• Livraison offerte dès 49 €
  • Retour gratuit sous 30 jours
  • Plus de 8.000 articles
Eine Katze streckt sich.

Chats et Agility : Sport pour chats habiles

Vous avez probablement entendu parler de l'agility pour les chiens. Peut-être vous êtes-vous secrètement demandé si un tel cours d'aptitude ne conviendrait pas à votre chat sportif et intelligent ? D'un point de vue purement technique, votre compagnon aux pattes de velours peut très bien gérer les exercices d'agility - et le chat ne manque certainement pas de l'intelligence nécessaire. Le véritable défi de l'agility féline se situe au niveau de l'humain : Pour amener un chat à coopérer, il faut pouvoir trouver quelque chose. Mais cela en vaut la peine ! De nombreux chats sont enthousiasmés par cette forme de jeu avec les humains ; s'entraîner ensemble renforce le lien entre vous et l'animal.

Loading...

Qu’entend-on par Cat Agility ?

L’Agility pour les chats se distingue en principe de la variante pour chien : L’objectif est d’arriver au bout d’un parcours avec différents exercices, dans une course contre la montre – slalomer, surmonter les obstacles, ramper dans un tunnel. Cette activité provient d’une émission sur les chiens en Grande-Bretagne, où l’Agility était présentée lors d’une pause. Le concept a été si apprécié qu’il devint au cours de l’année un sport de compétition reconnu pour les chiens et les maîtres.

 

Depuis, l’Agility jouit aussi d’une popularité grandissante auprès des lapins et des chats ainsi que de leurs maîtres. Le concept de l’Agility  : le tigre de salon franchit un parcours d’obstacles avec son maître et exécute plusieurs exercices adaptés aux chats. Aux USA, le Cat Agility est déjà si populaire que des tournois ont lieu. L’Agility pour chats est à la fois un programme d’entrainement optimal et une occupation qui stimule son habileté et son intelligence. Une telle sollicitation permet aussi à un chat d’appartement de se défouler : Son énergie est canalisée de manière appropriée et cela réduit le risque de développer de mauvaises habitudes à cause de l’ennui.

Quelles sont les conditions requises pour que le chat puisse pratiquer l’Agility ?

Si vous souhaitez essayer le Cat Agility avec votre compagnon aux pattes de velours, n’hésitez pas ! La condition à cela est que le compagnon aux pattes de velours soit en bonne santé et le parcours adapté à son âge, sa constitution et son niveau d’entraînement. Si l’animal est déjà assez débrouillard, patient et coopératif, les choses seront plus faciles. Des friandises savoureuses peuvent servir de motivation. Le premier objectif du Cat Agility n’est pas de réussir parfaitement mais de rendre l’activité amusante pour le chat et l’humain. De nombreux chats sont très heureux d’apprendre de nouveaux tours et d’entreprendre quelque chose avec leur maître.

 

Si votre chat réagit bien à l’entraînement au clicker, vous pouvez l’utiliser pour le guider dans le parcours. Le Cat Agility stimule l’intelligence et la coordination du chat. Veillez cependant à ce que le chat ne soit jamais obligé de faire quelque chose. De plus, les chats, contrairement aux chiens, ne cherchent pas particulièrement à plaire à leur maître.

 

Si votre minou préfère passer la journée confortablement installé sur le rebord de la fenêtre à somnoler et donne un petit coup de patte à la canne à pêche pour chats par pure politesse, il sera difficile de le motiver à faire du sport. D’autres félins au contraire adorent apprendre de nouvelles choses surtout si cela permet d’obtenir des récompenses sous forme de louanges et de friandises. Pour l’agility, il est également préférable que le chat dispose d’une certaine capacité de concentration et d’attention, afin de réaliser plusieurs tâches sans que le chat ne s’ennuie entre deux. N’en demandez pas trop à un chat débutant dans l’agility : cela peut démotiver l’animal. Il faut impérativement accepter que le chat interrompe l’entraînement et se consacre à d’autres activités. Respectez son choix.

Quels sont les exercices d’agility adaptés aux chats  ?

L’agility comprend des procédés et des compétences qui correspondent aux mouvements naturels du chat. L’agility n’est pas un tour de cirque : Le chat ne doit jamais être obligé de faire quelque chose qui ne convient pas à son espèce.

Exercices adaptés :

  • Sauter des obstacles
  • Marcher sur des entretoises
  • Sauter à travers des cerceaux
  • Slalomer
  • Franchir des bascules
  • Ramper sous les obstacles
  • Traverser des tunnels
  • Sprinter sur des tronçons dégagés

Le commerce spécialisé propose des « accessoires de sport » spécialement développés pour les chats : Obstacles, bascules, tunnels et barres de slalom. Cela vaut la peine d’investir dans cet équipement si l’animal montre un véritable intérêt pour les nouvelles activités. Pour le premier essai, vous pouvez aussi improviser avec les objets disponibles à la maison : Il suffit d’un rouleau de papier essuie-tout vide et de deux livres pour créer rapidement un obstacle et d’aligner plusieurs cartons pour faire un tunnel. Si vous êtes habile de vos dix doigts, vous pouvez aussi construire des jeux plus complexes avec des moyens simples. Cependant, faites toujours attention à la sécurité : Le chat ne doit pas risquer de se coincer dans un espace trop exigu ni de se blesser si un obstacle se renverse. Avant le début de l’entraînement, donnez-lui la possibilité d’inspecter et de tester à loisir les nouveaux accessoires de sport. Si besoin, montrez-lui ce qu’il doit faire, par exemple en franchissant vous-même l’obstacle.

 

Vous pouvez aussi familiariser progressivement l’animal avec l’exercice. Ce n’est que lorsque le chat a bien compris la leçon que vous pouvez passer à la tâche suivante. Agrandissez le parcours étape par étape. Cela évitera de sursolliciter et d’embrouiller votre chat.

Toujours plus haut : de véritables grimpeurs !

Les chats savent faire des choses pour lesquelles les chiens doivent passer leur tour : par exemple, grimper. Construire des stations correspondant à ces mouvements typiques des chats et qui s’adaptent également à l’état de santé des chats, est donc une évidence.

Voici les étapes typiques pour les chats :

  • Rampes : le chat doit marcher sur une pente avec différents angles d’inclinaisons.
  • Colonnes d’escalade : les chats sont des professionnels de l’escalade : Escalader l’arbre à griffer fait partie des exercices les plus faciles. Escalader dans le sens de la descente (sans sauter !) est plus compliqué. Vous pouvez aussi prévoir une petite échelle à escalader.
  • Franchir des fossés : sauter d’un point en hauteur vers un autre point éloigné est un jeu d’enfant pour les chats. Ne surestimez pas la puissance de saut de votre minou et n’exagérez pas la distance.
  • Saut en hauteur : sauter en hauteur vers une cible, par exemple un jouet ou une clochette, est une autre tâche envisageable.
  • Équilibrisme : l’anatomie des chats leur permet de poser les pattes arrières très près des pattes avant pendant la marche. Cela leur donne la possibilité de garder l’équilibre en toute décontraction. Une barre pas trop étroite entre deux points en hauteur est un obstacle adapté aux chats.
Loading...

D’autres articles susceptibles de vous intéresser

Vous cherchez plus d’informations sur le thème des chats ?