• Livraison offerte dès 49 €
  • Retour gratuit sous 30 jours
  • Plus de 8.000 articles
Ein Welpe rennt über eine Wiese mit einem Ball im Maul.

Occuper les chiots : Comment stimuler correctement votre chien !

Un chiot emménage chez vous et vous souhaitez l’alimenter parfaitement, afin de donner au jeune explorateur tout ce dont il a besoin. Outre la nourriture, les lieux de repos et l’éducation, on se pose souvent la question suivante : Avec quels jeux, à quelle fréquence le nouveau membre de la famille doit-il être occupé ? Tout d'abord : même si votre chiot est un quadrupède vivant qui aimerait jouer toute la journée, c'est un « bébé ». Et même s’il doit découvrir le monde, il a également besoin de beaucoup de repos. De plus, le corps du petit chien n'est pas encore fait pour se dépenser toute la journée. Les articulations et les os sont sensibles et en pleine croissance.

Loading...

L’arrivée dans un nouveau chez-soi est déjà une grande source d’occupation

Quand le chiot arrive chez vous, il a tout juste environ deux mois. Même s’il a appris des choses en compagnie de sa mère et de ses frères et sœurs, il doit entièrement découvrir le monde dans lequel il va vivre au cours des 10 à 15 prochaines années. Pour cela, il doit accomplir beaucoup de choses car il arrive dans un environnement qui lui est complètement étranger avec des odeurs inhabituelles et des choses qui ne lui sont pas familières. Il doit assimiler le fait d’avoir été séparé de ses frères et sœurs et de sa mère et, de son point de vue, il doit prendre ses marques tout seul. Cela signifie que, lorsqu’un petit chien emménage chez vous, il n’a pas besoin d’occupation spéciale autre que l’exploration du nouvel environnement et la familiarisation avec sa nouvelle famille.

Pour que le chien adopte le bon comportement - petit b.a-ba des chiots

  • Laissez-le courir, ignorer les petites erreurs, félicitez-le quand il fait quelque chose de bien et câlinez-le quand il en a envie.
  • Donnez-lui un sentiment de sécurité et laissez-le évoluer tranquillement.
  • Veillez à ce qu’il sorte régulièrement pour faire ses besoins mais ne l’emmenez pas faire de longues promenades. Les premiers jours suivant son arrivée, le chiot trouvera son nouvel environnement suffisamment stimulant.
  • Un petit chien a besoin en outre de périodes de sommeil et de repos régulières. En règle générale, on peut dire que le chiot devrait se reposer environ 20 heures par jour et être actif seulement quatre heures par jours.

Occuper un chiot après le temps d’adaptation

Dès que votre compagnon à quatre pattes s’est habitué à votre logement, vous pouvez lui faire découvrir le monde par petites étapes. Sortez dans le jardin ou dehors avec lui pendant quelques minutes et laissez-le explorer. Dans ce nouvel environnement, donnez-lui toujours un sentiment de sécurité en vous comportant calmement et sereinement. Ainsi, le jeune chien apprend qu’un terrain inhabituel ne présente aucun danger pour lui. À chaque excursion près de chez vous, habituez le chiot à faire ses besoins dehors en le félicitant ou en lui donnant une friandise juste après. Entre la quatrième et la seizième semaine de vie, le chiot est particulièrement apte à apprendre de nouvelles choses et à les assimiler de façon positive. Pour cette raison, vous devriez, dans un premier temps, le familiariser avec toutes les choses qui font désormais partie de son quotidien et qu’il ne connaît peut-être pas encore.

 

Il est également nécessaire que le jeune chien apprenne le plus tôt possible à être en contact avec des personnes qu’il ne connaît pas et des congénères socialisés. Tout ce que votre chien ressent comme positif pendant cette période restera gravé dans sa mémoire d’adulte. Là encore, la règle d’or : prenez votre temps ! Par exemple, faites un jour une courte promenade en voiture avec votre chien, puis, un autre jour, invitez un ami avec son animal à vous rendre visite. Le chien devrait également être habitué assez tôt à se rendre chez le vétérinaire, mais cela arrivera naturellement grâce aux rendez-vous de vaccination.

Promenades : variées et courtes

Les chiots s’occupent tout seuls pendant la promenade, car ils veulent tout renifler et explorer. Rendez-vous souvent dans des lieux différents lorsque vous promenez votre chien, parfois dans un bois, parfois dans les champs et d’autre fois encore au marché. Ainsi, il apprendra vite à trouver ses repères dans différents environnements. N’oubliez pas cependant que les promenades des chiots doivent rester courtes. En règle générale, vous pouvez ajouter environ cinq minutes à la promenade à chaque fois que votre chiot grandit d’un mois. Cela signifie qu’une promenade d’un quart d’heure suffit largement pour un chien âgé de douze semaines. Ensuite, il est conseillé de laisser le chien se reposer pour ne pas trop solliciter le squelette et les muscles de votre animal.

Occuper les chiots avec des séances de jeu

En plus des promenades d’exploration, jouer avec vous est la plus grande source de plaisir pour votre chiot. Vous pouvez par exemple commencer avec des jeux de recherche faciles, en disséminant de la nourriture ou des friandises chez vous. Vous pouvez aussi essayer de proposer au chien des jeux à rapporter. Les jeux à tirer et les jeux de bagarre conviennent également très bien aux chiots. Cependant, les jeux à tirer ne sont pas adaptés quand le chien fait ses dents, car cela pourrait entrainer un mauvais alignement des dents définitives. En principe, ces types de jeux sont aussi l’occasion de poser des limites au chien et par exemple de lui apprendre à se retenir de mordre. Si le chien exagère pendant le jeu ou s’il mord trop fermement, dites « Aïe » à voix haute et interrompez brièvement le jeu. Il apprendra ainsi rapidement qu’il doit se calmer s’il veut continuer à jouer.

Premiers ordres pour une occupation judicieuse des chiots

Une autre occupation judicieuse est d’apprendre les premiers ordres comme « Assis » ou « Pas bouger ». Il est aussi recommandé de vous rendre une fois par semaine dans une école pour chiots avec votre petit compagnon. N’oubliez pas, pour toutes les activités avec votre chiot, que les câlins et le brossage abondant constituent aussi une occupation agréable pour votre animal. La règle quand vous jouez : le chien ne doit jamais être complètement épuisé. Il vaut mieux proposer des séances de jeu courtes suivies par des phases de repos. De plus, veillez à ne jamais solliciter votre chiot au-delà de ses capacités.

Loading...

D’autres articles susceptibles de vous intéresser