• Livraison offerte dès 49 €
  • Retour gratuit sous 30 jours
  • Plus de 8.000 articles
Eine Katze schaut die andere an.

Cohabitation des chats : Stress relationnel ou amitié ?

Si vous souhaitez offrir un nouveau foyer à deux chats, c’est possible en principe. La plupart des chats d’appartement savent apprécier la compagnie d’un congénère. Les animaux familiarisés les uns avec les autres se nettoient mutuellement et (quand l’affection réciproque est particulièrement importante) - se font des câlins. Cela soulage les propriétaires de chat exerçant une activité professionnelle dont les animaux resteraient sinon seuls à la maison pendant de longues heures tous les jours.

Loading...

Il est beaucoup plus facile d’attendre ses humains adorés ensemble. Cependant, les chats ne sont pas immédiatement bons amis avec le nouveau-venu, au contraire : quand deux chats se rencontrent pour la première fois, les coups peuvent rapidement se mettre à pleuvoir. C’est pourquoi il faut vous préparer avec attention au premier contact entre les chats.

 

À quoi ressemble normalement la cohabitation dans un groupe de chats ?

On pense souvent que les chats sont des solitaires par nature. Ce n’est pas vrai. Il est vrai que les chats vont toujours chasser seuls. Sinon, le comportement social des chats domestiques est étonnamment proche des interactions sociales observées au sein d’une meute de lions. Chez les chats domestiques qui sont revenus à l’état sauvage, on peut observer qu’ils se regroupent pour occuper le territoire. Ces groupes se composent souvent de femelles de la même famille avec leurs petits et quelques mâles. Les chats adultes possèdent chacun leur propre territoire ou bien rejoignent un groupe de chats, on retrouve également des groupes de chat mâles. Deux structures principales se distinguent dans ces groupes de chats : d’un côté, il existe une hiérarchie au sein de laquelle les chats peuvent évoluer par des bagarres de rang. Cette structure sociale apporte de la stabilité au groupe.

 

D’un autre côté, chaque groupe comporte son lot de sympathies et d’antipathies entre individus : des amitiés profondes entre chats sont aussi fréquentes que les comportements neutres et les fortes aversions. Le facteur commun à toutes les questions relationnelles reste le territoire : l’environnement spatial.

Zwei Katzen fressen aus Näpfen

Quels problèmes peuvent survenir quand on fait cohabiter des chats ?

Il existe des raisons très variées de prendre un autre chat : peut-être le chat que vous possédez déjà a-t-il besoin de compagnie, peut-être cherchez-vous un successeur à un animal décédé ou bien le groupe de chats doit-il s’agrandir de manière générale. Dans tous les cas, cette situation est très délicate, à la fois pour le chat déjà présent et pour le nouveau chat : si les chats sont confrontés l’un à l’autre sans préparation, le nouveau-venu se trouvera probablement propulsé sur un territoire inconnu – sans qu’il puisse battre en retraite de lui-même.

 

Le propriétaire du territoire, quant à lui, se voit imposer un congénère inconnu qui représente un danger potentiel pour ses ressources. Attendez-vous à ce que la relation entre les deux chats débute par des frictions et des bagarres mais ne vous inquiétez pas trop non plus : les animaux ont besoin de ces confrontations pour déterminer leur rang l’un par rapport à l’autre. Dès que l’un des animaux a réussi à s’imposer comme chef de la maison, la situation s’apaise d’elle-même.

Faire cohabiter des chats - Astuces

Vous pouvez faire certaines choses en amont de la socialisation des chats, afin de minimiser les problèmes prévisibles. Veillez si possible à ce que les chats correspondent l’un à l’autre !

 

  • Tranches d’âge : Le chat nouveau-venu et le propriétaire du territoire doivent être d’âges similaires. Un senior bien installé risque de trouver un jeune animal plein de vie un peu trop agité pour lui. En général, socialiser un jeune animal avec une femelle expérimentée n’est pas très problématique.
  • Sexe : il est presque impossible de faire cohabiter deux chats mâles non castrés. Pour les chats castrés des deux sexes, la socialisation n’est souvent pas un problème, tant que les animaux sont compatibles en termes d’âge et de tempérament.
  • Caractère : essayez d’en savoir le plus possible sur la nature du nouveau-venu potentiel avant de l’adopter. Veillez à ce que les deux animaux soient « en phase » et à ce qu’un chat espiègle et au fort caractère reçoive un camarade de jeu tout aussi vivant.

 

La prochaine étape consiste à s’assurer que les animaux se familiarisent l’un avec l’autre dans un cadre contrôlé.

Les points suivants peuvent aider pour faire cohabiter les chats :

  • Séparation spatiale : peu importe à quel point votre chat déjà installé est courageux ou amical : ne laissez pas les deux animaux seuls d’emblée. Préparez une pièce qui restera d’abord réservée au nouveau colocataire. Celle-ci doit contenir tout ce dont le chat a besoin pendant les premiers jours : gamelle, eau, toilettes, griffoir, jouets et coin sommeil. Éloignez le premier chat de cette pièce quelques jours auparavant, afin qu’il n’associe pas cette exclusion à l’arrivée du nouveau-venu. Demandez si possible à un « complice » d’amener le nouveau chat dans la maison et distrayez votre chat domestique pendant ce temps.
  • Contact olfactif : préparez les animaux à se rencontrer et éveillez leur intérêt l’un pour l’autre, en échangeant les couvertures ou en les frottant avec la même serviette.
  • Zone de protection : quand le chat s’est acclimaté à son nouvel environnement, après quelques heures, vous pouvez engager une première prise de contact, mais installez impérativement une protection via l’écartement de la porte ou une grille de séparation. Dans le commerce spécialisé, vous trouverez pour cela des grilles de sécurité que vous pouvez insérer dans le cadre de la porte. À travers la grille, les chats peuvent se renifler et se voir, sans se battre ou sans que le nouveau-venu ne pénètre sur le territoire du chat déjà installé. Maintenez la prise de contact à travers la grille pendant plusieurs jours et résistez à la tentation de la retirer, même si les chats semblent bien s’entendre.
  • Neutralité : n’intervenez pas quand les chats entrent finalement en contact direct et sont confrontés l’un à l’autre de manière différée : de tels affrontements sont nécessaires pour déterminer le rang de chacun. Bien entendu, cela ne doit pas dégénérer et finir en blessures.
  • Justice : ne donnez au propriétaire du territoire aucune raison de se sentir jaloux et traitez les deux chats avec le même degré d’attention.

Combien de temps faut-il compter avant que les chats n’arrivent à vivre ensemble ?

Les premières nuits, il faut absolument séparer les deux chats. Vous pouvez progressivement étendre les contacts à travers la grille. N’oubliez pas cependant qu’il faut parfois compter plusieurs semaines à plusieurs mois pour que s’établisse une relation harmonieuse entre les chats, selon leur caractère.

 

Loading...

D’autres articles susceptibles de vous intéresser