• Livraison offerte dès 49 €
  • Retour gratuit sous 30 jours
  • Plus de 8.000 articles
Eine Frau spielt mit einem Welpen

Débordé/débordée par votre chien ? Astuces pour une vie commune heureuse

Avec le télétravail le chien de vos rêves est entré dans votre vie. Maintenant, vous devez retourner au bureau. Pouvez-vous encore satisfaire les besoins de votre animal ? Vous ne vous sentez pas à la hauteur ? Pas de souci : beaucoup de personnes sont dans le même cas. Avec les astuces suivantes, la vie avec votre quadrupède redeviendra belle !

Loading...

À l’aide, je suis dépassé(e) par mon chien !

Le chiot était amical et adorable. Maintenant, il a appris la propreté et vous suit comme votre ombre – vous formez une équipe du tonnerre. Peut-être avez-vous décidé d’offrir un nouveau domicile à un chien venant d’un refuge. Il a fallu du temps et de la patience pour gagner sa confiance. Le télétravail vous a grandement facilité la tâche. Vous avez pu accorder beaucoup d’attention à votre chien à la maison. Maintenant, vous devez retourner au bureau et le chien se sent seul. Il hurle quand vous partez de chez vous, et cela vous brise le cœur. Votre mauvaise conscience vous tourmente : « Suis-je encore en mesure de prendre soin de mon chien comme il le mérite ? Ou serait-il mieux ailleurs ? » Ne désespérez pas, nous avons quelques astuces pour que vous puissiez continuer à faire équipe.

Comment concilier travail et vie avec le chien

Les chiens aiment plus que tout être en compagnie de leur maître. Peut-être avez-vous la possibilité d’emmener votre ami à quatre pattes au travail ? Il est prouvé que la présence d’un chien au bureau améliore l’ambiance, réduit le stress et augmente la motivation au travail. Avec ces arguments, vous pouvez persuader votre patron – si ça n’est pas déjà fait – d’emmener votre chien au travail. Recherchez le dialogue avec lui et avec vos collègues. Pendant les pauses, certains voudront sûrement se joindre à vous pour promener l’animal !

 

 

Cela dit, il n’est pas toujours possible d’emmener votre chien avec vous au travail. Certains chiens peuvent rester quelques heures seul, mais pas des journées entières. Il existe de nombreux types de garde pour chien. Peut-être des amis, des voisins ou des personnes de votre entourage vous proposeront-ils de veiller sur votre chien. Il est même possible que ces personnes vous en remercient parce qu’elles ne peuvent pas avoir de chien chez elles, mais apprécient leur compagnie de temps à autre.

 

Télécharger la check-list

Certains chiens se sentent très bien dans un garderie de jour canine. Pendant que vous travaillez, votre chien sera constamment accompagné. Il pourra sortir, jouer avec ses congénères, et peut-être même s’entraîner un peu. Les évaluations en ligne peuvent, le cas échéant, vous donner des informations sur ce qui est important pour votre chien, par ex. de la place pour se défouler, etc.

 

Vous travaillez peut-être à mi-temps, mais ne pouvez pas permettre à votre chien de se défouler autant qu’il en aurait besoin ? Dans ce cas, un service de promenade peut vous aider. Pendant que vous travaillez, des dog-sitters viennent récupérer votre petit protégé chez vous et vont se promener quelques heures avec leur « meute ».
Que vous fassiez appel à une garderie, un service de promenade ou un dog-sitter privé pour garder votre chien pendant votre semaine de travail, prenez le temps de faire connaissance, vous et votre chien, avec l’accompagnateur de votre choix !

 

Mais aussi le dogsharing pourrait être une bonne solution pour vous. Dans le cas du dogsharing classique, deux propriétaires se partagent la responsabilité d’un chien. Sur le portail se trouvent également des propriétaires de chiens qui s’aident mutuellement en alternant la garde de leurs animaux.

Frau hält weißen Pudel im Arm

Bien sûr que mon chien doit rester. Où trouver de l’aide ?

De nombreux schémas comportementaux indésirables peuvent être corrigés par l’éducation. Faites appel à une école canine professionnelle ou un éducateur adapté pour aborder les problèmes de manière ciblée et rigoureuse.

Recherchez les causes avec un éducateur. Dans la plupart des cas, ce comportement pourra être atténué voire complètement supprimé. Il n’est jamais trop tard, les chiens apprennent toute leur vie !

