• Livraison offerte dès 49 €
  • Retour gratuit sous 30 jours
  • Plus de 8.000 articles
Ein Hund wird wegen Arthrose behandelt.

Chien souffrant d'arthrose : prévenir, identifier et traiter les problèmes d’articulation des chiens

Les chiens souffrant d'arthrose sont atteints d'une maladie chronique ou d'une maladie des articulations qui n'est souvent pas reconnue et diagnostiquée à temps. On dit souvent que seules les grandes races de chiens sont touchées par l'arthrose, mais tel n'est pas le cas. Tout comme nous autres humains, chaque chien peut malheureusement avoir des problèmes d'articulation et l'arthrose chez le chien s'est entre-temps développée en une véritable « maladie généralisée » dans la population des chiens.

Loading...

L’arthrose, « maladie canine généralisée »

Statistiquement, un chien sur cinq souffre de cette maladie des articulations. Cette transformation dégénérative des articulations est incurable. Mais plus vite vous identifiez les symptômes, plus grandes seront les chances que votre chien arthritique ait une longue vie sans douleur liée à sa maladie des articulations.

 

Nous vous expliquons l’arthrose du chien et vous montrons les différentes options thérapeutiques.

À quoi correspond l'arthrose chez le chien ?

Le terme « arthrose » englobe diverses maladies provoquant des transformations dégénératives et douloureuses des articulations.

 

L’arthrose canine est donc un processus pathologiquement chronique dans lequel le tissu articulaire (cartilage) est détruit. Les articulations de la hanche sont particulièrement touchées, mais aussi les articulations de la colonne vertébrale et des jambes.

 

Les vétérinaires ainsi que les médecins les appellent l’arthrite déformante. Une distinction doit être faite entre l’arthrose primaire et secondaire.

Arthrose primaire et secondaire

  • L’arthrose primaire est une maladie articulaire génétique (relativement rare) qui dégénère les articulations du chien sans aucun avertissement. Cela affecte des races particulières ayant une prédisposition générale aux problèmes articulaires. Cela inclut surtout les grandes races de chiens telles que le Dogue Allemand, le Berger Allemand, le Labrador ou le Golden Retriever.
  • L’arthrose secondaire, beaucoup plus courante, caractérise une maladie articulaire qui survient à la suite d’une dysplasie de la hanche chez le chien et encore plus fréquemment après une inflammation de l’articulation du chien, appelée arthrite.
  • Une arthrose chronique peut survenir chez le chien comme conséquence à long terme d’une inflammation articulaire (arthrite) non identifiée ou pas guérie correctement. Mais les ruptures des ligaments croisés et les désalignements héréditaires des articulations (dysplasie de la hanche) peuvent également entraîner une usure chronique des articulations.
  • L’usure mécanique des articulations à mesure que le chien vieillit peut également être responsable de problèmes d’articulations douloureux.
  • Les facteurs à l’origine de l’arthrose peuvent également inclure : une mauvaise alimentation et un stress excessif / incorrect sur les articulations, des médicaments inappropriés, des poisons, une opération chirurgicale de l’articulation, une surcharge pondérale ou des maladies osseuses telles que l’ostéoporose chez les chiots ou les jeunes chiens.

Mais que ce soit un Dogue, Berger ou un Teckel, l’arthrose canine peut malheureusement frapper n’importe lequel de nos amis à quatre pattes. Il est important de ne pas culpabiliser en tant que maître.

 

Contrairement à l’arthrite, la maladie aiguë de l’articulation due à l’inflammation, l’arthrose chronique chez le chien est incurable. Elle se développe discrètement si elle n’est pas traitée, le cartilage articulaire est complètement épuisé et les os frottent l’un contre l’autre.

 

La capacité motrice, c’est-à-dire le roulement, l’étirement et la flexion des articulations du chien, dépend essentiellement de l’état des capsules articulaires du cartilage et du liquide articulaire.

La capsule articulaire remplit un rôle protecteur :

  • Le cartilage articulaire amortit l’os au point de glissement sollicité.
  • Le liquide synovial fonctionne en même temps comme une « graisse » dans la capsule articulaire et assure ainsi un mouvement fluide du cartilage lui-même. Il alimente également le cartilage en nutriments et assure ainsi sa structure et son élasticité.

