• Livraison offerte dès 49 €
  • Retour gratuit sous 30 jours
  • Plus de 8.000 articles
Eine Zecke wird mit einer Pinzette in das Bild gehalten, ein Hund ist im Hintergrund.

Morsure de tique chez le chien - comment protéger votre animal préféré ?

Lorsque les premières fleurs bourgeonnent et que le printemps se réveille, elles redeviennent elles aussi actives : les tiques. Protéger votre chien contre les tiques est par conséquent important dès les premiers jours du printemps. En Allemagne, la tique commune des bois, des forêts alluviales et la tique brune du chien se cachent dans les hautes herbes et les sous-bois pour mieux attraper leurs victimes préférées, les chiens. Une morsure de tique chez un chien peut transmettre des maladies dangereuses telles que la borréliose, le virus de la FSME, la babésiose, l'anaplasmose ou l’ehrlichiose. Une bonne protection contre les tiques, une surveillance vigilante et des produits en cas d'urgence vous permettront, à vous et à votre chien, de rester en sécurité pendant la saison des tiques. Découvrez ici comment protéger votre compagnon à quatre pattes !

Loading...

Tiques et morsures de tiques chez les chiens : Comment la tique arrive-t-elle sur le chien ?

Dès que la météo se réchauffe, la saison des tiques, crainte des propriétaires de chiens, arrive. Cependant, les tiques ne font pas attention au calendrier – elles ont juste besoin d’une température externe d’environ 7 °C pour devenir actives. Si vous vivez dans une région chaude toute l’année, ou si vous y passez vos vacances, alors c’est la « saison des tiques » toute l’année !

 

Les tiques (Ixodida) font partie de la classe des arachnides et de la sous-classe des acariens, des parasites qui se nourrissent du sang et des liquides lymphatiques de leur hôte. Elles se reconnaissent à leur corps triangulaire aplati avec huit jambes longues visibles et une petite tête avec des mandibules. Leur coloration varie du brun foncé au brun-rouge, certaines espèce de tiques ont des veinures sur le dos ou un « bouclier », d’autres n’ont pas de bouclier (ornothodores).

 

Si vous regardez une tique de plus près, vous verrez nettement leurs mandibules qui forment une espèce de pince à l’extrémité de leur tête. C’est entre ces « pinces » que se cache la trompe qui permet à la tique de prendre ses repas de sang et de se maintenir sur sa victime. Plus précisément, la « morsure de tique » est en fait une piqûre de tique.

 

Zecke auf Blatt, Zeckenbiss Allergie

 

La tique passe par plusieurs stades avant de parvenir à l’âge adulte : Tout d’abord, elle pond des œufs hors du corps de son hôte (par ex. dans la couchette du chien). Les larves sortent de ces œufs. Celles-ci se transforment en nymphes et deviennent ensuite des tiques adultes.

 

Aux trois stades, la tique est un parasite actif qui pique les chiens, les êtres humains et autre animaux pour pouvoir se développer. Pour découvrir les larves ou nymphes sur le chien, il faut plus que des bons yeux, car ceux-ci sont juste des petits points sur la peau de nos animaux. En revanche, une tique adulte est relativement facile à détecter à l’œil nu si le pelage de votre chien permet de l’examiner sans problème.

 

Une fois que la tique s’est gorgée de sang, son corps gris et rebondi est impossible à manquer. Les tiques femelles gorgées atteignent une taille de 3 cm.

 

Les sites préférés des tiques sont les lisières de bois, les champs, les clairières et les parcs. Elles se tiennent sur les brins d’herbes hauts, les branches basses et les buissons et allongent leurs pattes de devant, équipées d’organes sensoriels spéciaux, vers les victimes qui passent. Elles sont prévenues par les odeurs (sueur) et le changement de teneur en CO2 dans l’air (respiration) et se laissent tomber immédiatement sur leur victime potentielle. Certaines espèces de tiques sont des « chasseurs » actifs qui recherchent leurs victimes.

