Livraison offerte dès 59 €
Retour gratuit sous 30 jours
-14% pour les nouveaux clients
Livraison offerte dès 59 €
Point Relais ou à domicile
Retour gratuit sous 30 jours
02
Jour(s)
01
Heure(s)
57
Minute(s)
46
Seconde(s)

Fêtons la Fête Nationale ! 14% de réduction sur tout le site dès 59€ d’achat

Fêtons la Fête Nationale ! 14% de réduction sur tout le site dès 59€ d’achat

Un chien qui boit beaucoup – Quand s’inquiéter ?

13.01.2024 - Temps de lecture: 7 minutes

chien qui boit beaucoup_header

Lorsque les températures grimpent, les chiens souffrent parfois de la chaleur. Ils ont une soif exceptionnelle et vident leur gamelle d’eau en un rien de temps. Ceci ne devrait pas inquiéter leurs propriétaires. Cependant, une soif excessive est souvent le signe d’une maladie plus ou moins grave. Il est important de distinguer entre un chien qui boit beaucoup d’eau en été et un chien qui boit trop sans raison visible.

Loading...

À partir de quelle quantité d’eau parle-t-on d’un chien qui boit beaucoup ?

La consommation d’eau considérée comme normale pour un chien quand il ne fait pas trop chaud est d’environ 50 millilitres par kilogramme. Celle-ci peut monter jusqu’à 60 millilitres quand le chien est nourri uniquement avec des croquettes. Il est facile de contrôler combien votre chien boit en mettant dans sa gamelle d’eau exactement la quantité calculée à partir de son poids. S’il boit toute son eau et en réclame encore, notez la quantité supérieure qu’il a bue. Si cela se répète plusieurs jours de suite, votre chien souffre sans doute de polydipsie, une soif intense et presque insatiable. Elle est souvent accompagnée d’autres symptômes et requiert une visite chez le vétérinaire.

Un chien essoufflé et qui boit beaucoup a-t-il un coup de chaleur ?

En période de canicule, nous devons veiller à notre propre santé et aussi à celle de nos animaux de compagnie. Les conseils prodigués aux gens en cas de températures anormalement élevées concernent également nos fidèles compagnons. Tout comme vous devriez éviter de vous exposer aux rayons ardents du soleil entre 12 et 16 heures, pensez à rentrer votre chien à la maison. Certaines races de chien à poil long ou à fourrure dense souffrent d’ailleurs plus que d’autres de la chaleur. Il est clair que vous ne devez en aucun cas laisser votre chien dans votre voiture quand il fait chaud, même avec une vitre ouverte. Si votre boule de poils s’est endormie sur la terrasse alors qu’il fait 30 degrés, halète en rentrant à la maison, mais ne présente pas de symptômes d’un coup de chaleur (démarche inhabituelle, apathie, vomissement…), donnez-lui de l’eau fraîche et rafraîchissez son corps avec une serviette humide. Observez-le pendant un certain temps et si aucun autre signe n’apparaît, vous avez eu de la chance… et votre chien aussi. Si son état se dégrade et s’il se met par exemple à trembler ou à saigner du nez, n’hésitez pas une seconde et appelez votre vétérinaire.

Chien qui boit beaucoup et urine beaucoup

Une polydipsie s’accompagne souvent d’une polyurie, c’est-à-dire d’urine en quantité abondante.

Ce sont des signes à prendre au sérieux, car ils indiquent parfois un problème de santé comme :

  • une insuffisance rénale : elle peut être aiguë ou chronique ; le chien souffre de polyuro-polydipsie ; il y a parfois du sang dans ses urines ; des vomissements peuvent apparaître ainsi qu’une baisse d’appétit et un amaigrissement.
  • une infection des voies urinaires : elle touche plus souvent les mâles que les femelles ; des bactéries ont pénétré dans les voies urinaires et ont atteint la vessie, la prostate et parfois les reins ; le chien boit et urine plus que d’habitude ; ses urines peuvent être sanguinolentes ou troubles.
  • un diabète de type I, II ou III : le diabète juvénile ou de type I est rare chez le chien ; le diabète « gras » ou de type II est plus fréquent et peut évoluer vers un diabète « maigre » de type III ; certaines races sont prédisposées (caniche, terrier australien, cairn terrier…) ; au début de la maladie, les principaux symptômes sont une augmentation de la faim, de la soif et des urines.

Chien qui boit beaucoup et mange peu

Votre chien manque d’appétit, mais boit plus qu’il ne le fait habituellement ? Cela peut être dû à l’un des troubles de la santé suivants : l’hypercalcémie, l’hypokaliémie, la maladie d’Addison, une maladie du foie, le pyomètre et une insuffisance rénale chronique.

La maladie d’Addison

Aussi nommée hypocorticisme, la maladie d’Addison survient lorsque le corps ne produit pas assez d’hormones corticosurrénaliennes. Le chien manque parfois d’appétit, boit et urine plus que de coutume, vomit, a de la diarrhée et perd du poids. Reconnue à temps, cette maladie nécessite un traitement à vie, mais le pronostic vital des chiens est bon. Des races comme le rottweiler et le caniche semblent présenter une prédisposition.