L’animal qui souffre d’une arthrose chronique voit son cartilage protecteur se transformer et son liquide synovial diminuer en même temps. Cette transformation peut déjà prendre forme lors de l’arthrite aiguë. Le cartilage devient plus poreux, plus irrégulier, plus dur, il se rompt et finit par se décomposer complètement, de sorte que les os peuvent se frotter les uns contre les autres. Le cercle vicieux commence lorsqu’il y a, en raison d’une inflammation articulaire persistante ou d’une disposition génétique, une production réduite de liquide synovial, ce qui signifie que le cartilage articulaire manque de nutriments et que l’articulation elle-même n’est pas suffisamment « lubrifiée ».

Hund Arthrose

Identifier les symptômes de l'arthrose de votre chien et les faire diagnostiquer par un vétérinaire

Est-il difficile pour votre chien de quitter sa couchette ? A-t-il du mal à monter les escaliers ? Ou a-t-il du mal à sauter de la voiture ?

 

Si vous avez répondu oui à ces questions, vous devriez amener votre animal le plus rapidement possible dans une clinique vétérinaire spécialisée ou chez un vétérinaire spécialisé dans les problèmes d’articulation du chien.

 

L’arthrose et la gravité de la maladie peuvent être déterminées à partir des problèmes spécifiques du système musculo-squelettique de votre chien.

 

Les chiens cachent malheureusement leur douleur pendant longtemps ou ne la montrent que de manière non spécifique, ce qui rend parfois difficile l’identification des signes de l’arthrose à temps par le maître.

Identifier les problèmes d’articulations du chien :

  • Il est particulièrement difficile pour le chien de se lever du lit le matin
  • Raideur des membres, en particulier des hanches ou de la colonne vertébrale (dos courbé)
  • Difficultés de démarrage après les périodes de repos
  • Boiterie constante ou temporaire de certains membres spécifiques
  • Articulations enflées ou durcies
  • Hurlements lorsque qu’il est touché ou réticence à être touché au niveau des zones concernées (dos, jambes, hanches)
  • Protection des articulations concernées
  • Réticence générale au mouvement
  • Les articulations surchauffées et enflées peuvent être rougies (du fait d’une inflammation aiguë)

Tous les symptômes peuvent apparaître chez tous les chiens, quel que soit leur âge. Ils ne doivent pas être assimilés à des processus de vieillissement « naturels », mais donnent des indications claires sur une maladie chronique et douloureuse du chien telle que l’arthrose.

 

La « phase de rodage » est typique des problèmes d’articulations chroniques du chien, au cours de laquelle le chien présente initialement des problèmes de mouvement et une réticence à bouger, qui s’améliorent cependant lors d’une promenade.

Le diagnostic du vétérinaire

En plus des tests sanguins nécessaires, qui peuvent fournir des informations sur une éventuelle inflammation, l’état des articulations doit être vérifié par le vétérinaire. La radiographie des parties articulaires en question est essentielle et représente la première étape du diagnostic. Le vétérinaire peut utiliser les radios pour évaluer la position et l’état du cartilage. Identifier le cartilage et le mesurer.

 

Pour savoir si les articulations de votre chien ne sont pas surexposées à d’autres facteurs, le vétérinaire peut utiliser le Body Condition Store (BCS). Tout comme l’IMC chez l’humain, ce dernier donne des indications sur la condition musculaire de votre chien. Le pourcentage de graisse sur le corps du chien est mesuré. Le BCS est composé de 5 niveaux. Le niveau 3 est idéal pour les chiens souffrant d’arthrose et doit être maintenu en permanence afin que les articulations ne soient pas plus sollicitées par l’excès de poids du chien également.

Diagnostic de l'arthrose et options de traitement médical conventionnel pour les chiens

Si le vétérinaire a diagnostiqué chez votre chien une usure chronique des articulations, qui peut également être accompagnée de celles-ci, la première chose à faire est d’éliminer la douleur pour le chien. Le vétérinaire lui donnera pour cela un analgésique approprié. Des anti-inflammatoires décongestionnants seront également administrés si une inflammation articulaire survient simultanément.

Hund Arthrose liegt

Traitement aux anti-douleurs (analgésique)

Le traitement aux analgésiques est essentiel pour que votre chien abandonne la posture de soulagement et commence à utiliser toutes les articulations de façon équilibrée. Cela favorise à son tour la production de l’important liquide synovial et soulage les autres articulations.

 

Les anti-douleurs (analgésiques) affectent malheureusement l’estomac. Si votre chien doit prendre des AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens sans cortisone) pendant une longue période, vous ne devriez prendre aucun risque et administrer en même temps un médicament gastro-protecteur appelé inhibiteurs de la pompe à protons (IPP). Vous protégerez ainsi votre chien des ulcères d’estomac ou même des perforations de l’estomac résultant d’une intolérance aux analgésiques.

