• Livraison offerte dès 49 €
  • Retour gratuit sous 30 jours
  • Plus de 8.000 articles
Eine Frau geht mit ihrem Hund auf Reisen.

Voyager avec un chien : passer des vacances sans souci

De plus en plus de personnes partent en vacances avec leur compagnon à quatre pattes. En principe, c’est une bonne chose, car les chiens sont des animaux très sociables et attachés à leur maître. Ils n’aiment pas être séparés de leur meute et souffrent de l’absence de leur maîtresse et leur maître. Toutefois, si vous voyagez avec votre chien, vous devriez observer quelques règles. Cela commence par une bonne planification, en passant par une bonne préparation, et se termine avec le déroulement du voyage en tout confort et en toute sécurité. Les guides Maxi Zoo vous donnent des conseils et vous expliquent ce qu’il convient de prendre en compte quand on part en vacances avec son chien, et la check-list « Voyager avec son chien » vous aide à penser vraiment à tout !

Loading...

Avant de partir, il faut bien organiser les vacances

L’institut de sondage d’opinion Forsa confirme dans une enquête que 42 % des propriétaires de chiens emmènent par principe leur chien en vacances et presque 20 % l’emmènent occasionnellement.

 

Réfléchissez d’abord à ce que votre chien peut réellement supporter. Cela peut varier selon le chien. Certains chiens aiment voyager en voiture, alors que d’autres ont le mal des transports et développent des nausées. Un carlin en vacances en randonnée ou bien un husky en vacances d’été en Sicile ? Cela ne serait certainement pas adapté à leur espèce. De plus, dans certains pays, des règles d’entrée sur le territoire strictes s’appliquent, par exemple l’obligation de porter une muselière. Il se peut peut-être même que votre chien puisse attraper des maladies très graves dans le pays de destination. C’est une chose que vous devriez vérifier avant de partir.

 

Par ailleurs, informez-vous bien avant le voyage sur les plages et les logements acceptant les chiens, ou sur les sentiers de randonnée ouverts aux chiens pour éviter les mauvaises surprises sur place.

Posez-vous les questions suivantes :

  • Mon chien peut-il entrer dans le pays de destination souhaité au regard des dispositions d’entrée légales ?
  • Quelles sont les dispositions régionales pour sortir avec le chien en vigueur dans le lieu de destination ?
  • Mon chien peut-il supporter la météo pendant la période de vacances prévues ? Quelles sont les précautions spécifiques que je dois prendre pour lui afin qu’il s’accommode sans problème des conditions météo ?
  • Comment voyager vers mon lieu de vacances de manière à ce que le voyage soit adapté à mon chien ?
  • Comment vais-je passer mes vacances ? Cela convient-il à mon chien ? Aurai-je peut-être besoin d’aide sur mon lieu de vacances ?
  • Les chiens sont-ils autorisés dans mon logement ou dois-je en chercher un autre ? Dois-je payer un supplément si j’emmène mon chien ?

Règles d’entrée sur le territoire d’un pays : Ce qu'il faut retenir

Dans les pays étrangers au sein de l’UE, vous devez avoir sur vous le passeport européen pour animal de compagnie qui doit pouvoir indiquer que votre chien a reçu tous les vaccins nécessaires. Votre chien doit être associé de manière claire au passeport au moyen d’une micropuce. Certains pays réclament une preuve attestant des anticorps antirabiques présents dans votre chien ; c’est ce qu’on appelle le « titrage sérique ».

 

Les dispositions relatives à l’entrée sur le territoire et les règles sur place diffèrent d’un pays à l’autre. Ainsi, les chiens avec la queue coupée ne peuvent pas entrer en Suisse, ceux issus de races considérées comme dangereuses n’ont pas le droit d’entrer au Danemark. En Italie, vous devez toujours avoir la muselière et la laisse sous la main et en Espagne et au Portugal, les chiens n’ont pas le droit de prendre les transports en commun. Dans certaines régions d’Espagne, les restrictions sont étendues et les chiens ne peuvent pas être emmenés sur les promenades. Ils ne sont appréciés dans les restaurants (y compris en terrasse), dans les bâtiments publics et sur la plage. Même les régions de randonnées ne leur sont pas complètement ouvertes, par exemple dans les parcs nationaux.