L’hypercalcémie

Lorsque le taux de calcium dans le sang augmente, on parle d’hypercalcémie. Les causes les plus courantes sont les cancers : lymphome, tumeur des glandes anales et divers autres carcinomes. Mais une hypercalcémie peut également être le signe d’un empoisonnement du chien avec des médicaments ou un produit raticide. Les symptômes accompagnant le manque d’appétit et la soif intense peuvent être entre autres des vomissements, une grande fatigue, des tremblements musculaires et une augmentation du volume des urines. Le vétérinaire décide du traitement en fonction de la maladie détectée après divers examens.

Le pyomètre

Cette maladie grave touche les chiennes non stérilisées et peut être mortelle. Elle apparaît généralement dans les deux mois après les chaleurs de la chienne. Cette affection de l’utérus se présente sous une forme à col ouvert et une forme à col fermé. La seconde est plus difficile à détecter, car il n’y a pas d’écoulement de pus. Des symptômes comme une grande soif, un manque d’appétit et parfois un abdomen gonflé doivent alarmer le propriétaire de la chienne. Si la maladie n’est pas traitée ou pas traitée à temps, de graves complications peuvent survenir.

chien qui boit beaucoup_content

Chien qui halète et boit beaucoup : la maladie de Cushing

Le halètement du chien n’a rien d’exceptionnel et sert à votre fidèle compagnon à maintenir sa température corporelle. C’est le cas quand il fait particulièrement chaud ou quand le chien vient de faire de l’exercice. Cependant si votre chien halète sans raison apparente et boit de plus de manière excessive, il peut souffrir de la maladie de Cushing, une maladie hormonale qui touche le plus souvent les chiens âgés. Elle provient d’une sécrétion excessive de cortisol par les glandes surrénales. Les principaux symptômes sont les suivants :

  • un chien qui boit beaucoup plus que d’habitude
  • le chien urine beaucoup
  • il mange plus que d’habitude
  • il perd beaucoup de poils
  • il halète excessivement
  • son ventre se distend

Des tests cliniques sont nécessaires pour diagnostiquer la maladie de Cushing. Le traitement dépendra de l’origine (hypophysaire ou surrénalienne) de la maladie. Un traitement à vie peut s’avérer incontournable.

Est-ce qu’un vieux chien qui boit beaucoup est malade ?

Lorsque nos compagnons canins vieillissent, leur comportement change. Ils dorment plus, ont moins envie de jouer, de nous accompagner à chaque sortie et peuvent également présenter des modifications dans leurs préférences alimentaires. Certains changements cependant annoncent une maladie. Il est donc important d’être encore plus vigilant avec votre senior. Un chien âgé qui boit beaucoup inquiète parfois ses propriétaires, et ce, à juste titre. Une augmentation distincte de la soif de votre fidèle compagnon signifie peut-être un problème de santé. Un vieux chien qui boit et urine beaucoup souffre éventuellement de troubles rénaux. Un vieux chien qui boit beaucoup et ne mange pas doit absolument voir rapidement un vétérinaire. Un chien en bonne santé a en effet toujours bon appétit. Avez-vous changé récemment l’alimentation de votre senior ? Il est alors possible que les nouvelles croquettes ne lui conviennent pas. Proposez-lui de la nourriture humide qu’il aime afin de contrôler s’il continue à refuser de manger. Il y a un si grand nombre de maladies entraînant une soif accrue que seul votre vétérinaire saura ce qu’il est bon de faire. Ne tentez pas d’automédication avec votre chien, encore moins s’il s’agit d’un chien âgé, donc fragile. De nombreux vétérinaires proposent des facilités de paiement à leurs clients lorsque des examens coûteux sont indispensables.

Un chien qui boit beaucoup d’un coup : est-ce dangereux ?

Tout comme il est vital que votre chien boive assez d’eau, il peut s’avérer dangereux qu’il en boive trop ou qu’il boive de l’eau trop froide. Cela peut se produire quand vous rentrez d’une longue promenade estivale. L’une de vos premières envies sera de vous servir un grand verre d’eau et votre chien se dirigera à coup sûr vers sa gamelle d’eau. S’il a vraiment eu chaud lors de la balade, il boira alors peut-être tout son contenu d’un coup et en voudra encore plus. Ce n’est en général pas grave et il urinera simplement plus dans la journée. Si la quantité d’eau était vraiment extrême et l’eau très froide, votre chien risque un choc thermique, certains parlent à tort d’intoxication à l’eau. Les autres symptômes sont :

  • des nausées et des vomissements
  • un ventre gonflé
  • des gaz
  • des difficultés à respirer
  • du mal à marcher

En conclusion, il est primordial de rappeler que, quels que soient les symptômes de votre chien, qu’il s’agisse d’un chien qui maigrit et boit beaucoup ou d’un chien qui boit beaucoup et vomit, seul un professionnel est capable d’effectuer les examens indispensables pour diagnostiquer une maladie et prescrire le traitement adéquat.

D’autres articles susceptibles de vous intéresser

Aperçu des autres sujets