installé risque de trouver un jeune animal plein de vie un peu trop agité pour lui. En général, socialiser un jeune animal avec une femelle expérimentée n’est pas très problématique.
  • Sexe : il est presque impossible de faire cohabiter deux chats mâles non castrés. Pour les chats castrés des deux sexes, la socialisation n’est souvent pas un problème, tant que les animaux sont compatibles en termes d’âge et de tempérament.
  • Caractère : essayez d’en savoir le plus possible sur la nature du nouveau venu potentiel avant de l’adopter. Veillez à ce que les deux animaux soient « en phase » et à ce qu’un chat espiègle et au caractère fort reçoive un camarade de jeu tout aussi vivant.

La prochaine étape consiste à s’assurer que les animaux se familiarisent l’un avec l’autre dans un cadre contrôlé.

Les points suivants peuvent aider pour faire cohabiter les chats :

  • Séparation spatiale : peu importe à quel point votre chat déjà installé est courageux ou amical, ne laissez pas les deux animaux seuls d’emblée. Préparez une pièce qui restera d’abord réservée au nouveau colocataire. Celle-ci doit contenir tout ce dont le chat a besoin pendant les premiers jours : gamelle, fontaine à eau, litière, griffoir, jouets et coin sommeil. Éloignez le premier chat de cette pièce quelques jours auparavant, afin qu’il n’associe pas cette exclusion à l’arrivée du nouveau venu. Demandez si possible à un « complice » d’amener le nouveau chat dans la maison et distrayez votre chat domestique pendant ce temps.
  • Contact olfactif : préparez les animaux à se rencontrer et éveillez leur intérêt l’un pour l’autre, en échangeant les couvertures ou en les frottant avec la même serviette.
  • Zone de protection : quand le chat s’est acclimaté à son nouvel environnement, après quelques heures, vous pouvez engager une première prise de contact, mais installez impérativement une protection. Dans le commerce spécialisé, vous trouverez pour cela des grilles de sécurité que vous pouvez insérer dans le cadre de la porte. À travers la grille, les chats peuvent se renifler et se voir, sans se battre ou sans que le nouveau venu ne pénètre sur le territoire du chat déjà installé. Maintenez la prise de contact à travers la grille pendant plusieurs jours et résistez à la tentation de la retirer, même si les chats semblent bien s’entendre.
  • Pour l’étape suivante, veillez à ce que les deux chats aient faim et préparez pour chacun d’eux une gamelle avec de la nourriture qu’ils aiment particulièrement. Demandez à quelqu’un de vous assister, ce sera plus simple. Chaque personne dépose ensuite une gamelle devant l’un des chats, l’une dans la pièce du nouveau venu et l’autre de l’autre côté de la porte, mais à une distance d’environ un ou deux mètres. Laissez la porte entrouverte. Si les chats se mettent à manger, tout va bien. Répétez cette opération plusieurs jours de suite en rapprochant petit à petit les deux gamelles de nourriture. Lorsque les chats mangeront paisiblement face à face avec peu de distance, le plus dur sera passé.
  • Neutralité : n’intervenez pas quand les chats entrent finalement en contact direct et sont confrontés l’un à l’autre, même s’ils se donnent quelques coups de patte. Chacun d’eux finira par trouver sa place à la maison. En essayant de séparer vos chats qui se disputent un peu au début, vous risquez de vous faire griffer ou mordre. Si la bagarre vous semble trop intense, jetez un coussin à proximité des chats.
  • Justice : ne donnez au propriétaire du territoire aucune raison de se sentir jaloux et traitez les deux chats avec le même degré d’attention (friandises, caresses, jeu…).
  • L’équipement approprié : les chats n’aiment pas partager, donc chacun doit avoir sa propre gamelle. Deux ou trois fontaines à eau réparties dans différentes pièces favorisent la bonne entente. Une litière par chat, nettoyée régulièrement, est préférable. Si vous avez assez de place, installez deux arbres à chat, diverses couchettes en hauteur, ainsi que des cachettes douillettes.

Pour en revenir à notre question « Il faut combien de temps pour que 2 chats s’acceptent ? » : les premiers jours, vous devez absolument séparer les deux chats. Vous pouvez progressivement étendre les contacts à travers la grille. N’oubliez pas cependant qu’il faut parfois compter plusieurs semaines, voire plusieurs mois, pour que s’établisse une relation harmonieuse entre les chats, selon leur caractère. Si après cette période, vos deux chats affichent une nette antipathie l’un envers l’autre, il serait sans doute bon de réfléchir à une autre solution pour eux. Peut-être avez-vous un proche qui peut recueillir le nouvel arrivant et lui offrir un foyer sans autre chat. Plus l’espace dont disposent vos chats est restreint, plus grands sont les risques de conflit entre eux. En laissant sortir vos petits félins, vous leur donnez la possibilité de s’éloigner un peu lorsqu’ils en ont besoin. Même s’ils ne sont pas devenus les meilleurs amis, ils se toléreront.

Mais peut-être avez-vous la chance d’avoir adopté un chat qui s’entend rapidement bien avec votre autre petite boule de poils. Dans ce cas, vous les verrez se nettoyer mutuellement, jouer ensemble s’ils sont encore jeunes et même dormir côte à côte sur le canapé.

Loading...

D’autres articles susceptibles de vous intéresser