 

Si l’arthrose chronique est également associée à l’arthrite, qui à son tour favorise l’arthrose, elle doit être immédiatement et complètement guérie. Le vétérinaire peut également donner un médicament contenant de la cortisone à votre chien. Une injection directe dans l’articulation touchée est toujours préférable au comprimé de cortisone afin d’éviter les effets secondaires de la cortisone.

Opération : l’ultime recours

Une intervention chirurgicale doit être envisagée pour retirer d’éventuels fragments osseux de la capsule articulaire ou même pour insérer une articulation artificielle en cas de problèmes articulaires graves ou avancés tels que la dysplasie de la hanche chez les chiens. Cela devrait impérativement être discuté avec un spécialiste et réalisé dans une clinique vétérinaire appropriée.

Soulagement ou guérison ? Concentrons-nous sur l’alimentation des chiens

La plupart des maîtres de chiens savent que la nourriture de leur animal a une grande influence sur l’état de leurs articulations et système immunitaire, donc sur les foyers d’inflammation des articulations.

 

Votre chien doit être mis au régime s’il souffre d’une surcharge pondérale. Le vétérinaire peut recommander une nourriture spéciale pour les chiens ayant des problèmes d’articulations. L’exercice régulier est cependant essentiel pour une perte de poids permanente. Dans le cas de l’arthrose du chien, l’exercice quotidien doit s’adapter à ses besoins et possibilités du fait de la maladie. Ne renoncez pas à de longues séances d’exercice, car à long terme, elles constituent elles-mêmes de bons médicaments, même avec un chien souffrant d’une maladie des articulations (mais sans douleur !).

 

Votre chien a besoin d’une alimentation équilibrée pour sortir du cercle vicieux de l’inflammation et de l’usure des articulations.

La nourriture devrait avoir les propriétés suivantes :

  • sans organismes génétiquement modifiés (souvent trouvés dans le maïs)
  • à base de protéines (viande) de haute qualité, de préférence fraîches, soigneusement élaborée
  • sans sels, conservateurs, sucre et autres exhausteurs de goût
  • les produits à base de blé sont également tabous car ils peuvent affaiblir les intestins du chien, ce qui entraîne à son tour l’apparition de foyers d’inflammation dans le corps du chien.

Certaines préparations de vitamines et d’oligo-éléments ont obtenu de bons résultats dans le traitement de l’arthrose du chien. Assurez-vous de consulter votre vétérinaire à ce sujet, car trop de bonnes choses peuvent également avoir des effets négatifs.

Les compléments alimentaires utiles comprennent des doses de :

  • acides gras oméga-3 (huile de lin et de poisson)
  • Vitamines C, E et sélénium (antioxydants) aux effets anti-inflammatoires et parfois analgésiques
  • Glucosamine et sulfate de chondroïtine (extrait de moules vertes), également des composants du cartilage articulaire et du liquide synovial
  • Collagène de type I pour la régénération du cartilage articulaire
  • Acide hyaluronique pour une meilleure lubrification du cartilage articulaire
  • Lysozyme, l’enzyme qui agit comme catalyseur et activateur du système immunitaire et aux effets anti-inflammatoires
  • Compléments alimentaires standardisés pour les articulations des chiens malades tels que « Ovomet »

Peut-on prévenir les problèmes d’articulation du chien à temps ?

Vous ne pouvez pas arrêter une arthrose génétique, dite primitive, mais vous pouvez considérablement atténuer ses symptômes chez votre chien. Plus tôt vous appliquerez des contre-mesures, mieux ce sera. Cela est particulièrement vrai pour l’arthrose dite secondaire, qui résulte d’autres maladies articulaires, d’une alimentation incorrecte, d’un manque d’exercice ou d’un besoin excessif d’exercice.

Les mesures préventives contre l'arthrose des chiens comprennent :

Perte de poids

Troubles de la croissance

traitement de votre chien en fonction de sa race et de son âge

Surcharge

Sauts

Matelas et pièce de literie

Conseils pour des jeux ménageant les articulations pour les chiens jeunes, souffrant d'arthrose ainsi que pour les chiens séniors

Les jeux ménageant les articulations et favorisant la mobilité du chien sans stresser les articulations sont particulièrement adaptés aux chiens jeunes, vieux ou malades des articulations.

Jeux de balle

Jeux de recherche

Jeux d’eau

Vous voyez : Avec les connaissances nécessaires, le soutien de votre vétérinaire et votre empathie, presque rien ne s’oppose à une vie équilibrée pour un chien souffrant d’arthrose.

Loading...

D’autres articles susceptibles de vous intéresser

Aperçu des autres sujets