 

Ein Hund auf Erkundungstour durch den Wald

 

Nos chiens sont particulièrement touchés par le fléau des tiques parce qu’ils aiment se balader sur les territoires des tiques. Mais les êtres humains et autres animaux comme les chats, les hérissons, les oiseaux, les souris, les rats, les moutons etc. sont des proies des tiques. Toutefois, en temps normal les tiques se spécialisent sur certains hôtes qu’elles préfèrent aux autres. Cela s’explique par le fait que les tiques ont un anesthésiant astucieux spécialement développé pour correspondre au système immunitaire de l’hôte.

 

Une fois tombée sur le chien, la tique recherche un endroit adapté pour piquer. Elle préfère les endroits où la peau est fine et bien irriguée comme la tête, les reins, les oreilles et le ventre.

 

Notre peur de ces petits suceurs de sang est justifiée, car les morsures de tique sur les chiens et les êtres humains transmettent plus de pathogènes que toutes les autres espèces de parasites, très loin devant les moustiques !! Il existe 900 espèces de tiques dans le monde, dont seulement 20 indigènes à l’Allemagne. Toutefois, les chiens dans ce pays sont surtout confrontés à trois espèces de tiques : la tique du mouton, la Dermacentor reticulatus et la Rhipicephalus sanguineus.

Que se passe-t-il lors d’une morsure de tique ?

Une fois que la tique a trouvé un endroit approprié sur le corps du chien, elle déchire la peau avec ses mandibules et plonge sa trompe dans la blessure ainsi produite. Elle aspire alors les liquides lymphatiques, les liquides cellulaires et le sang. Les tiques du mouton ont une longue trompe avec des barbillons dont elles se servent pour se « fixer » sur leur hôte quand elles le mordent. Lors de ce processus, la tique produit une sécrétion avec différentes substances actives.

Les sécrétions contiennent les principes actifs suivants :

  • Un anesthésiant pour que la succion ne soit pas découverte.
  • Un anti-inflammatoire pour bloquer le système immunitaire de l’hôte.
  • Un anticoagulant pour éviter que la blessure ne se referme et garantir le flux sanguin.
  • Les tiques qui n’ont pas de longue trompe avec des barbillons produisent une sorte de substance collante qui lui permet de se coller au corps du chien.

Le corps de la tique peut abriter certains agents pathogènes comme des bactéries, des virus et autres parasites utilisant la tique comme hôte intermédiaire. La tique est infectée par ces cohabitants lors d’une prise de nourriture sur un autre hôte. Pendant son repas de sang, la tique rejette les restes de sang non digérés de son intestin dans la blessure du chien. Les pathogènes mentionnés changent ainsi d’hôte et peuvent alors entraîner des maladies dangereuses dans l’organisme de votre chien.

 

Un repas de sang d’une tique adulte dure quelques jours et est relativement modeste, le mâle ayant besoin du sang uniquement pour sa propre alimentation pendant qu’il attend une femelle. En revanche, les femelles adultes peuvent continuer à sucer sur l’emplacement de la piqûre jusqu’à plusieurs semaines comme elles ont besoin de plus de sang pour la production d’œufs.

 

Le risque de contamination du chien avec ces agents pathogènes de la tique est constitué après environ trois heures. C’est le temps dont a besoin la tique pour recracher les restes non digérés de son repas de sang avec les agents pathogènes depuis son tube digestif dans la blessure de son hôte. Le risque de contamination augmente avec chaque heure qui passe où la tique suce le sang du chien. C’est pourquoi : Enlevez immédiatement les tiques dès que vous les trouvez sur votre chien ! Lisez-en plus ici.

Les tiques et les maladies progressent : Que faut-il craindre en cas de morsure de tique ?

Les pathogènes que les tiques peuvent transmettre à votre chien avec leur salive sont à prendre très au sérieux, car ils peuvent entraîner des maladies faisant partie des maladies canines graves. Pour les chiens d’Europe centrale, les tiques du mouton, les Dermacentor reticulatus et les Rhipicephalus sanguineus sont les tiques les plus dangereuses. Ces dernières aiment les climats chauds et secs et adorent les chiens.

La Rhipicephalus sanguineus et ses pathogènes

La Rhipicephalus sanguineus a longtemps été considérée comme étant « uniquement » originaire de l’espace méditerranéen. Et on considérait que les spécimens importés en Allemagne étaient incapables de survivre. Cette estimation s’est révélée fausse ces dernières années. En raison du réchauffement climatique et du grand nombre de chiens importés, la Rhipicephalus sanguineus est en train de progresser et est déjà assimilée dans de nombreux endroits en Allemagne et en Suisse.