 

Souvent, le problème réside dans le fait que les humains et les animaux communiquent différemment. Dans les deux cas, votre implication en tant que propriétaire est cruciale. Informez-vous de façon approfondie sur la race de votre animal : peut-être votre chien est-il un chien de berger intelligent qui a besoin de jeux d’intelligence ? Un chien de garde qui veut vous protéger des visiteurs ? Ou un chien de chasse qui court après tout ce qui bouge ? Pour chaque « problème », il y existe un training adapté.

 

Conseil de la rédaction : les difficultés de compréhension peuvent également se produire dans l’autre sens. Peut-être votre chien ne vous suit-il pas parce qu’il ne vous comprend pas ? Peut-être se sent-il dépassé par des ordres contradictoires. Les chiens réagissent moins aux mots qu’au langage corporel. Là aussi, un éducateur canin sera en mesure de vous aider.

Éducation rigoureuse

  • Si le chien ne réussit pas encore à faire quelque chose, soyez autocritique : peut-être ne lui avez vous pas encore expliqué ce que vous attendez de lui de manière compréhensible.
  • Si vous agissez de la même manière dans les mêmes situations, votre chien vous comprendra plus facilement
  • Faites attention aux détails en matière de timing et de langage corporel : de petites différences peuvent avoir un grand effet.

Que faire si je dois malgré tout céder mon chien ?

Parfois, on peut être contraint de se séparer de son chien à cause d’imprévus : vous avez déjà un vieux chien et le nouveau ne s’entend pas avec lui. Vous avez un nouveau travail qui vous amènera à voyager souvent et vous ne pouvez plus vous occuper de votre chien. Un changement de logement, des problèmes financiers, une famille qui s’agrandit, une maladie qui vous limite. La décision de céder son chien est souvent prise le cœur lourd et n’est jamais facile, ni pour le chien ni pour l’humain.

 

En cas de changement, le bien-être de votre chien doit toujours être votre première priorité. Cherchez un nouveau foyer aimant pour lui permettre d’avoir une belle vie. Dans l’idéal, vous trouverez quelqu’un dans votre cercle d’amis ou un membre de votre famille qui aimerait l’adopter. Si vous publiez une annonce sur Internet, examinez très exactement le prochain propriétaire potentiel. Invitez la personne plusieurs fois, promenez-vous ensemble. Ce n’est qu’ainsi que vous pourrez vous assurer que votre petit protégé sera bien avec le nouveau propriétaire. Demandez-lui de voir le nouveau domicile de votre chien. Expliquez au nouveau propriétaire comment est votre chien. Parlez-lui de ses préférences, maladies éventuelles et habitudes. Soyez impérativement honnête ! Si le nouveau propriétaire connaît les particularités de votre chien, il pourra se préparer adéquatement.

 

Si vous n’arrivez pas à trouver vous-même un nouveau foyer pour votre animal, des organisations privées de protection des animaux peuvent vous aider. Elles s’occuperont de trouver un centre de soin ou un nouveau foyer approprié.

Le chien triste

Selon l’intensité du lien qui s’est créé entre vous et votre chien, vous manquerez à votre quadripède si vous le confiez à un nouveau propriétaire. Dans certains cas, il peut geindre, couiner ou très peu manger. La durée de cette phase de deuil varie selon les individus. Certains chiens ont besoin de plusieurs mois pour s’habituer à leur nouveau foyer après un changement de propriétaire. Donnez à la nouvelle maîtresse ou au nouveau maître un peu de temps pour que votre animal puisse s’habituer à eux.

Check-list : réflexions importantes avant l’achat d’un chien

  • Ai-je assez de temps pour m’occuper d’un chien ?
  • Quelle race me convient et est adaptée à mon style de vie ?
  • Y-a-t-il des personnes allergiques dans ma famille ?
  • Ai-je assez de place pour un chien/une certaine race de chien ?
  • Les membres de ma famille seront-ils tous d’accord si je décide d’adopter un chien ?
  • Qui s’occupera de mon chien si je ne peux pas le faire pendant un certain temps ?
  • Comment est-ce que je m’imagine concrètement la vie commune avec mon compagnon à quatre pattes ?
Loading...

D’autres articles susceptibles de vous intéresser