 

N’oubliez pas non plus que vous devrez rentrer en France avec votre chien – peut-être depuis un pays en-dehors de l’UE ? Par conséquent, vous devez également respecter les règles de retour. Pour chaque destination, cela vaut également la peine d’effectuer des recherches exhaustives en termes d’acceptation des chiens et des règles d’entrée dans le pays.

Couverture santé avant le voyage

Votre chien est-il vraiment en forme pour le voyage ? Dans votre intérêt et par responsabilité envers votre animal, vous devriez en principe vous rendre chez le vétérinaire pour effectuer un bilan de santé.

 

Votre chien a-t-il reçu tous les vaccins importants ? Dans le sud de l’Europe précisément, des maladies infectieuses, qui sont transmises par les phlébotomes et les tiques, frappent de plus en plus de chiens. Il s’agit là, par exemple, de maladies telles que la leishmaniose, l’ehrlichiose, le ver du cœur et la babésiose.

 

Ainsi, vous devez absolument prendre des précautions pour protéger du mieux possible votre chien face à ces maladies – du moins autant que faire se peut. Par exemple, avec des vaccins, médicaments et pipettes spot-on supplémentaires. Pour cela, consultez votre vétérinaire en temps voulu. Sachez que même les meilleures mesures de précaution ne peuvent malheureusement pas garantir une protection absolue.

Sécurité et trousse à pharmacie

Composez une petite trousse de secours pour votre chien. Celle-ci doit comporter les éléments suivants, en plus des médicaments éventuels dont votre chien a besoin tous les jours :

Les éléments suivants font partie de chaque pharmacie de voyage :

  • Pommade ou spray pour les plaies
  • Traitement antiparasitaire (par ex. préparations en spot-on)
  • Crème solaire pour les chiens à poils courts
  • Désinfectant
  • Comprimés de charbon ou autres préparations contre la diarrhée
  • Nettoyant doux pour les oreilles, solution saline stérile pour rincer
  • Pince à tique, poudre d’électrolytes et pincettes
  • Compresses froides, pansements et ciseaux
  • Matériel contre le mal des transports
  • Numéros d’urgence des vétérinaires sur place

Pour voyager en voiture, vous devez être équipé(e) d’une cage de transport, d’un filet à bagages ou d’une ceinture de sécurité et d’un harnais pour votre chien. Selon le Code la route français, les chiens doivent être sécurisés dans les voitures, afin de ne pas représenter un danger pour vous et les autres usagers de la route.

 

Pensez également à la nourriture : pour les chiens sensibles ou ceux nécessitant un régime spécial, il est conseillé d’emporter la nourriture à laquelle votre chien est accoutumé pour les vacances. Et pour les chiens qui suivent le régime BARF, il peut s’avérer utile, dans les régions chaudes, de cuire la viande.

Cas particulier : Prendre l’avion avec son chien

Si vous prévoyez de partir en avion avec un chien, cela requiert des préparations particulières. Toutes les compagnies aériennes n’acceptent pas les chiens. Pour certaines, les petits chiens légers pesant jusqu’à environ huit kilos peuvent vous accompagner en cabine. Pour cela, vous aurez besoin d’un sac aéré spécial. Les grands chiens doivent cependant prendre l’avion dans une caisse de transport, qui sera placée en soute. Étant donné que cela représente un très grand stress pour l’animal, il convient de vous demander si le chien supportera un tel voyage. Dans tous les cas, il faut déjà commencer à habituer le chien à sa caisse de transport quelques semaines avant le voyage.

Loading...

D’autres articles susceptibles de vous intéresser