 

La Rhipicephalus sanguineus est entièrement rouge-brune, mesure env. 1-3 mm, les femelles entièrement gorgées atteignent une taille de 1,2 cm.

 

Ein Hund wälzt sich im Gras.

 

L’ensemble du cycle, de la larve (env. 0,5  mm) à la tique adulte en passant par la nymphe (env. 1 mm), se déroule sur le corps du chien. Le sol et la couchette du chien sont des lieux qui servent au dépôt des œufs. Les tiques du chien sont très mobiles et traversent les pièces de vie de leurs hôtes pour « hiberner ». Elles peuvent survivre jusqu’à un an sans repas de sang.

 

Les tiques des chiens peuvent transmettre l’ehrlichiose (Ehrlichia canis), l’anaplasmose (thrombocypénie cyclique canine) et la babésiose type Babesia canis vogeli. Ces trois maladies sont des maladies canines craintes qui sont aujourd’hui diffusées en Europe à des niveaux très différents.

 

L’ehrlichiose – également appelée « fièvre des tiques » et « maladie méditerranéenne » des chiens – est une maladie provoquée par des bactéries rickettsies. Elles attaquent les globules blancs (leucocytes) dans l’organisme du chien et bloquent le système immunitaire pour qu’il ne les attaque pas. Les symptômes de l’ehrlichiose sont très variés. Elle commence par une « phase aiguë » qui passe en deux à quatre semaines à un stade subclinique sans symptômes (mutique) puis à un stade chronique avec des symptômes forts.

Faites attention aux symptômes suivants de la phase aiguë (jusqu’à trois semaines d’incubation après la morsure de tique) :

  • Fièvre et poussées de fièvre
  • Vomissements
  • Abattement
  • Ganglions gonflés
  • Rarement tressaillements musculaires
  • Dyspnée/respiration lourde

L’ehrlichiose ayant un stade silencieux, elle n’est pas toujours détectée à temps et a tendance à passer à une maladie chronique. La babésiose de type Babesia canis vogeli a une évolution relativement bénigne et est encore rare en Europe centrale, mais répandue comme infection croisée avec l’ehrlichiose dans l’espace méditerranéen en France, en Afrique du Nord et en Amérique du Sud. Pour la babésiose, voir Dermacentor reticulatus.

 

L’anaplasmose était auparavant considérée comme une ehrlichiose. Les dernières recherches ont conclu que cette maladie était provoquée par des pathogènes bactériens du type anaplasma. Les symptômes sont semblables à ceux de l’ehrlichiose.

 

Parfois, les chiens ne montrent aucun symptôme visible hors de l’abattement. Les bactéries anaplasma attaquent des globules blancs spéciaux : les granulocytes. La maladie empire avec des infections croisées de babésiose et d’ehrlichiose.

 

Il n’existe aucun vaccin pour ces trois maladies. La prophylaxie passe uniquement par des produits pour se défendre des tiques.

La tique du mouton commune et ses pathogènes

La tique du mouton (Ixodes ricinus) est un peu plus grosse que la Rhipicephalus sanguineus et transmet les pathogènes de la Borréliose de Lyme, de la méningo-encéphalite à tiques (MET) et de l’anaplasmose.

 

Alors que les chiens tombent rarement malades de la MET, la Borréliose de Lyme est la maladie la plus souvent transmise par les tiques chez le chien sous nos latitudes.

 

La borréliose est provoquée par des bactéries de la catégorie Borrélia, la période d’incubation va de deux semaines à cinq mois. Les symptômes de la borréliose ne sont pas spécifiques au stade de départ, mais ils s’aggravent petit à petit.

Il faut faire particulièrement attention à :

  • une fièvre récurrente, une perte d’appétit et un abattement (stade précoce)
  • des douleurs et inflammations articulaires
  • des douleurs musculaires
  • claudication aux pattes avant ou arrière
  • problèmes cardiaques

Le symptôme dominant est « l’érythème migrant », un halo rouge autour de l’emplacement de piqûre, mais il est rare de le voir dans le pelage dense du chien (ou quand la peau a une pigmentation sombre).

