• Livraison offerte dès 49 €
  • Retour gratuit sous 30 jours
  • Plus de 8.000 articles
Shiba Inu Hund steht mitten im Feld

Shiba Inu : le roquet japonais à l’esprit vif

Au Japon, son pays d’origine, le Shiba inu reste un des chiens de race les plus appréciés malgré la forte concurrence des petites races européennes. Rien de surprenant : Ces chiens se montrent fidèles et attachés à l’humain élu de leur cœur. Ils sont très appréciés du fait de leur intelligence et le caractère plaisant de leur espèce, ce qui a permis à ces chiens japonais de trouver une place de chien de famille au-delà de l’Asie, principalement en Amérique du nord et en Europe. Par ailleurs : Shiba inu signifie tout simplement « petit chien » en français.

Loading...

Historique du Shiba inu

L’histoire du Shiba inu remonte à celle des chiens des régions montagneuses du Japon qui étaient utilisés pour chasser les oiseaux et le petit gibier. L’élevage systématique de la race n’a commencé qu’en 1928, alors que le Shiba inu de « race pure » avait presque disparu à la suite de croisements avec des chiens de chasse britanniques. Depuis 1937, la race est considérée comme « monument naturel » japonais. Le type moderne est un peu plus puissant et haut sur pattes que la race ancestrale. Parmi les chiens de race japonais, le Shiba inu est celui qui a la plus petite taille.

 

 

Caractère

Le Shiba inu est un chien turbulent qui se déplace avec agilité, mais sans créer d’agitation pour autant. L’agressivité ou un caractère manifestement inquiet sont des motifs de disqualification de l’élevage. Le Shiba inu type est amical, placide, curieux et courageux. Faute de limites clairement fixées, il a tendance à vouloir dominer ses maîtres. En revanche, si le maître se comporte en « chef de meute », le chien le suivra loyalement, fidèlement et lui sera très attaché. Dans le cas contraire, cet animal sûr de soi tentera d’assumer la prise en charge de sa « meute », ce qui n’ira pas toujours dans le sens du bipède.

 

 

Éducation et soins du Shiba inu

Faire d’un Shiba inu un bon chien bien obéissant n’est pas chose facile. La race est plutôt obstinée et ne se laisse pas facilement convaincre. Même en usant de la force, vous n’arriverez à rien avec ces chiens au caractère affirmé. Ils ne ressentent pas le besoin de plaire aux humains. Le Shiba inu est un animal intelligent qui apprend vite quand il le veut. Du fait de son instinct de chasseur, il est risqué de le laisser gambader en liberté. Dans tous les cas, un passage par une école du chien est recommandé pour qu’au moins l’obéissance de base soit bien assimilée. L’acclimatation à d’autres chiens, à d’autres animaux domestiques et aux enfants doit être entreprise autant que possible dès le plus jeune âge.

En appartement, le chien est placide et équilibré. Il se comporte avec les étrangers avec une méfiance de bon aloi, ce qui en fait un chien de garde efficace, capable d’évaluer un danger à sa juste mesure et de n’aboyer qu’en présence de quelque chose d’effectivement inhabituel. Idéalement, le Shiba inu doit pouvoir accéder à une zone extérieure sécurisée, par exemple un jardin, ou, pour le moins, être beaucoup promené (en laisse). En promenade, cette « force de la nature » bravera toutes les intempéries. Courir dans la boue ne le dérange pas et, pour lui, le temps n’est jamais de chien. Sa maîtresse ou son maître doivent l’accompagner sans broncher.

 

 

Particularités

Le Shiba inu fait partie de ces chiens dits de type primitif, Ce qui signifie qu’il est génétiquement très proche du loup. La conservation de ces gènes ancestraux au fil des millénaires s’explique par des causes géographiques. Du fait de l’insularité du Japon et de l’isolement des régions montagneuses à l’intérieur des terres, les premiers chiens domestiques n’ont eu que très peu de contact avec d’autres races. Aucun brassage génétique ne s’est produit pendant longtemps.

 

 

Shiba Inu Hund steht mitten im Feld

Portrait Shiba inu

  • Race
    Shiba inu
  • Origines
    Japon
  • Classification
    Chiens de type Spitz et de type primitif (Spitz asiatique)
  • Taille
    35 à 41 centimètres
  • Poids
    10 à 13 kilogrammes
  • Constitution physique
    musculeux, tête large avec un stop marqué, corpulence trapue, queue enroulée
  • Yeux
    marron foncé, triangulaire, coin extérieur de l’œil légèrement relevé
  • Oreilles
    oreilles droites, petites, triangulaires
  • Pelage et couleur
    poil dur mi-long et sous-poil abondant, rouge, schwarzloh, sésame avec du rouge ou noir, avec le motif obligatoire « urajiro » (poil blanc des joues aux crocs jusqu’à la gorge et au poitrail, sur le ventre et sur le côté intérieur de la queue et des pattes)
  • Particularités
    race ancestrale, étroite parenté génétique avec le loup
  • Caractère
    loyal, intelligent, dominateur, volontaire
  • soin
    demande peu de soins, brossage régulier, plus fréquent en période de mue
  • Santé
    Macrocytose ; aucune autre pathologie héréditaire
Loading...