 

En cas d’évolution grave, des dommages neurologiques peuvent rester ou la maladie peut avoir un déroulé chronique. Dans certains cas, cette maladie peut être mortelle pour le chien.

 

Il existe un vaccin pour se protéger de la Borréliose, mais il ne couvre que quelques souches de bactéries Borrelia. Il est considéré comme insuffisant et nécessite de toute façon une prophylaxie supplémentaire contre les tiques.

La Dermacentor reticulatus et ses pathogènes

La tique Dermacentor reticulatus est un peu plus grande que la tique du mouton et se différencie bien avec son dos marbré de blanc et son bord externe rouge-orange. Elle transmet les pathogènes de la babésiose, les Babesia canis canis qui vivent dans les globules rouges (érythrocytes) et les détruisent. Le premier signe de cette maladie est donc l’anémie (pauvreté du sang). À l’origine, la babésiose était une « maladie méditerranéenne », mais ces agents pathogènes sont aujourd’hui présents en Allemagne, en Hollande, en Pologne et en Suisse. Ce pathogène est considéré comme déclencheur de maladie particulièrement virulent. La babésiose est également appelée « malaria du chien ». Si elle n’est pas traitée, elle peut entraîner la mort du chien.

Les symptômes ne sont pas spécifiques au début :

  • Fièvre élevée ou poussées de fièvre
  • Abattement et faiblesse générale
  • Muqueuses pâles jaunâtres
  • Urine rouge à vert-brun
  • Insuffisance rénale
  • Troubles de la digestion et de la circulation sanguine
  • Œdèmes
  • Troubles du système nerveux central

Avertissement

Le contenu de ce guide ne peut pas remplacer une visite chez le vétérinaire. Ces informations ne doivent pas être utilisées comme seule base pour prendre des décisions en matière de santé. Un vétérinaire doit être consulté en cas de maladies animales et d’utilisation de médicaments.

Quand l’accident est arrivé : pince à tiques, crochets à tiques, boucle à tiques

Pour un propriétaire de chien, il est difficile d’empêcher son animal préféré de flâner dans les sous-bois, dans les prés et dans les buissons, d’autant plus que ces endroits constituent le territoire naturel du chien et éveillent sa joie de vivre. Ainsi, ce n’est pas seulement une bonne prévention qui est nécessaire, mais aussi un suivi minutieux après chaque promenade, en particulier de mars à octobre.

 

Le suivi comprend un examen approfondi du pelage du chien pour trouver des parasites. Le mieux est de brosser votre chien et de le frotter avec un mouchoir blanc légèrement humide. Ce faisant, faites attention aux parasites brun à brun-rouges rampants ou aux spécimens déjà accrochés sur la tête, le ventre, l’aine ou les oreilles et n’oubliez pas l’espace entre les orteils. Si vous avez trouvé une tique déjà accrochée, utilisez un outil spécial pour éliminer les parasites professionnellement. Éliminez les tiques immédiatement. Dans les commerces spécialisés, de nombreux outils pour les tiques sont disponibles, comme par ex. les pinces à tiques ou les boucles à tiques. Les experts recommandent les crochets à tiques disponibles dans deux tailles. Ils vous permettent de retirer les tiques efficacement et sans douleur, même aux endroits sensibles du corps du chien.

Les vacances avec le chien - protection contre les tiques à l’étranger

Si vous voulez voyager à l’étranger avec votre chien, vous devriez le protéger des parasites et pathogènes qui y sont répandus. Le professeur von Samson-Himmelstjerna vous explique dans cette interview quels sont ces parasites et comment protéger votre chien.

Symptômes chez le chien après une morsure de tique :

  • poussées de fièvre
  • Vomissements
  • perte d’appétit
  • épuisement
  • Perte de poids

Les symptômes alarmants :

  • Urine jaune à sanglante
  • Troubles moteurs (ataxie) et claudication variable
  • Jambes douloureuses
  • Saignements et œdèmes

Si ces symptômes apparaissent chez votre animal, consultez immédiatement un vétérinaire.

Loading...

D’autres articles susceptibles de vous intéresser